ERRATUM: AVIS DE DÉCHETS

SUITE À UN MALENCONTREUX BUG INFORMATIQUE

NDLR: Un bug informatique a substitué une illustration (incongrue) à une autre (explicative). On vous prie de bien vouloir nous en excuser. L'erreur a été réparée dès qu'elle nous a été signalée.

Après avoir recommandé aux électeurs de ne pas craindre d'aller voter dimanche dernier, le président de la république exhorte désormais chacun à rester confiné chez soi
(ne cherchons pas la logique, il n'y en a pas).
Soyons donc positifs et disons que l'heure est (enfin) arrivée de prendre les mesures qui s'imposaient en matière de santé publique.


La France vit désormais à l'heure du confinement et seules les activités nécessaires et indispensables seront autorisées. Soit. Euh... Qu'entend-on par activités nécessaires et indispensables?

Anecdote. Hier, un citoyen constate dans son quartier que les bennes à ordures enterrées sont pleines et que les "gens", oui les gens, ont commencé à déposer leur sacs de déchets à même le sol. N'écoutant que son sens du civisme, il prend son téléphone et alerte les services compétents de la CALB Grand Lac pour signaler le fait. La préposée de service lui répond, fort aimablement, qu'elle prend sa réclamation en compte. Mais elle ajoute qu'elle n'est pas sûre que cette démarche sera rapidement suivie d'effets car, explique-t-elle, les services sont en confinement et vont tourner en effectifs réduits. Dans la foulée elle lui confirme que les déchetteries, toujours pour cause de confinement, resteront fermées jusqu'au 15 avril.

Peut-on se permettre des questions et d'avancer une suggestion? Oui? Alors, on se lance.

Est-ce bien logique de laisser en activité les débits de tabacs, lieux fermés par définition, et d'interdire l'accès aux déchetteries, lieux ouverts, toujours par définition?
Ne pourrait-on pas considérer que les services qui participent à l'élimination des déchets jouent, eux aussi, un rôle sanitaire essentiel?
Voici, par exemple, ce qui risque d'arriver si la collecte des déchets se fait demain avec du personnel réduit et si les déchetteries sont fermées:

Voici la bonne photo qui convenait à l'article

Est-ce que, eu égard à la situation sanitaire que cela pourrait créer, la CALB Grand-Lac ne pourrait pas revoir les conditions de confinement des services chargés du ramassage des déchets?

Voilà une suggestion qui ne nous a pas parue trop... con, et qui pourrait être appliquée... finement !

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter