Quand nos élus, comme de l’hôpital, se foutent de la charité. 1ère partie

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

Nos candidats ont des idées pour l’hôpital d’Aix-les-Bains .

L’Essor du 13 février 2020 a interrogé les candidats à la mairie sur le ‘’Devenir de l’hôpital d’Aix-les-Bains’’
 
Voici un résumé de leurs ‘’réflexions’’.

Renaud Beretti : un écoquartier aux immeubles bas dans un terrain qui ressemble un peu à une presqu’ile, avec une maison de santé.
Marina Ferrari : un écoquartier aux immeubles hauts entre bord du lac et centre ville avec un parc urbain autour de deux immeubles écologiques.
André Gimenez : surtout pas d’immeubles. Un parking relais permettant de remonter en ville. Cette réserve foncière avec une zone verte préservée.
Dominique Fié : si c’est pour y mettre les plus riches, non ! Ce secteur peut répondre à des problèmes climatiques et d’inégalité sociale. Enclencher une concertation avec les habitants sur le devenir de ce grand terrain.
Christian Derenty : le projet de déménagement étant assez flou et lointain , il faudra d’abord voir si la ville à la capacité financière d’acheter le terrain.

Logique dordienne , le daubé du 30 novembre 2019 : ‘’L’arrivée du centre hospitalier à l’entrée nord de la ville aura une première conséquence : le déménagement de centre de secours des sapeurs pompiers.’’ Et Dord a fait voté le 27 novembre 2017 pour 2,5 millions d’euros (dont 50% pour grand Lac) de travaux de restructuration de la caserne à exécuter entre 2018 et 2021 ! On rénove et on démolit! Allez comprendre !

A noter qu’aucun candidat restant en lice ne parle du coût de l’achat du terrain ! Normal ! Les élus ont l’habitude de dépenser sans compter, il suffit d’emprunter et de demander des subventions ! Le couillon de citoyen payera. Compte tenu du prix du terrain à Aix, on parle de 8 à 10 millions d’euros !

Quel est le devenir de l’hôpital Aixois ?
Pourquoi n’en ferait-on pas tout simplement un hôpital? Un vrai ! Un de ceux qui manquent cruellement à l’agglomération. En plein centre ville. Avec une maison médicale intégrée si chère à Beretti. On pourrait même imaginer y ré-installer … une maternité pour faire face à toutes ces naissances des nouveaux venus jeunes et dynamiques qui repeuplent la ville et pour désengorger celui de Chambery déjà encombré.
Pourquoi ne pas faire de l’hôpital existant, un vrai hôpital, plutôt que de le détruire et d’en reconstruire un autre à grand frais à la place de la caserne des pompiers. Laquelle caserne serait détruite pour être reconstruite plus loin. Sans ‘’con’’ sache combien tout ceci va nous coûter . Une seule chose est sûre, on sait qui va payer.

C’est une vieille habitude de nos politiciens professionnels, ils ont inventé le mouvement perpétuel ! Ils passent leur temps à inventer des mesures qui vont corriger les effets pervers de leurs mesures précédentes ! Tout ça nous coûte un pognon de dingue !

A suivre

BF

 





Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter