Une véritable bombe à retardement

C'EST CE QUI ATTEND LES AIXOIS SI LES ÉLUS CONFIRMENT CE MARDI LA VENTE DES ANCIENS THERMES


 L'association duralaix et un Comité pour la Défense des Anciens Thermes communiquent:

Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les élus municipaux d'Aix-les-Bains,

Ce mardi, il va vous être proposé de valider la vente des anciens Thermes à un Groupement immobilier.
Si vous aimez votre ville, si vous vous souciez de son avenir et de l'avenir de ses habitants, ne votez pas cette proposition. Ce projet est une véritable bombe à retardement.
Au-delà de la perte irrémédiable d'un bien historique qui faisait partie du patrimoine public aixois depuis 1786, il y a d'autres problèmes qui, jusqu'alors, ont été passés sous silence.
Vous ne devriez pas ignorer que la cession de ce patrimoine à un investisseur immobilier privé va s'accompagner de nombreux désagréments pour la ville et ses habitants et qu'elle va coûter très très cher aux contribuables.

Savez-vous, par exemple, qu'en plus de la réhabilitation et de la commercialisation des surfaces existantes, le Groupement immobilier a prévu de réaliser plus de 30.000 mètres carrés supplémentaires de surface de plancher, soit environ un total de 60.000 mètres carrés utiles? Voilà qui engendrerait un afflux de population, de circulation et de stationnement dans un secteur de la ville déjà fort encombré.
Savez-vous que les importants travaux qui sont prévus dans et sur cet édifice vont occasionner des perturbations jamais connues encore dans le centre ville?
Savez-vous, surtout, que les incidences négatives pour la ville sont encore incommensurables? Confer cet extrait:


Ainsi, il est prévu la réalisation d'un parking souterrain de 400 places dont le coût de construction n'a pas encore été partagé entre le Groupement et la ville mais cette dernière, outre la perte (provisoire?) du parking de l'hôtel de ville, va y engager entre 3 et 5 millions d'euros sans en tirer le moindre bénéfice.
Ainsi il est prévu qu'une fois les travaux achevés le Groupement immobilier va revendre à la ville (via l'A.S.L. qui sera créée) 2.136 m2 de "circulations", soit, au modeste prix de 2 000 euros le mètre carré, encore une dépense de 4 millions d'euros pour les contribuables?
Savez-vous qu'en contrepartie de toutes ces dépenses, les seules surfaces auxquelles la ville aura droit sans bourse délier sont les ruines romaines et la cabine de l'Agha Khan?

Savez-vous que pour récupérer la moindre surface utile dans l'ancien bâtiment (en vue d'y loger des activités publiques) la ville devra payer au Groupement le prix que celui-ci exigera, sûrement autour de 3 000 euros le mètre carré? Soit la modeste salle de 330 m2 à un million d'euros!
Savez-vous qu'une fois le projet adopté ce mardi 5 novembre, la mairie n'aura plus jamais son mot à dire sur l'utilisation des surfaces réhabilitées ou construites par le Groupement?
Savez-vous encore qu'aucun calendrier ne va contraindre le Groupement à réaliser les travaux prévus dans un temps donné?
Savez-vous qu'une fois le chantier commencé, le Groupement pourra imposer d'autres choix, d'autres contraintes, à la ville qui n'aura plus les moyens de négocier?
Savez-vous que le Groupement peut même décider d'abandonner ses projets de réhabilitation et de construction afin de céder les surfaces existantes aux plus offrants, cela sans que la ville n'ait plus jamais son mot à dire?

Mesdames, Messieurs, en votant ce mardi la délibération N° 4 que vous propose votre maire, vous allez abandonner l'avenir du centre d'Aix-les-Bains à un promoteur privé essentiellement motivé par le profit. Vous allez engager les générations futures à payer toujours plus pour avoir toujours moins. Vous allez lancer la ville dans une aventure dont elle n'est pas sûre de voir la fin...

Il n'y a aucune raison de se précipiter dans le vide à trois mois du renouvellement de l'équipe municipale. Ceci d'autant moins qu'il y a un détail que l'on ne vous a sûrement pas communiqué. A savoir que l'acte de vente du 12 Juillet 2018 en son article 10.2 a prévu que la décision que vous allez prendre ce mardi soir peut être aisément reporté
e à l'an prochain, cela sans pour autant modifier ni annuler le projet et les engagements réciproques.
confer ci-dessous avec cet extrait de l'article 10.2 du contrat de vente du 12 juillet 2018

                  
En d'autres termes, il n'y a aucune raison de commettre ce 5 novembre l'énorme bêtise que vous, ou d'autres, pourriez encore faire (ou éviter) en avril ou mai prochains. Prenez le temps d'y réfléchir, voire d'engager une vraie concertation avec la population concernée. Ou, mieux encore, ayez le courage d'inscrire ce projet (délibération) dans le tout prochain programme électoral. Et alors ce sera... Vox populi, vox dei.
 

Mesdames et Messieurs, votre responsabilité est immense.
L'avenir retiendra vos noms.


Duralaix et le Comité pour la Défense des Anciens Thermes

* Duralaix, association loi de 1901, peut être contactée par mail à l'adresse suivante: duralaix@laposte.net


NDLR:  Un appel à protester publiquement ce mardi, à partir de 18h15 devant la mairie "avec si possible des pancartes" circule actuellement sur les réseaux sociaux à l'initiative de différentes associations ou organisations qui nous ont demandé de relayer le message. Dont acte.




Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter