Beretti ou le symbole du mal de ce pays !

Quand les fonctionnaires sont au pouvoir depuis bien trop longtemps.

Quand notre Superman du pauvre s’envole!
Beretti, ou 30 ans d’un fonctionnariat inefficace mais très bien rémunéré.
L’Etat français est le plus lourd des Etats européen ! Très inefficace (chômage, insécurité, échec scolaire, faible croissance, fiscalité écrasante, etc…) Il devrait être restructuré massivement, la haute administration divisée par 2, etc… Non seulement on n’en prend pas le chemin, mais l’électeur s’obstine à leur donner de plus en plus de pouvoirs !
Il y a 70 000 très hauts fonctionnaires rémunérés ‘’hors échelle lettre’’ alors qu’en 1985 ils n’étaient que 25 000 ? Et pourtant on a décentralisé ! Stupéfiant !
Les hauts fonctionnaires tels que nos grands élus savoyards, sont cent fois moins utiles que les bas fonctionnaires, mais 100 fois mieux payés !
 

Beretti ne devrait pas confondre Supercumulard et Superman !
Les fonctionnaires ne peuvent créer que des taxes, des impôts, des règlements, des lois, et des empêchements perpétuels à une saine liberté des citoyens !
Ceux-ci, trop bien payés et sans expérience professionnelle dans le secteur privé, prennent en charge des domaines où ils n’ont aucune compétence, cela devient dangereux, vu que les dogmes ne servent alors plus à rien.
L’Etat pèsera bientôt d’un tel poids sur la société que celle-ci cessera un jour de pouvoir le porter.
Beretti cumule :
.  Maire d’Aix-les-Bains.
.  Conseiller départemental de la Savoie.
.  Président de Grand Lac.
Il est également : délégué à la culture au conseil départemental, sénateur-suppléant, vice-président de la FACIL, président de Savoie des Républicains, président de la Mission locale jeune, conseiller national les Républicains, président de l’UPA.
Sans oublier qu’il a été : premier adjoint au maire d’Aix, président de la Ribambelle, directeur de cabinet de la ville d’Aix-les-Bains, directeur de cabinet de J. P. Vial, directeur de cabinet d’H. Gaymard, directeur de cabinet de Gibello maire d’Albertville, secrétaire général du forum francophone des affaires, chargé de mission au cabinet d’H. Gaymard secrétaire d’Etat, chef de cabinet de M. Barnier, conseiller technique au cabinet du président du conseil général.
Tout ceci n’est pas le résultat d’une compétence quelconque, mais d’une navigation programmée de notre homme dans un système où les fonctionnaires n’ont comme objectif que leur plan de carrière ! Les promotions ne se font pas par le mérite, la qualité ou les efforts, comme dans le privé, mais par les relations et les cooptations.
De qui se moque-t-on ? Comment peut-on passer toute une vie au crochet des contribuables ! Dans quel pays, qui se dit démocratique et républicain, des individus passent autant de temps à grenouiller dans tous les organismes officiels en attendant une super retraite de cumulard ?
Comment fait-il ?
Les fonctions de maire d’une ville comme Aix-les-Bains, de conseiller départemental ou président de Grand Lac exigent chacune une bonne soixantaine d’heures de travail par semaine ! Alors ? Le fonctionnaire de métier Beretti n’étant pas un surhomme et n’ayant pas les capacités d’un cadre supérieur du privé (manque d’entrainement !), comment fait-il ? Ou le travail est mal fait, ou il est fait par d’autres .
La question avait été posée à Dord (alors député, maire, président de Grand Lac), il avait répondu : ‘’J’ai embauché des gens qui m’aident.’’ . Oui, mais ces gens sont payés pour faire le travail qu’ils ne font pas, par les contribuables ! Donc l’élu touche 100%  de toutes ses fonctions, qu’il ne fait que partiellement, et nous payons en plus des gugusses pour faire leur boulot .
Comment faire confiance ?
On n’oublie pas que les LR, (à l’époque UMP) dont Beretti est le patron Savoyard, ont trahi les français en 2007 en s’asseyant sur le référendum de 2005. Rappelons également qu’au moment du scandale de l’incinérateur de Gilly sur Isère, Beretti était directeur de cabinet du maire d’Albertville et que celui-ci était le président de la Simigeda qui gérait l’incinérateur avec le conseil général. La Simigeda s’est auto dissoute avant le procès permettant aux politiciens locaux d’échapper au tribunal ! (Catastrophe sanitaire scandaleuse! Des milliers d’animaux abattus, un minimum de 80 cancers suspectés, selon la presse !)

Son soi disant adversaire joue une mi-temps dans chaque camp.
Croze, avait critiqué le système Dord pendant la campagne pour les départementales de 2014. Il critiquait les politiciens professionnels ‘’habités par les mêmes réflexes.’’, ‘’il joue la carte du renouvellement contrairement à ses concurrents.’’, ‘’Il fait un constat cinglant des partis politiques , notamment à travers les ‘’affaires’’ qui touchent le PS et l’UMP.’’, ‘’son programme s’articule autour de l’emploi .’’
Et où le retrouve-t-on ? Vice président de Grand Lac, chargé de l’Urbanisme, du Foncier, de l’Habitat ! Autrement dit, grand chef de la folie bétonneuse dordienne ! Il a préparé la mise en œuvre du PLU intercommunal de la Calb. (Celui-ci ne serait toujours pas entré en vigueur , une formalité essentielle et obligatoire n’aurait pas été respectée. On attend toujours des éclaircissements du daubé à ce sujet.) Et il faudrait le croire ?
Nous le retrouvons :
.  Maire de Brison Saint Innocent.
.  Vice président de Grand Lac .
.  Directeur depuis 26 ans de la FDSEA des Savoies.
Il est également : membre du bureau Métropole Savoie, membre du conseil syndical du CISALP, directeur d’un journal professionnel, administrateur d’une banque Régionale Mutualiste.
Sans oublier qu’il a été : responsable de programme de développement d’ONG Niger et Burkina Faso, et chargé de mission d’un groupe recherche et méthode !
Comment faire confiance ?
Il se flatte de se démarquer des vieux pros de la politique locale mais suit le même chemin. Il suffit de voir le bétonnage de Brison ! Qu’a-t-il fait en 26 ans en tant que responsable de la FDSEA ? Au lieu de bétonner sa ville et l’agglomération, il aurait fait son métier de responsable syndical, notre agriculture serait-elle moribonde ? Y aurait-il un suicide d’agriculteur par jour ? Une femme retraitée du monde agricole qui a travaillé 12 heures par jour, 7 jours sur 7, pendant 55 ans ou plus, ne toucherait-elle que 400€ mensuel ?

Notre système politique ne peut amener que démagogie et déclin.
Quand les élus se considèrent comme les représentants non plus des citoyens, mais les bénéficiaires de traitements, appointements, subventions, allocations et autres avantages tirés des ressources publiques, c’en est fait de la démocratie.
N’est-on pas déjà entré dans l’effondrement de la nation ? Les 6 stades en sont :
.  L’effondrement financier ; l’accès au capital est perdu et les placements financiers réduits à néant.
.  L’effondrement commercial et industriel ; les monnaies qui ne sont plus que du papier sont dévaluées.
.  L’effondrement politique ; le gouvernement a perdu sa légitimité et n’est plus un recours.
.  L’effondrement social ; les institutions sociales ne remplissent plus leur fonction de protection.
.  L’effondrement culturel ; les gens perdent leur capacité de bienveillance, d’honnêteté, de charité.
.  L’effondrement du sentiment d’appartenir à un pays ; le multiculturalisme qui n’a ni culture, ni âme, conduit à l’archipellisation. Vous n’avez plus de nation, vous avez des tribus.
On sait comment ça fini  et on sait à qui on le doit… 

BF

 

 


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter