A QUELLE IPsauce BERETTI SERA-T-IL ACCOMMODÉ ?

Un sondage confirme l'inquiétude de l'entourage de l'intéri-maire à deux mois des municipales


A tout juste deux mois du premier tour des élections municipales ce n'est pas la confiance qui règne au sein du clan constitué autour de Renaud Beretti mais plutôt une grande incertitude. Un sondage IPSOS pourrait appuyer cette tendance.

Ce n'est pas encore le sauve-qui-peut mais dans le petit clan Beretti on commence à s'inquiéter de ce qui pourrait sortir des urnes aixoises le 15 mars prochain, premier tour de l'élection municipale.
Plus personne ne pense que cela sera une promenade de santé pour l'intéri-maire. Plus encore que la capacité des autres possibles candidats à rassembler sur leur nom ce qui interroge c'est le peu de mobilisation que la candidature Beretti a suscité dans le paysage aixois.

A ce titre la cérémonie très officielle et peu enthousiasmante des voeux a tenu lieu de révélateur. Certes, la salle était aussi confortablement garnie que l'année précédente (les invitations avaient ratissé très large) mais c'est la composition de cette assistance qui ne manque pas d'interpeller.
Outre le fait qu'il y avait au moins un tiers du public qui n'était pas concerné par l'élection aixoise, c'est la moyenne d'âge
-bien supérieure à 60 ans- des électeurs présents qui pose problème. A l'évidence les jeunes et les classes laborieuses ont sévèrement fait défaut. De même que tout le monde a remarqué, à l'occasion du pot qui a suivi une cérémonie ennuyeuse au possible, que les quelques personnes qui sont venues saluer le candidat n'étaient pas de première jeunesse. Bref, Beretti peut sans doute séduire (avec modération) le troisième et le quatrième âges mais il laisse tous les autres indifférents.

Un sondage très... intrusif !

C'est dans ce climat qu'un candidat (dont le nom n'a pas été révélé) a commandité un sondage. Ces jours derniers des enquêteurs de l'institut IPSOS ont interrogé par téléphone trois centaines d'Aixois inscrits sur la liste électorale (on trouvera plus bas la liste des questions posées). Quelque peu intrusif et volontiers inquisiteur le questionnaire avait pour but de déterminer quelles classes d'âge étaient susceptibles de voter pour tel ou tel candidat à l'élection municipale aixoise de mars prochain.
Beaucoup de citoyens considérant que leur vote doit rester secret, il est probable que nombre de personnes interrogées par l'IPSOS ont réservé leur réponse quant à leur possible choix. Pour cette raison, des questions préalables portaient sur la notoriété de chacun des candidats potentiels (et même de candidats fantaisistes). Les indices de notoriété ainsi recueillis risquent de laisser le clan Beretti dans l'expectative. Selon un plus ancien sondage, le taux de notoriété de l'intéri-maire était bien loin d'atteindre 50%, même si ce n'était pas mieux pour ses possibles futurs adversaires. Sans oublier qu'un taux de notoriété n'est pas un taux d'opinions favorables.

Manque de notoriété et abstentions égalent...

Non seulement le vote des moins de 60 ans va rester un mystère insondable mais un autre problème se pose, celui d'une abstention grandissante. En 2008 comme en 2014 l'équipe Dord avait été élue dès le premier tour. Pour renouveler cet exploit, il faudrait non seulement obtenir plus de 50% des voix au premier tour mais aussi plus de 25% des électeurs inscrits, soit quelque 5.400 voix au minimum. Or lors des municipales de 2014, Dord avait péniblement obtenu 6.800 voix sur près de 21.000 électeurs inscrits, soit 32% des inscrits. A cette époque Dord était encore à son apogée et il n'avait eu face à lui que des listes de gauche et une pseudo liste FN. Et le taux d'abstention comme la défiance des électeurs n'avaient pas encore atteint des records
(en 2017, à l'élection législative, Dord ne recueillait plus que 3.790 voix d'Aixois). Autant dire qu'en 2020 il y a peu de chances que Beretti, même s'il arrivait en tête, décroche une élection au premier tour.
Si l'intéri-maire était contraint à un second tour, pour la première fois à Aix depuis 2001, ce serait déjà pour lui un premier camouflet. Sans compter que cela pourrait redonner un peu
d'allant à ses opposants, pour peu qu'ils parviennent à s'entendre, voire à s'unir pour le second tour.

Voilà pourquoi le sondage de l'IPSOS, dont les résultats devraient être communiqués cette semaine au commanditaire, est attendu avec fébrilité dans l'entourage de Beretti. Mais naturellement personne ne nous a confirmé que c'était bien Beretti le commanditaire du sondage.


Les principales questions du sondage IPSOS

* On remarquera que l'hypothèse d'une liste Beretti soutenue par le Rassemblement National a été retenue dans les questions du sondage. On peut s'interroger: à la demande de qui ? Du commanditaire ?

Connaissez vous Renaud Beretti et si oui avez-vous plutôt une bonne ou 
mauvaise opinion de cette personne ?
Connaissez vous Dominique Fié et si oui avez-vous plutôt une bonne ou 
mauvaise opinion de cette personne ?
Connaissez vous Bernard Brice et si oui avez-vous plutôt 
une bonne ou mauvaise opinion de cette personne ?
Connaissez vous André Gimenez et si oui avez-vous plutôt une bonne ou 
mauvaise opinion de cette personne ?
Connaissez vous Marina Ferrari et si oui avez-vous plutôt une bonne ou 
mauvaise opinion de cette personne ?

De 0 à 10 allez-vous voter aux prochaine sélections municipale ? 0 étant 
absolument pas et 10 étant absolument affirmatif.

Sur les listes suivantes pour quelle liste êtes-vous susceptible de voter ?

Ecologie les verts/La France insoumise portée par Dominique Fié
Divers gauche portée par Andrée Gimenez
La république en Marche/Modem portée par Marina Ferrari
Les républicains portée par Renaud Beretti soutenu par D. Dord
Le rassemblement national portée par Bernard Brice

Sur les listes suivantes pour quelle liste êtes-vous susceptible de voter ?

Ecologie les verts/La France insoumise portée par Dominique Fié
Divers gauche portée par Andrée Gimenez
La république en Marche/Modem portée par Marina Ferrari
Les républicains portée par Renaud Beretti soutenu par T. Deguois
Le rassemblement national portée par Bernard Brice

Sur les listes suivantes pour quelle liste êtes-vous susceptible de voter ?

Ecologie les verts/La France insoumise portée par Dominique Fié
Divers gauche portée par Andrée Gimenez
La république en Marche/Modem portée par Marina Ferrari
Les républicains portée par Renaud Beretti soutenu par le rassemblement 
national

De quel parti êtes vous le plus proche ? (liste de l’extrême gauche à 
l’extrême droite)

Pour qui avez-vous voté au premier tour des dernières élections 
municipales ?
Pour qui avez-vous voté au premier tour des dernières élections 
présidentielles ?



Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter