PLUS GROSSE EST LA FARCE

MOINS COMPLEXÉ EST LE FARCEUR


Comment s'appelle l'homme qui, au cours de ces vingt dernières années, quand il était maire:

- Avait décidé de massacrer trois hectares du Bois Vidal pour les consacrer à la promotion immobilière
- A fait virer les maraîchers des Bords du Lac pour y construire un présumé accueil pour familles et handicapés qui ne verra jamais le jour
- A vivement encouragé un autre maraîcher à céder quatre hectares de bonne terre à Choudy pour de la promotion immobilière
- A encouragé d'autres maraîchers ou horticulteurs à céder leur terrain sur les hauteurs en vue de la promotion immobilière
- A vendu à des promoteur immobiliers les 12 hectares que la Ville possédait aux bords du Lac
- A amputé des deux tiers le camping municipal pour permettre de la promotion immobilière
- A refusé que soit classé en zone verte au PLUi les derniers hectares des bords du lac non encore construits

- A vendu à la promotion immobilière le moindre lopin de terre que ses prédécesseurs avaient épargné au cours des décennies passées

Réponse: C'est exactement le même homme qui aujourd'hui se proclame "défenseur de la terre":


Précisons encore que c'est le même homme qui, comme député, a voté toutes les lois en vue de plus encore d'agriculture intensive et plus encore de concurrence internationale au détriment des agriculteurs et producteurs français.

Dominique Dord défenseur de la terre, c'est un peu comme Landru défenseur de la cause des Femmes.

Plus le mensonge est gros, plus il a de chance d'être cru, disait un certain Joseph.
Et tous ceux qui l'ont cru ont été cuits !

Sic transit gloria mundi.

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter