Le maire de Tresserve entend préserver les pauvres de l'éloignement des équipements sociaux

C'EST UN JOLI CONTE D'AVANT NOEL

TRESSERVE ne veut plus de nouveaux logements sociaux nous dit M. Girardin, élu voglanais, dans ce communiqué à la presse locale aixoise:

La commune de Tresserve a-t-elle été dispensée de construire de nouveaux logements sociaux au titre du PLU intercommunal parce que son maire est également le 1ervice-président de la CALB ?

A lire l’intervention de Métropole Savoie, ci-dessous, et en page 209 du rapport des commissaires-enquêteurs sur le PLU intercommunal on pourrait, en effet, le penser.

Alors que Métropole Savoie note l’absence d’OAP ( orientation d’aménagement et de programmation) incluant des logements sociaux sur Ontex, la Chapelle-du-mont-du-chat et Tresserve, le maitre d’œuvre (MO) répond que ces communes ne souhaitent pas davantage développer ces logements loin des équipements et pénaliser par le temps de trajet à accomplir les bénéficiaires de ces logements sociaux.

D’accord pour Ontex et la Chapelle-du-mont-du chat mais pour Tresserve, on ne comprend pas bien ! 

Ou plutôt si, on comprend que le maire de Tresserve a su rester fidèle à la ligne, ci-dessous, qu’il avait défendue lors du conseil communautaire du 24 septembre 2015 sur l’affectation des populations dans les logements sociaux : pas de transfert d’éléments difficiles des communes voisines, sous entendu Aix-les-Bains, sur sa commune de Tresserve .

Il semblerait donc qu’en refusant la programmation de nouveaux logements sociaux sur sa commune, le maire de Tresserve veuille empêcher, de manière certaine, l’arrivée et l’installation d’éléments "indésirables" qu’auraient pu lui envoyer le président de la CALB ,ex-maire d’Aix-les-Bains, et surtout le préfet.

Ci-dessus extrait de l'intervention du maire de Tresserve lors de la réunion de préparation à la CALB-Grand Lac.

                                                                 Marcel Girardin


 

NDLR: Si l'on comprend bien, ce serait officiellement pour protéger les "pauvres" de l'éloignement des équipements sociaux que J-C Loiseau n'en veut plus davantage (
sic) dans "sa" commune. Que voilà un bel élan de générosité de la part du maire d'une des communes les plus riches de Savoie. On se demande d'ailleurs pourquoi le maire et le châtelain de Brison-Saint-Innocent n'ont pas fait comme Loiseau (comme dit la chanson) et n'ont pas eu la même grandeur d'âme en imaginant la détresse de la famille "précaire" que l'on contraindrait à aller habiter sur leur colline, avec vue sur le lac et sur la propriété de la famille Dord. Quelle angoisse pour les pauvres!

C'est sans doute aussi parce qu'il est mû par cet élan de générosité que Loiseau, contrairement à ce qu'il avait laissé entendre précédemment, a décidé de postuler pour un cinquième mandat à la tête de la mairie de Tresserve. Même si certains prétendent que son ambition réelle serait de devenir président de la CALB-Grand Lac et de laisser la place de maire à son 1er adjoint comme il le lui avait promis. Un tel comportement suscite l'admiration tant ce désintéressement est rare en politique.


              Opticon

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter