Le feuilleton de l'automne 8 : LE TANDEM DORD/BERETTI DANS LA LIGNE DE MIRE

POUR LA GRANDE FOIRE À L'IMMOBILIER

Avant-propos: Il est bien évident que nous sommes en mesure de justifier tout ce que nous rapportons ci-après. Volontairement, nous sommes même restés en deçà des faits.


ILS NOUS AVAIENT ANNONCÉ LA RIGUEUR ET C'EST LE GRAND BAZAR
Ils ont surtout fait d'Aix-les-Bains la grande foire à l'immobilier


C'était à la veille des élections municipales de mars 2014. Dominique Dord et Renaud Beretti partaient en tandem à la (re)conquête de la mairie d'Aix-les-Bains. Deux candidats pour le prix d'un fanfaronnaient-ils, formule reprise par la bonne presse locale. Et surtout ce binôme nous promettait de la RIGUEUR !
Près de six ans plus tard on est en mesure de démontrer que s'il y a bien quelque chose qui leur a fait défaut c'est incontestablement la RIGUEUR ! 
Démonstration.


- Un an après avoir été réélu, Dord entérinait dans une convention avec effet rétro-actif la promesse d'installer l'Ecole Peyrefitte à demeure dans les anciens Thermes moyennant un loyer ridicule. Avait-il le droit de le faire? Non? Beretti était-il au courant? Le contraire serait étonnant.

- Dord ne communiquait pas au conseil, ni ne publiait, ni ne transmettait au préfet la dite convention alors que c'était une procédure obligatoire. Etait-ce pour dissimuler l'irrégularité de la convention? On est en droit de le penser. Beretti en avait-il connaissance? Le contraire serait étonnant.

- En accordant ce droit à un bail commercial, le tandem savait-il que cela allait donner à l'école Peyrefitte un moyen de pression pour rester dans les lieux? Bien entendu! Pour preuve, Madame Peyrefitte n'hésitait pas à leur rafraîchir la mémoire en affirmant à travers la presse que sa volonté n'était pas de partir d'Aix-les-Bains. Une affirmation que Dord et Beretti n'ont jamais contestée.

Sous -entendu: à bon entendeur..!

- En janvier 2018, Dord et Beretti savaient-ils que la convention signée avec Peyrefitte n'avait pas été renouvelée? Indiscutablement. Malgré cela Dord a-t-il, avec l'accord de Beretti, laissé l'École occuper les anciens Thermes "sans droit ni titre", c'est à dire illégalement, et sans lui réclamer de loyer? Oui, l'un l'a décidé, l'autre l'a accepté.

- En ce mois d'octobre 2019, ayant succédé à Dord, Beretti continue-t-il à maintenir illégalement l'école d'esthétique dans les lieux, sans contrat et sans pouvoir lui exiger de loyer? A l'évidence oui.

                          La perte d'un patrimoine et de 20 millions d'euros!!!

- Est-ce bien la présence désormais pérenne et incontournable de la dite Ecole dans les anciens Thermes qui a conduit la mairie à brader pour 1,2 million d'euros un patrimoine historique pour lequel elle aura dépensé pour environ 20 millions d'euros? Cela paraît de plus en plus évident.

- Dominique Dord et Renaud Beretti sont-ils étroitement liés dans ce scandale patrimonial et financier? Cela ne fait aucun doute.

A la lumière de tout ce que nous venons d'évoquer, quelles pourraient être les suites de cette affaire qui est loin d'être terminée?

C'est ce que nous verrons bientôt..

(à suivre..)


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter