Pas besoin que ça chauffe pour enfumer .

Il y a des trucs que l’on ne pige pas. Il faut nous expliquer.

Nos dirigeants répètent à qui veut l’entendre que la France est un petit pays de 1% de la population mondiale et que l’on ne peut rien faire sans l’UE. 
Alors pourquoi cette obsession que des efforts écologiques de la France dépend le sort de la planète ?

Le daubé du 25 octobre 2019, veut nous faire peur.
Va-t-il enfin nous parler du grand merdier dans lequel est notre pays après 40 ans de politique de dingues menée par des irresponsables? On peut citer une partie de l’étendue du désastre:
Hôpitaux, ruralité, médicaments, fiscalité, infrastructures, fiscalité, villes moyennes, déserts médicaux, logement, école, université, urgences, recherche, industrie, distribution, immigration, pompiers, finances, EDF, Unedic, retraite, Ehpad, transports, banlieues, etc… et on en oublie.
Et bien non ! Rien de tout ceci.
L’affaire du jour, c’est ‘’Le Mont Blanc fond à vue d’œil’’ !
Ainsi donc ‘’le Mont Blanc fond’’ ! (On suppose que ce sont les glaciers et pas ‘’le Mont Blanc’’ !)
Alors on fait des taxes écolos dont se gavent nos élus, on créé des subventions dont on arrose les industriels qui les ont fait élire, etc… c’est la mondialisation heureuse des multinationales et la disparition des classes moyennes.  Quand nos zozos politiciens fonctionnaires aborderont-ils enfin les vrais problèmes des français ? Jamais, car ils en sont la cause !

Mer de Glace, on a cherché à comprendre.
On a un peu cherché dans des documents accessibles à tous.
Une image vaut mieux qu’un long discours.

   
A gauche, (le daubé), la Mer de Glace en 1919 et 2019. 
A droite, la Mer de Glace en 1821.
 
La Mer de Glace en 1644, (vert), 1821, (rouge), 1895, (orange).

Si on trace sur une carte la langue de la Mer de Glace en 2019, 1919 et 1819 :
 
Etonnant, non ? Depuis 200 ans, la Mer de Glace a reculé de façon régulière . La fonte entre 1819 et 1919 est même supérieure à celle de 1919 et 2019. Curieusement il semble que plus l’état a besoin de taxes, plus il y ait de réchauffement. La fin du 20ème siècle et le début du 21ème n'ont pas augmenté le problème. 

Et pendant ce temps nos guignolos de service :
A la fin du dernier conseil municipal, Marina Ferrari prend la parole. De toute évidence elle ne sait pas de quoi elle parle ! Elle enchaîne sur des idées toutes faites et prédigérées comme on peut en entendre et en lire dans toute la presse officielle.
Elle veut sauver la planète. On a du mal à comprendre comment elle va faire alors que dans notre ville, nos élus ne sont pas capables d’entretenir les voiries truffées de nids de poules, de faire des réseaux séparatifs ou de régler le problème des 40% de perte d’eau potable.
Elle nous annonce que 5 associations demandent d’intervenir et de voter ‘’l’urgence climatique’’: les Amis de la Terre, Green Peace, Alternatiba, Youth for Climate et Extinction Rebellion. (Le dernier truc à la mode ). (Pour info, madame Ferrari, sachez que le fondateur de Greenpeace dénonce l’arnaque du climat et que l’on pouvait lire sur les pancartes d’Extinction Rebellion, (mouvement non violent et pacifiste) ‘’Fuck le 17, RIP Michaël Harpon (l’égorgeur de la préfecture), à bas les flics et autre nik la BAC.)
Après un grand blanc dans la salle du conseil, il s’ensuit un pur moment de délire municipal !
Un élu d’opposition saute sur l’occasion de piéger les grands ‘’démocrates’’ et exige de voter ‘’l’urgence climatique’’ ! Les élus se retrouvent devant une question de dernière minute à laquelle ils ne s’attendaient pas ! Panique chez nos élus fonctionnaires dès que quelque chose sort des habitudes bien calibrées.
Beretti bredouille : ‘’On vote pour qu’il y ait un vœu ? C’est ça ?’’
Un autre qui n’a pas mieux compris: ’On vote pour le texte ?’’
Oui, mais quel texte ? On n’en a pas la moindre idée.
Beretti explique : ‘’On vote pour qu’il y ait un vœu.’’
Malaise, tout le monde se regarde. Voter, oui, mais quoi ?
Beretti : ‘’On met aux voix ce vœu d’un vœu afin de déclarer l’urgence climatique. On vote pour l’urgence climatique mais qui comprend également le souhait qu’un vœu soit, bon… nous sommes d’accord.’’
On admirera le cheminement intellectuel qui conduit au vote à l’unanimité de ‘’l’urgence climatique’’ ! L’urgence est de changer au plus vite cette équipe et le système électoral.
L’équipe fière d’avoir fait son devoir et d’avoir sauvé la planète a voté à l’unanimité ‘’le vœu du vœu’’ !
Gimenez : ‘’Je voudrais que le jeu ‘’je suis plus vert que toi’’ dure après le 22 mars.’’
Beretti : ‘’Il n’y a rien d’électoral dans tout cela.’’
Si c’est cet élu à vie qui le dit, on y croit !

Il suffit donc que quelques associations subventionnées, qui ne représentent qu’elles mêmes, exigent un vote des élus pour que ceux-ci se couchent ! Dans une démocratie bien comprise, l’important n’est pas de savoir pour quoi ou pour qui on vote ! L’important est qu’il y ait un vote, et tout le monde est content ! On comprend mieux pourquoi ce pays va aussi mal.
PS. Madame Ferrari un opposant semblait friser l’apoplexie en parlant de l’urgence climatique. Il se voit déjà quasi griller vif d’ici peu. Essayez de le tranquilliser, dites lui que tout est relatif et de ne pas prendre au pied de la lettre la propagandastaffel officielle. Surtout qu’il n’annule pas son assurance qui couvre les frais de son incinération, il en aura besoin. Plongez vous, avec lui dans des pièces officielles comme les rapports du GIEC. Un exemple : ‘’Le réchauffement climatique est ‘’probablement dû’’ à l’augmentation des effets de serre d’origine anthropique.’’ (Probablement.. Ce qui est plus politique que scientifique .)
Au hasard de recherches, les températures du Groenland depuis 6000 ans.
 
Un croquis vaut mieux qu'un discours politique.

BF


 


 


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter