Plus rien ne sera comme avant, disent les pythonisses télévisuelles. (1)

Ils nous ont vendu le bonheur Jupiterien, maintenant ils prédisent le pire.


Ils ont déjà commencé à s’entretuer pour aller à la gamelle !
L’incompétence du pouvoir dangereuse pour les libertés et la déroute des oppositions.
 
Ce pays montre maintenant que la pensée qui fait le plus de mal à l’humanité, c’est celle qui fait croire que les parasites mafieux sont utiles, juste parce qu’on les confond souvent avec les infrastructures et institutions dont ils ont pris le contrôle .
Pour preuve, la France aura été le seul pays à être enfermé deux mois .

Il faut faire peur !
Le virus n’est pas encore parti que l’on nous annonce une suite dantesque, sans la moindre preuve ou analyse ! Il y aura un rebond ! Ce sera encore pire ! Il n’y a pas que les poumons détruits! Il y a des AVC ! Des cerveaux auront peut-être des séquelles! Nouvelle maladie chez les enfants. (Ils n’en savent strictement rien… mais !) Pour les médias, c’est tous aux abris. Pas un jour sans une nouvelle catastrophe. C’est le slogan des temps modernes dont la manne financière , on s’en doute, est loin d’être négligeable. Faire peur pour mieux vendre, ou mieux se faire élire, voilà qui n’offre rien de nouveau dans le paysage merdiatico-politique de nos sociétés. Nous faire peur à ce point ? Diantre. Dans quel cauchemar veulent-ils que l’on vive?
Ils nous font passer du masque inutile au masque obligatoire ! Avec peut-être un PV, c’est tout ce qu’ils savent faire. Nos politiciens sont de redoutables concurrents au concours Lépine de la fiscalité : taxes, impôts, taxes, impôts. Il ne viendrait à l’esprit de personne dans la redoutable armada fiscaliste de proposer une baisse de la dépense publique qui aura augmenté de 51 milliards en 2 ans… Effroyable… Et on voit des Dord distribuer à tort et à travers de l’argent qu’il n’a pas !
Il y a un véritable marché pour la peur ! Les téléphones sont devenus intelligents, et les gens stupides !
Le confinement n’a été mis en place que pour éviter l’effondrement des hôpitaux, l’absence de masques et de tests. C’est l’arme des faibles. La plupart des décès sont des décès politiques, ils étaient évitables.

Les nullissimes seront remplacés par les mêmes nullissimes !
Comment ne pas être consternés par la crédulité et l’irréfutable bêtise de nos contemporains ?
Certains élus seront comme le sparadrap du capitaine Haddock ! Le monde politico médiatique sera toujours présent avec les mêmes Bachelot, Duhamel, Hanouna ou Cohn Bendit pour tout nous expliquer sur l’économie, sur le monde et nous dire quoi penser et faire. Ces gens savent tout et ils en vivent sur notre dos grassement depuis des années.
Alain Minc, ce visionnaire qui a fabriqué Macron, avec d’autres, ne vantait-il pas la mondialisation heureuse et l’ultralibéralisme en disant que l’avantage du système financier libéral, c’est qu’il se régulait tout seul ! C’était trois mois avant la crise des subprimes de 2008 ! On a vu le résultat de la régulation ! Sarko a renfloué les banques avec notre fric !
Nous sommes dans un système biopolitique où le pouvoir porte, non plus sur les territoires, mais sur la vie des individus, sur les populations : le biopouvoir.
Tous ces gens qui ne sont rien, seront toujours là, ‘’après’’ ! On aura toujours les Gaymard, Beretti, Degois ou autre Ferrari !
Exemple de l’inutilité, notre ‘’peut-être un jour’’ maire Beretti :
Il a survécu au scandale de l’incinérateur de Gilly sur Isère, à celui du fichier Troubadour d’Albertville, il a aidé en tant que chargé de mission de Gaymard, ministre de la santé, à la démolition de notre système hospitalier. Au début de la crise du coronavirus : tous les jours sur le site de la mairie il prenait la parole pour expliquer son action. Puis petit à petit il a disparu, pour revenir nous expliquer qu’il allait nous inonder de masques, qu’il allait en faire fabriquer, qu’il en avait commandé, qu’il avait acheté du tissu, des machines à coudre, etc… Patratras, le 30 avril, toujours pas de masques nulle part et un appel de Beretti en vidéo sur le site de la ville pour trouver des couturières. Beretti : ‘’Nous avons besoin de vous.’’
Beretti fait appel aux couturières bénévoles pour confectionner les masques ! Mais où sont passées les féministes schiappesques ? Pourquoi celles-ci ne seraient-elles pas rémunérées avec l'argent des indemnités des élus?
Aux dernières nouvelles les Aixois devraient enfin être pourvus de masques, on a déjà vu des escargots plus rapides que les LR !

Un coup d’œil sur d’autres sclérosés arrogants de notre système .
Notre premier ministre ! Représentatif des valeurs de la cinquième .
ENA et Science Po . Milite au parti socialiste avec Rocard. Membre du conseil d’Etat. Participe à la création de l’UMP avec Juppé. Ministre de l’écologie. Travaille avec Areva. Maire du Havre. Député. Porte parole de Juppé. Soutient Fillon. Partis politiques : PS, RPR, UMP, LR, SE. Haut fonctionnaire. Avocat. Auteur de deux œuvres littéraires de fiction et d’un essai.
Autrement dit : il a tout fait et jamais rien fait ! Comme tant d’autres .
Municipales 2020, le Havre. Au premier tour, 17% des inscrits ! Nul doute qu’il sera maire au deuxième tour avec 17%.
A Matignon, suite à une question d’un journaliste, le 29 novembre 2019, il répond :
‘’Je vous informe que nous n’avons pas de plan pour la fin du monde à Matignon’’
Ont-t-ils eu un jour un plan quelconque pour diriger le pays ? On peut en douter.
Sans être devin, d'ici peu, il jouera son meilleur rôle, celui de fusible.
On connait le successeur de Macron en 2022 .
Beretti, pourquoi n’entendons-nous pas ‘’l’opposition’’ LR ? A quoi travaillent les LR pendant que ce pays part en quenouille ? Ce gouvernement est déjà dans les poubelles de l’histoire ; ceux qui l’ont mis en place travaillent pour la suite. Ils ont trouvé l’homme idéal qui sera élu avec 15% des électeurs ! Il avait disparu, on le revoit, il prend la parole pour ne rien dire ! Celui-ci fera l’affaire. S’il fallait un symbole du consensus de la médiocrité, c’est lui !

(à suivre)

BF


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter