Une ribambelle de contradictions pour le candidat intéri-maire

Et comme une épée de Damoclès au-dessus de sa tête


Ribambelle: nom commun, longue suite de personnes, de choses ou de complications (les dictionnaires). Exemple: ce candidat traîne derrière lui une ribambelle de casseroles.
Ribambelle: nom propre, institut aixois brassant des centaines de milliers d'euros, employant des dizaines de personnes et impliquant des dizaines de familles. Exemple: R. Beretti, président de la Ribambelle.


Le 12 décembre 2019 nous avions publié un article signalant que Renaud Beretti n'avait toujours pas transmis à la HATVP (haute autorité pour la transparence de la vie publique) sa déclaration d'intérêts.
Normalement il avait deux mois pour le faire à compter de son élection de vice-président du Conseil départemental (2015) et ou de sa nomination comme maire (octobre 2018). Il était donc en infraction avec la loi.

Suite à notre article, c'est seulement le 21 janvier dernier (date anniversaire fatidique) que la HATVP enregistrait la déclaration d'intérêts de Beretti. Dans cette déclaration on constatait que l'intéressé avait omis de signaler qu'au moment de ses prises de fonction il était aussi président de la Ribambelle et de l'UPA (Union pour Aix-les-bains). L'élu était pourtant tenu d'indiquer ces précisions dans sa déclaration au risque de sanctions.

Etonnants trous de mémoire. Surtout qu'en décembre dernier c'est à son initiative que le conseil municipal aixois accordait la garantie de la Ville à un emprunt de 1,8 million d'euros contracté par la Ribambelle. Beretti avait même ostensiblement quitté la salle au moment du vote:

Reste que s'll a cru bon de se retirer au moment du vote c'est bien parce que Beretti savait qu'il existait un risque de conflit d'intérêt entre son rôle de maire et le fait qu'il avait présidé la Ribambelle depuis des années. Et c'est justement ce risque de conflit d'intérêt qu'il aurait dû signaler à la HATVP. Il ne l'a pas fait. Encore une infraction à la loi?

Se pose aussi sa présence comme président de l'UPA jusqu'en 2019, soit un an après sa nomination comme maire. Or l'UPA n'est pas une machine neutre. Si on en ignore le mode de financement, il existe des archives qui tendraient à prouver quel rôle ce machin peut jouer à Aix-les-Bains en faveur de Beretti, confer cette capture d'écran réalisée il y a quelques années:

Eh, oui, à une époque c'était revendiqué: l'UPA avait pour but de soutenir et encourager la politique de Beretti. Et Dominique Dord peut mesurer aujourd'hui combien cela a été efficace.

Et pourtant Beretti n'a pas non plus cité l'UPA dans sa déclaration d'intérêts à la HATVP. Encore une infraction?

La HATVP a maintenant tout loisir de tirer les conclusions de ces manquements.
Avec, en épée de Damoclès, un risque évident d'inéligibilité.



Épée de Damoclès:
  Selon la mythologie, au IVe siècle av. J.-C., à Syracuse, vivait Damoclès, un des courtisans de Denys le Tyran : il vantait sans cesse le bonheur de son maître. Denys l’invita un jour à participer à un banquet, le revêtit des habits royaux et lui fit servir un fastueux repas par les plus belles courtisanes. Damoclès était ravi. Jusqu’au moment où Denys le Tyran lui dit de regarder au dessus de sa tête ; Damoclès vit alors une lourde épée nue, suspendue au plafond par un simple crin de cheval. Il semble qu’il comprit la leçon. L’épée de Damoclès désigna alors un péril, sans cesse menaçant et provoquant l’angoisse.
Tiré du livre Petit dictionnaire des expressions nées de l’Histoire, de Gilles Henry © Éditions Tallandier.

Pour sourire, remplacez les noms des héros ci-dessus par les noms de deux zéros aixois bien connus.



Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter