On est dans la banalisation de la banalité du mal !

Ne va-t-on pas vers des massacres administratifs ?


La France est-elle devenue le royaume de l’arbitraire aux mains d’une poignée de grands malades ?
Un certain nombre de fous furieux, scientifiques véreux, éditorialistes ayant leurs ronds de serviette dans tous les débats, politiconnards usés jusqu’à la corde, défilent sur les plateaux de télévision pour nous dire tout ce qu’ils ne savent pas d’un air important de sachants ! (Pour Macron, il y a les ‘’sachants’’ et les ‘’subissants’’ !)
Et si les citoyens, au lieu d’être plus de 29 millions devant leurs postes à écouter le responsable du grand merdier dans lequel ils sont, se réveillaient un peu ? L’homme qui organise la ruine de notre pays ne va pas le relever.
N’ont-t-ils pas en mémoire la préscience et l’honnêteté dont ont fait preuve le Président de la République et le Premier ministre, nous ayant affirmé cet été avec la plus grande assurance que tout était prêt en cas de rebond de l’épidémie ? 

Les bouffons télévisuels sont dangereux !
Allons-nous aller de l’épidémie à la solution finale ?
On a pu lire quelques perles qui, dans un pays ‘’normal’’, auraient envoyé aux galères ceux qui les ont prononcées. Mais est-on encore dans un pays ‘’normal’’ ?
.  Médaille d’or à un con fini qui nous confine : ‘’On coupe la bûche en deux et papy et mamie mangent dans la cuisine à Noël !’’
.  Macron :‘’Il va falloir vous habituer à subir des mesures violant nos libertés fondamentales, individuelles et publiques.’’  C’est on ne peut plus clair .
.  Macron : ‘’Je fais ce que je veux !’’ 
Macron : ‘’Le rôle que la France a aujourd’hui ce sont les Français qui l’ont choisi. En décidant d’élire un président de 39 ans venant de nulle part. Le leadership international je le tiens de MON peuple. La France a stupéfait l’Europe et le monde en faisant ce choix !’’ Ceci dit, en toute modestie.
.  ‘’Pour mettre en place un gouvernement mondial, il faut une crise mondiale ! La crise financière de 2008  n’a pas joué ce rôle parce que les gens n’y connaissent rien. Ils n’ont pas eu peur ! Avec le coronavirus on est dans l’efficacité, ils ont peur !’’
.  ‘’Pour mettre en place un gouvernement mondial, il est nécessaire de retirer des esprits leur individualisme, (abrutissement de masse), leur loyauté aux traditions familiales, (la fameuse bûche .) , leur patriotisme national, (le nationalisme c’est la guerre. Mais Macron n’a-t-il pas dit que l’on était en guerre alors que les frontières sont ouvertes ?)’’ .
.  Le bouffon à l’écharpe rouge cousue autour du coup de BFM : ‘’Pour les complotistes il faut être plus malin qu’eux ! Si vous n’êtes pas vaccinés vous ne pourrez plus aller au restaurant, aller au théâtre ou prendre l’avion… Il faudra avoir un certificat de vaccination comme laisser-passer pour être dans la société !’’ Quelle société ? La sienne ? On la lui laisse, il y a bien trop de d’abrutis chimiquement purs !
.  Le même bouffon, nous explique le rôle d’un éditorialiste !
 ‘’Se confronter au terrain pollue l’esprit de l’éditorialiste ! (C’est vrai qu’il est plus à l’aise dans les salons de l’Elysée avec les Thénardier, qu’au bistrot avec les prolos du coin.) . ‘’Le rôle de l’éditorialiste est de donner son opinion, d’affirmer ses certitudes improuvables !’’ Comme ceux du daubé !
Malgré les nombreux appels à la raison lancés par différentes personnalités du monde médical et scientifique , malgré les recherches tendant à prouver que l’épidémie décline, le gouvernement maintient une pression quotidienne à grands renforts de spots alarmistes, pénétrant un peu plus chaque jour dans notre vie privée. La peur s’est installée grâce à un conditionnement quotidien, une culpabilisation, des sanctions et une infantilisation des citoyens.

La folie politique déteint sur certains citoyens.
Malheureusement, des quidams simples citoyens qui visiblement ne connaissent rien à rien, s’expriment dans le courrier des lecteurs du daubé et proposent des solutions qui font froid dans le dos ! I Eux aussi, il savent !
L'un d'eux : recourir à l’isolement total des malades avant qu’ils ne manifestent les symptômes . (????) . Nous connaissons les personnes vulnérables ! (????) . Elles représentent 90% des hospitalisations et 70%des décès ! (????). Vite les isoler c’est la possibilité de réussir dans une fourchette de 80% ! (????) Cette méthode est socialement difficile à mettre en œuvre, mais il faut l’imposer avec des mesures adaptées (????) et une pédagogie forte. (La schlag ?). Il faut confiner systématiquement et strictement les personnes âgées de plus de 65 ans et celles présentant des comorbidités ! (????)
On n’ose pas penser à ce que ces types auraient fait dans les années 39-44. Après une disparition de quelques mois pour se faire oublier, ils seraient revenus, tels les résistants de la 25ème heure,  au milieu de l’année 44 pour tondre quelques malheureuses femmes!

On a connu certains de leurs prédécesseurs !
Histoire de Rudolph Höss, que Robert Merle développe dans son livre : ‘’La mort est mon métier’’ en lui donnant le nom de Rudolf Lang !
Résumé. Il entre dans la SS en n’ayant pas les critères requis… trop fade, trop quelconque ! Il grimpe pourtant dans la hiérarchie jusqu’à devenir sous les ordres du Reichsführer Himmler commandant du camp d’Auschwitz . Un camp de concentration avant de devenir le camp d’extermination que l’on connaît. Il reçoit l’ordre de supprimer 500 000 ‘’unités’’ par an au lieu des ridicules 80 000 ‘’unités’’ de Treblinka . Il va s’attacher à accomplir au mieux sa mission : tuer le plus grand nombre de gens et éliminer le plus efficacement possible les cadavres ! Mais il a un gros problème ! Le Zyklon B étant d’une efficacité redoutable notre Rudolph se heurte à l’impossibilité d’éliminer autant de cadavres. Après des nuits sans sommeil, il trouve une solution ! Il fait creuset des tranchées, il y aligne les cadavres et les fait brûler ! Mais il n’améliore le rendement que de 20% ! Ce qui est nettement insuffisant ; après cogitation, il a une nouvelle idée, il interpose entre les lits de cadavres un lit de fagots ! Nette amélioration, il atteint quasi les objectifs . Mais avec les fagots, le prix de la crémation devient excessif… et on approche de la fin de la guerre ! Il faut faire vite ! Il a une dernière idée géniale pour rentabiliser son opération… la crémation produit de la graisse ! Il suffit de la récupérer en surface et d’en faire des savonnettes  que l’on vendra.
Tout ceci est authentique ! Il avait été choisi pour ses qualités de conscience.
Il a été emprisonné et condamné à la pendaison. Notre homme n’a été en colère qu’une seule fois. Il s’est senti abandonné et trahi par Himmler qui, tel un lâche, s’est suicidé en n’ayant pas voulu assumer son rôle !

Pourquoi avons-nous cette désagréable impression que le système actuel, entre les mains de gens non élus passés par des écoles fabriquant des irresponsables, pourrait un jour se dérégler .
N’avons-nous pas plus à craindre de nos énarques, hauts fonctionnaires et technocrates nationaux ou Bruxellois que du coronavirus ?
Que nous dit le patron des LR Savoyards du contexte actuel? Rien ! En bon serviteur du système, il applique à la lettre les ordres. Il prépare son élection de mars 2021 et pose des ralentisseurs, le gros souci des Aixois.

BF

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter