Gaymard, chantre du gaullisme. Etonnant !

De l’indépendance de notre pays à la vente d’Alstom .


Et nos hypocrites LR savoyards se disent gaullistes!
Plus gaulliste qu’eux, tu meurs ! Sans aucun complexe ils ont voté tout ce qui soumettait notre pays à Bruxelles, et aux mondialistes. On leur rappellera de Gaulle : ‘’Soldats, rentrez chez vous ! Place aux profiteurs d’abandon et aux débrouillards de la décadence.’’. N’est-ce pas ainsi que l’on se retrouve avec des bébés Barnier de la fausse droite et des bébés Fabius le milliardaire socialiste ? Ils ont fait des choix, non pas politiques, ils ont choisi leurs camps en fonction des possibilités de carrière !
L’actualité, en particulier ‘’l’affaire’’ General Electric, oblige à rouvrir le dossier nébuleux de l’opération Alstom-GE. Celui-ci n’est-il pas le résultat des dérives d’un système où les élus doivent des comptes à ceux qui les ont financés et fait élire.
Une ‘’affaire’’ ressort actuellement, c’est celle de la vente d’Alstom à General Electric. Gaymard est en campagne électorale et il est le mieux placé pour en parler…
Cette affaire de casse sociale et industrielle, de racket des USA, et de complicités frauduleuses a fait un retour dans l’actualité en septembre 2020.
Après quantités de suppressions à Belfort, 618 emplois seraient supprimés par GE entre Lyon, Montpellier et Aix-les-Bains. 

L’affaire est complexe mais Gaymard doit pouvoir nous expliquer!
Compte tenu de l’importance locale par le nombre d’emplois de GE à Aix les Bains, il serait bien que celui-ci s’exprime. On ne va pas revenir dessus, de nombreuses publications ont été faites, elles sont disponibles.
Sources : ‘’Alstom scandale d’Etat’’ de J.M. Quatrepoint. ‘’Le piège américain’’ de F. Pierucci. ‘’Racket’’ de D. Manotti. Les articles Médiapart. ‘’Alstom, ce dossier qu’Emmanuel Macron voudrait tant effacer de son bilan.’’ De M. Orange. ‘’De General Electric à Bouygues, le douteux transfert de Clara Gaymard.’’ de M. Orange.
Le triptyque :
.  La guerre économique souterraine des USA. (Mitterrand : ‘’Nous sommes en guerre avec l’Amérique. Une guerre économique. Une guerre à mort.’’)
.  La perte d’une entreprise stratégique.
.  Des complicités françaises quasi frauduleuses. (Le fait que l’on puisse retrouver dans la liste des donateurs de campagnes électorales des personnes intéressées aux ventes d’Alstom ne peut qu’interroger. )
La perte scandaleuse d’une entreprise stratégique !
Alstom est présent sur toutes les technologies et en particulier .
.  Leader dans la fabrication de turbines des centrales nucléaires, elle assure la maintenance des 58 centrales nucléaires françaises.
.  C’est un acteur incontournable de la transition énergétique.
.  GE récupère toutes les activités qui lui donnent un quasi monopole sur les systèmes de propulsion de nos navires de guerre.
.  GE devient le propriétaire d’une société spécialisée dans le traitement des données satellitaires, avec pour client Thales et la direction du renseignement militaire .
Si on comprend bien !
Les USA, avec qui nous sommes en guerre économique, peuvent quand ils le veulent : arrêter toutes nos centrales nucléaires, nos navires de guerre et rendre nos renseignements militaires aveugles ! 
‘’Y’a comme un défaut’’. Comme disait Fernand Reynaud .

Pourquoi parler de ça ?
Parce que General Electric est dans une situation catastrophique et elle a pris possession de notre technologie unique qui est une des meilleures au monde. Ce sont des milliers d’emplois.
Il semble que General Electrique mette en vente les fameuses turbines et la France consciente de s’être foutue à poil toute seule chercherait à récupérer les clés de son nucléaire et de son porte avion.
Le rachat pourrait coûter un milliard d’euros. Bercy cherche un repreneur. Engie serait intéressé, mais n’aurait pas un sou ! D’un côté on cherche à récupérer le cœur de nos centrales, d’un autre Engie cherche à vendre une de ses filiales spécialisées dans la métallurgie nucléaire.
Comme dit un des acteurs de cette histoire de cornecul, ‘’Il n’y a aucune stratégie industrielle au sommet de l’Etat.’’.
Gaymard, ardent gaulliste, donc par définition ardent défenseur de notre indépendance, étant sans aucun doute un des mieux placés pour nous parler de tout ça, devrait profiter de sa campagne électorale pour tranquilliser les employés Aixois de General Electric sur leur avenir…

Quand Alstom Aix-les-Bains déplaçait nos élus locaux.
    
On ne compte plus les photos avec les Dord, Gaymard; Vial et Beretti chez Alstom quand ils étaient au mieux de leur forme ! Beretti discute même avec les syndicats à propos du salaire dans l’entreprise, comme s’il pouvait intervenir dans les affaires privées de celle-ci!
Dans les années 2008 Alstom était sur un petit nuage. Chiffre d’affaire, bénéfice, etc…Nos ‘’grands élus’’ s’y précipitaient, il fallait récupérer une partie de la gloire. Dord n’y était strictement pour rien ne faisant pas parti de la direction. Mais, en campagne électorale, il n’hésite pas à s’attribuer une partie de la gloire des entreprises Aixoises pour Hermès, Grosse et Areva ! Dans sa propagande de campagne, on trouvait :
.  ‘’600 emplois nouveaux créés dans l’industrie, le BTP et les services.’’ .  ‘’Près de 600 emplois industriels nouveaux, des projets d’extension chez Areva, Grosse, Hermès… l’industrie aixoise est en plein essor.’’
Puis, à partir de 2011, chute des résultats, du chiffre d’affaire, réduction du temps de travail, etc…nos élus ont disparu de la circulation ! Qui c’est Areva ? Connaît pas…après tout, ils n’y jouaient aucun rôle… ce n’est pas de leur faute.
Ils récupèrent les succès des autres et disparaissent au premier échec !
Montherlant : ‘’Lâcheté ! Un mot qui m’évoque irrésistiblement les hommes !’’

Gaymard .
Article du daubé du 9 novembre 2020. Le président de la Fondation Charles de Gaulle, Gaymard, est sacrément gonflé pour nous faire croire que de Gaulle était un européen convaincu qui voyait l’Europe telle qu’elle s’est faite ! Il faut-être doté d’une sacrée mauvaise foi !
De même pour tous les élus qui défilent pour l’anniversaire de la mort de de Gaulle, les Beretti, Macron et autres politicien professionnels qui s’acharnent depuis des lustres à détruire ce pays !
Que Gaymard, européiste convaincu et on ne peut plus proche des négociateurs Alstom-GE , nous explique comment sommes-nous passés d’une politique de protection nationale à la vente à la découpe de notre pays.
Il nous semble qu’aujourd’hui notre classe politique soit bien plus dangereuse pour notre pays et les citoyens que la Covid-19 ! Mais peut-être ce virus n'est-il que l'arbre qui cache la forêt ?
N’est-on pas dans le règne de l’abruti majoritaire ?

BF

Précision d'un lecteur: Voici un an le député Olivier Marleix a déposé une plainte visant notamment le rôle d'E. Macron dans l'affaire Alstom General Electric quand celui-ci était ministre des Finances. Cette plainte a été enregistrée par le Parquet national financier. Peu après Anticor se joignait à cette plainte. De fait de son immunité de président de la république Macron ne peut pas être entendu par le PNF et ne pourra l'être que s'il n'est pas réélu en 2022. Sinon il faudra attendre 2027... Ou 2032... Ou plus tard!

 PS: N'oubliez pas de jeter un oeil sur notre chronique du confinement en haut à droite de la page d'accueil



 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter