Où qu’il est le micro ? Où qu’elle est la caméra ?

L’opportunisme de ceux qui ne sont rien.


On se sent tout de suite mieux et entre les mains de gens responsables! Dernière minute! Macron est allé visiter une entreprise de fabrique de masques, qui ne servaient à rien disait-il, au risque d'en freiner la fabrication. Bruno Le Maire, une grande figure des LR, nous présente sur internet Jacquie, son cochon d'Inde pour nous aider dans notre confinement. On est prié de croire le ministre de la santé quand celui-ci répond aux questions posées par une députée qui est sa conjointe et une macroniste pur jus.
Du grand guignol.

Ils arrivent ! Ils sont là !

Ils arrivent ! Ils sont là !
De tout temps, de partout ! Ils sont prêts. A tout, l’air de rien !

Qui donc ? Mais les opportunistes, bien sûr. Ces profiteurs d’occasions, ces saisisseurs de circonstances, ces caméléons électoraux et girouettes politiques. Ils sont de gré à gré, et d’abord celui de leur intérêt.

Il en est de tous les bords et de toutes les assemblées.
« Il faut faire tourner le moulin quand le vent souffle. » Telle est leur devise.

  
On a cru à une blague pour le premier avril. Mais non, madame se sent le besoin d'exister et de le faire savoir. Lire de telles stupidités est tout simplement insupportable.

Madame a tout faux ! L’appareil politique et administratif  ne fonctionne pas comme ça.
Il faudra d’abord créer une commission afin d’étudier le cas des commissions inutiles, puis de créer un comité d’experts visant à définir la composition d’un conseil chargé de fonder un groupe d’étude visant à simplifier la procédure. A ce moment et seulement à ce moment là, il faudra créer une commission qui statuera sur la possibilité d’envisager de nommer un groupe d’experts qui auront pour fonction de trier parmi les soignants ceux qui sont morts du virus et ceux qui sont morts d’épuisement. Dans le cas où il serait impossible d’imputer le décès de certains soignants à une de ces catégories, il sera envisagé un jeu télévisé animé par Cymes et Hanouna, où le public pourrait tirer au sort les gagnants !

Madame .
Soyez assurée que si une telle énormité se produisait, la grande majorité des familles de personnels décédés à cause de l’incurie des politiciens, la refuserait.

Il n’y aura qu’une pensée qui les apaisera, c’est de penser au moment où ils remonteront la chaîne de responsabilité administrative et politique du chaos dans lequel nous sommes plongés et de les voir tous au tribunal du peuple.
Ne peut-on pas rêver ?

BF

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter