EST-CE LA PHOTO DE LA HONTE ?

Mais pourquoi ces deux-là se cachent-ils des regards indiscrets


CE N'EST PAS UNE ATTEINTE À LEUR VIE PRIVÉE, QUAND MÊME..?

Voilà une photo qui va faire du bruit. Quand deux hommes prennent autant de précautions pour se rencontrer c'est vraisemblablement qu'ils ont quelque chose à cacher. Du coup on s'est interrogés avant de publier la photo de leur rencontre. Et puis on a pris le risque. Tant pis...

Pourtant, a priori rien n'empêchait ces deux-là de se donner rendez-vous au grand jour, au vu et au su de tous. Leurs affinités ne sont qu'un secret de polichinelle. Dans un certain milieu on savait pertinemment qu'ils avaient entretenus des liens très étroits avant que les circonstances de la vie ne les séparent. L'un s'est longtemps retrouvé sous les ordres de l'autre et c'est quand l'un a pris sa retraite qu'on avait pu croire que les choses allaient se gâter pour l'autre.

Pensez donc. Alors que Renaud Beretti était l'adjoint chargé du personnel (avant d'être intéri-maire) Christian Derenty avait été un employé municipal modèle. C'est pourquoi on avait eu peine à croire à la sincérité de celui-ci quand, tout juste mis à la retraite, Christian avait annoncé qu'il allait faire barrage à la candidature de Renaud. Et qu'il n'hésiterait pas pour cela à s'associer avec le diable le Rassemblement National.
Mais les choses sont très vite rentrées dans l'ordre. Il y a douze jours Christian a crânement annoncé qu'il rejetait le soutien du RN. C'était juste avant de faire savoir qu'il brûlait de nouveau du désir de rejoindre Renaud, ainsi que nous l'avions relaté ici.
Et c'est pour consacrer ces retrouvailles que Renaud et Christian se sont retrouvés en tête à tête comme l'illustre cette photo:

Quel drôle d'endroit pour une rencontre électorale

Mais, redevenons sérieux. Il y a quand même quelque chose de troublant dans cette photo.
A l'évidence, et nul n'en doutera jamais, si Derenty et Beretti se sont rencontrés, ce ne pouvait être que pour évoquer les élections municipales. Dans ces conditions pourquoi avoir choisi un lieu aussi discret que le bar du Golden Tulip, un endroit qui est surtout fréquenté par des étrangers, du moins étrangers à la ville. Pourquoi n'avoir pas tenu cette conférence au sommet dans la permanence électorale de Beretti. Au vu et au su de tous.  Et pourquoi avoir pris ces ruses de sioux?
L'intéri-maire candidat lui ayant
donné rendez-vous au Golden Tulip, Derenty pour sa part est arrivé par la grande porte. Quant à Beretti, il aurait emprunté l'entrée discrète réservée aux clients de l'hôtel, par la passerelle qui relie le Golden Tulip au Casino Grand Cercle. Pourquoi? Pour ne pas être vu en compagnie de Derenty? Serait-il si encombrant? En tout cas, c'est raté!

Voilà pourquoi on a titré cet article la photo de la honte avec un point d'interrogation.

C'est quand même une drôle de tambouille que les élections municipales à Aix-les-Bains..!





Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter