POUR EN FINIR (rêvons un peu) AVEC LES CONTRE-VÉRITÉS DE LA MUNICIPALITÉ AIXOISE

IL Y A UN GOUFFRE ENTRE LES AFFIRMATIONS ET LA RÉALITÉ


L'humeur du week-end


A en croire Dominique Dord, à la tête de la cité pendant 17 ans, et son successeur, l'intéri-maire Renaud Beretti, tout irait pour le mieux dans les finances de la Ville.

Selon eux, ils auraient désendetté le budget communal, selon eux ils auraient réduit la charge fiscale qui s'abat sur les Aixois.
Ça, c'est leur littérature pour électeurs naïfs. Et maintenant confrontons la avec la réalité en examinant les comptes tels qu'ils sont publiés par le Ministère des Finances sur son site "les comptes des communes".


Premier tableau, les impôts locaux:


Sur ce tableau on constate qu'en 2018 la moyenne de la taxe d'habitation par habitant se situe à 1 835 euros pour les Aixois. Au même moment, dans les autres villes de la même importance, la moyenne de la taxe d'habitation par habitant n'est que de 1 433 euros. Ce qui fait que les propriétaires aixois paient 30% d'impôts locaux de plus que les habitants des villes de la même strate. Certes, on va nous dire que le gouvernement Macron veut supprimer la taxe d'habitation. C'est vrai. Mais en attendant, la totalité des Aixois ont déjà payé plus que la moyenne et certains, selon leurs revenus, vont continuer de le faire, de même que les propriétaires de résidences secondaires. Et puis, ne nous faisons pas d'illusions, ce que le Gouvernement lâche d'un côté il le reprendra, plus amplement, de l'autre...
Le saviez-vous?

Second tableau, la dette:


Sur ce tableau on constate que la dette qui pèse sur la tête de chaque Aixois, quel que soit son âge, est de 1 112 euros alors qu'elle n'est que de 1036 euros en moyenne pour les habitants des communes de même importance. En clair, la dette est plus élevée de 8% à Aix que dans les autres villes de la même strate. Il n'y a vraiment pas de quoi se féliciter. Surtout si l'on considère ce que serait aujourd'hui l'endettement de la Ville si Dord et Beretti n'avaient pas vendu pour environ 30 millions d'euros de patrimoine public afin d'équilibrer leurs comptes. Sans ces ventes, l'endettement serait quasiment au double...
Le saviez-vous?

Sous le règne du tandem Dord/Beretti, les habitants ont donc été plus taxés que la moyenne et l'endettement aixois est toujours plus élevé qu'ailleurs alors que presque tout l'actif public a été cédé au privé. Conclusion, la ville d'Aix-les-Bains est nettement moins bien gérée que les villes de même importance. C'est le Ministère des Finances qui le démontre. On ne va pas remettre en cause son objectivité en ce domaine.

Bref, quand certains prétendent avoir bien géré la ville, ils nous roulent dans la farine. Mais chut, ne le répétez pas. Le tandem Dord/Beretti a réussi à persuader des Aixois qu'ils étaient les meilleurs et certains continuent de le croire. Il ne faut pas les réveiller, le choc pourrait être brutal...

Opticon


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter