Le monde frelaté des ludions communicants.

En haut de la pyramide, des vauriens ! En bas, des veaux !


Loi Avia ! L’algorithme prend le pas sur nos libertés. Comme l’incendie du Reichstag du 27 février 1933 marque le début de la dictature nazie, peut-on penser légitimement que le 13 mai 2020 a officialisé la fin de la liberté d’expression ? Qui décide de ce qu’est la ‘’haine’’ et qui sanctionne, puisque les juges sont absents du dispositif ? L’Etat profite du fait que nous sommes entrés dans l’aire du bien pensant mou qui ne peut se passer de la protection du gouvernement et redoute les conséquences de sa désobéissance pour ses biens.

40 ans que les merdias posent la même question !
Le daubé du 13 mai 2020 : ‘’Faut-il taxer les riches ou faire travailler plus les salariés ?’’
Extraordinaire ! A aucun moment les merdias et les politocards ne posent la bonne question qui est :
‘’Quand va-t-on enfin réduire les dépenses de l’Etat ? Celles de l’administration d’Etat et celles des collectivités locales pléthoriques avec ses avantages ubuesques et ses petits potentats locaux ?’’ Sans parler du nombre d'élus et de leurs scandaleuses indemnités!
Bruno le Maire, champion LR (Encore un présidentiable !) : ''Il faudra faire revenir la production de médicaments en France.’'
Beretti, champion des LR Savoie devrait demander à son compère Le Maire, qui va tenter un numéro jamais vu, : comment faire revenir chez le champion du monde de la taxation, en pleine récession mondiale, des entreprises qui produisent ailleurs avec une masse salariale dix fois moins importante !

Et pendant ce temps, Griveaux s’exhibe, Rugy se goinfre de homard, Castaner marche à la vodka en boîte de nuit, Sibeth n’est pas foutue de mettre un masque, Ferrand fait des prises illégales d’intérêt, Schiappa écrit des bouquins égrillards, Avia mord les chauffeurs de taxi, Benalla recherche son coffre disparu et le député M’Jid El Guerrab fracasse le crâne d’un autre député à coups de casque de moto. (Entre autres joyeusetés républicaines !) La République en Marche ou la nouvelle qualité française…
Que pensent nos élus locaux LREM, LR, Modem , unis pour les élections, du ‘’nouveau monde’’ promis qui n’est qu’une monarchie ridicule et décadente amputée de sa noblesse dont le roi n’est qu’un gamin mal élevé sans aucun repère?

Au hasard de la presse et de nos bien trop chers ‘’zélus’’ .
Pourquoi ‘’zélus’’ ? Parce que nos oreilles ne supportent plus les ‘’cellezetceux’’ qui se propagent telle une pandémie. En français, on dit ‘’ceux’’!
A noter que le daubé chaque jour démonte une rumeur sur le Covid-19 ! Démonte-t-il la rumeur après avoir fait son enquête ? Son analyse ? Des interviews de spécialistes interdits de télévision ? Non !!!! Ils démontent la rumeur en publiant la version officielle de l’Etat!

Il y a ceux qui énervent parce qu’ils se servent du malheur des citoyens pour faire leur pub !
     

 Demain nos petits enfants auront-ils obligation de porter ça?

Selon des enseignants, sur la plateforme Eduscol du ministère : ‘’On nous demande de ne pas remettre en cause la gestion de la crise.’’.
Un document intitulé : ‘’Ecouter et favoriser la parole des élèves.’’ Dans lequel on peut lire que : ‘’des enfants peuvent tenir des propos manifestement inacceptables. ‘’ (Qu’entend-t-on par ‘’propos inacceptables’’ ? ''Inacceptables ‘’aux yeux de qui ? Il est recommandé aux enseignants de faire référence ‘’ à l’autorité de l’Etat (et à son rôle), pour permettre la protection de chaque citoyen, qui doit être évoquée, sans entrer en discussion polémique. Les parents seront alertés et reçus par l’enseignant, le cas échéant accompagné d’un collègue, et la situation rapportée aux autorités de l’école.’’
Doit-on comprendre qu’il existe un ministère de ‘’la délation’’ et que toute forme de critique est interdite ?
Qu’en pensent Beretti et son aide de camp électoral, la députée LREM ?

Enfin, les masques de Super-Beretti commencent à arriver !
Beretti, dans son tract accompagnant les masques : ‘’C’est ensemble que nous réussirons à traverser cette crise majeure.’’ Faux ! Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital G. Pompidou : ‘’Nous ne sommes plus un pays sérieux ! Si la France s’en sort aujourd’hui, c’est uniquement grâce aux français , pas à l’Etat et son administration.’’
Quand arrivent enfin les masques promis par Beretti, la plupart des Aixois sont déjà pourvus ! Soit par débrouillardise, soit par des entreprises privées, soit en se les fabricant eux-mêmes ! Rien d’anormal à ça. C’est la procédure. Un maire haut fonctionnaire depuis trente ans n’a pas les réactions des gens du privé. De plus il est coincé dans une machinerie administrative d’une telle lenteur… Il lui faut réfléchir, ça demande du temps ! Il faut que les Français soient rassurés! Alors on sort les normes AFNOR, les procédures ISO, les exigences ''qualité'' et le code des marchés publics. Il faut que tout soit bien respecté. ''L'action, jeu divin du héros.'' , disait de Gaulle , (un inconnu pour les LR), ''Le respect des procédures, maladie sénile des trouillards bureaucrates!'', pourrait-on dire de la cinquième république finissante. Résultat, tout ceci arrive après la bataille ! On ne les jette pas, nous, on les garde pour la prochaine épidémie. Avec un grand merci pour les petites mains bénévoles…
Il faut quand même un certain culot pour se présenter en sauveur après avoir été assistant de Gaymard lorsqu’il était secrétaire d’Etat à la Santé et à la Sécurité Sociale et responsable de la suppression de nombreux lits d’hôpitaux à la demande de la commission de Bruxelles.

Distribution des masques.
Est-il indispensable de déplacer , avec photos et reportage du daubé, Wauquiez président de la région, le maire d’Albertville, une sénatrice, le vice président du conseil départemental, un député, un conseiller régional, une députée conseillère régionale, un président de communauté de commune, et quelques officiels pour distribuer quelques masques au fin fond de l’Arly ou de la Maurienne ? Alors que les hôpitaux manquent de tout, a-t-on besoin de ces dépenses de campagne électorale permanente ? Ne sentent-ils pas cette colère qui monte contre de tels agissements ? 

Qui peut encore soutenir ces gens sans avoir honte ?
Covid-19 et soignants : des ovations, des primes, des jours de congés, des médailles, le 14 juillet… N’en jetez plus ! Gogues et démagogues ! Ne rêvons pas, demain sera pire qu’hier !
Ce qui leur ferait le plus plaisir à nos soignants? Peut-être qu’on leur livre Yves Calvi et ses ‘’pleurnicheries hospitalières’’ avec quelques autres bouffons télévisuels, pour les passer à la plume et au goudron sur une place publique!
Comme disaient nos grands pères, ces gens ont chié sur la honte ! C’est grossier, mais nos élites, elles, sont vulgaires. Curieusement les citoyens en arrivent , à cause de la psychose ambiante, à préférer la peste Philippe au choléra Macron… allez comprendre .
Une seule chose est sûre : les lâches n’assumeront pas !

BF

 



 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter