La boîte crânienne des élus est confinée ! Rien n’en sort.

Quand les élus fonctionnaires sont paralysés par la trouille .


Le 25 mars à 20 heures, 20 millions de personnes devant la télévision pour écouter Macron.
Nicolas Machiavel: ''Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes.''

Le gouvernement, qui ne cesse de faire la preuve de son incroyable inefficacité, se trouve bien aidé par les élus locaux qui, par peur et manque de caractère, se planquent derrière les directives pour ne pas prendre de risques et de responsabilités.
Pour une fois, et pour mouiller un peu les autres, nos ministres avaient laissé aux maires la possibilité de conserver les marchés ouverts.

Sur le site de la mairie on peut lire :

MARCHÉ DE LA HALLE PLACE CLEMENCEAU
Date : Le 25/03/2020 à 17h20

La halle de la place Clemenceau rouvrira ses portes le samedi 28 mars 2020.

Pourquoi la jouer petit bras en se contentant de la halle couverte ?
La ville ne cesse de renforcer sa police municipale en personnel et en moyens ! Elle arrive à gérer un festival de classe mondiale qui, sur 4 jours, fait 90 000 festivaliers dont l’autodiscipline n’est certainement pas la plus grande qualité.
Notre petit marché, deux fois par semaine attirant un petit millier de personnes, et surtout des personnes âgées, ne devrait pas poser de gros problèmes de gestion.
Imaginons :
Il doit être facile de clôturer avec des barrières tout le marché en ne laissant qu’une entrée et qu’une sortie .
Il faut réguler les entrées dès l’ouverture. Il ne faut laisser entrer que peu de gens dans le périmètre restreint, ce qui leur permet de faire leurs courses très rapidement.
Un policier à l’entrée et un policier à la sortie gèrent le trafic. Lorsque dix personnes sortent , on laisse entrer dix personnes.
On a vu le système fonctionner sans problème ailleurs. Une queue de 250 mètres arrive à passer en un quart d’heure ou vingt minutes. Ce qui n’est pas trop contraignant . Le temps d’attente à l’entrée est récupéré par la rapidité du service chez le commerçant qui n’a que peu de queue devant son étal.
Samedi passé, les commerçants avaient rallongé les étals pour permettre de garder les distances de sécurité. La caisse en bout de table était protégée par un pare-postillons et les cinq gestes de sécurité étaient affichés.

Cette organisation fonctionne plutôt bien, elle a l’avantage d’éviter les déplacements en périphérie de la ville pour accéder aux grandes surfaces. Les personnes âgées ont tout sous la main et conservent leurs petites habitudes, ce qui va casser leur confinement. Nos petits commerçants et agriculteurs pourront continuer de travailler, évitant ainsi de nombreux chômeurs et faillites de petites entreprises.

C’est la façon dont beaucoup de citoyens voient les choses .
Ce n’est pas celle de Beretti ! Peut-être ont-ils tort . Et comme ils n'ont pas la science infuse, contrairement à nos élus, c’est avec une grande attention qu'ils attendent de la part du maire les arguments qui l’ont amené à fermer le marché ouvert !
Il y a sur chaque question autant de vérités que d’opinions. Mais, sans consultation aucune, c’est celle de Beretti qui a prévalu. On ferme et on la ferme !

Ainsi va le monde aixois.

BF


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter