Les complices de la prise en otage du peuple.

Il ne suffit pas d’être inutile, encore faut-il être odieux !


Or donc, le Président parla. Puis il reparla, encore et encore ; il y eu un soir, il y eu un matin ; et le Président re-reparla ! Il parla printemps, il parla des plages, il parla de l’aéroport de Paris, il parla des champs et des rues, puis des collines, puis des gens qui ne sont rien, et même de vertus, il ne s’arrêta plus jamais de parler. Les médias l’aimaient car le Président faisait de l’audience. Et l’audience c’est du temps de cerveau disponible, c’est bon pour placer des minutes de pub avant la messe du 20 heures, ça fait du fric pour les milliardaires qui nous l’ont imposé. C’est ainsi ! Il y a des Présidents qui font leur métier de gouvernant et d’autres qui font l’histoire, le nôtre fait de l’audience ! Il a fait treize des vingt meilleures audiences à la télé en 2020 ! Chacun son talent. Il n’avait besoin que de ruiner notre pays pour réussir cet exploit !
Tout va bien, on sera bientôt obligé de demander à aller aux WC et il y aura des horaires ! Pire que ça, il faudra ramener un flacon aux fins d’analyses ! Un flacon oublié et c’est la garde à vue !
Dans le daubé, Wauquiez, comme Macron, parle et reparle encore ! Il nous prépare un plan de relance de 3 milliards !
‘J’ai un principe simple. Chaque fois que l’Etat met un euro, j’en mets également un !’’. Ne serait-ce pas plutôt : ‘’Chaque fois que l’Etat vole aux contribuables un euro pour le gaspiller, j’en vole également un pour la même raison et faire ma pub.’’
Résumons la politique de nos élus : si dans quinze jours, les méthodes qui n’ont pas marché jusque là continuent de ne pas marcher, alors ce sera éventuellement le retour aux méthodes d’avant qui n’avaient pas marché non plus .

Y aurait-il des maires moins intéressés que d’autres?
Etonnant article du daubé. Pourquoi n’a-t-il pas poussé plus loin la réflexion ?
Mouxy. ‘’Des ordinateurs achetés pour l’école avec une partie de l’indemnité du maire. Ils ont été installés et paramétrés par un adjoint .’’ (Cinq ordinateurs, plus un vidéo-projecteur !)
On rappelle qu’à Aix-les-Bains, à la première réunion du conseil municipal le maire s’était augmenté de 17% et les adjoints de 23% !
Beretti, avec tous ses cumuls, se fait largement 8 fois plus que lui mensuellement. A noter que chacune de ses fonctions exige un travail à temps complet d’un minimum d’une cinquantaine d’heures par semaine .
N’y a-t-il pas quelque chose de pourri au royaume de France,
Un Beretti, fonctionnaire à vie et cumulant des fonctions gagne mensuellement entre 3 et 4 fois plus qu’un médecin généraliste de campagne ! 

Nos élus ont-ils peur que ‘’l’effet apéro’’ mette en péril leur pouvoir ? 
40 ans d’élus UMP et PS tellement nuls qu’ils en sont arrivés à faire élire, par simple rejet, les nullissimes LREM.  
Madame la députée Typhanie Degois, expliquez nous et expliquez vous ! On trouve à la tête de ces monuments d’autosatisfaction un personnage qu’il aurait fallu inventer s’il n’avait pas existé ! L’ineffable Stanislas Guerini ! Il sait tout sur la Covid  et il a fait part de sa découverte aux journalistes de BFM restés bouche ouverte devant ce type dont visiblement, comme Juppé, les cheveux poussent à l’intérieur ! Notre nouveau Pasteur nous explique :
A propos du couvre-feu à 18 heures. ‘’C’est un virus social. L’intérêt, c’est de contrer l’effet apéro.’’ ‘’Bon Dieu, mais c’est bien sûr !’’ Comme disait le commissaire Bourrel, dans les années 1972, avant que la république se mette à fabriquer des nuées d’abrutis .
Il a bien raison, notre Stanislas national ! L’apéro réussit ce que Giscard échoua à faire et que Macron ne réussira jamais , sauf peut-être contre lui : rassembler deux français sur trois.
C’est bien connu ! Les français qui ne sont rien, par millions, à la sortie du boulot vont boire leur paye au lieu de rentrer à la maison pour se vautrer devant Hanouna qui reçoit Schiappa venue raconter son dernier ouvrage érotique! Nos alcoolos sortent alors de derrière les produits d’entretien, sous l’évier, les bouteilles d’alcool et les caouettes ! Alcoolisme et misère sociale ! Les transports en communs seront , eux, plus bourrés qu’un pochetron à 17 heures au lieu de 19 ! Mais, Stanislas-le-Chauve  sait-il ce que sont les transports en commun et les travailleurs qui le paient royalement?
Le prolo fait déjà métro-boulot-dodo depuis un an. Et ce type vient nous parler d’effet apéro. Il ignore totalement qu’après 18 heures les français finissent le travail, s’occupent des enfants, font leurs courses, et rentrent à la maison .
Mais d’où sort ce godillot ?  
Fils à papa, école très privée, HEC, de gôôôche, il fait campagne pour Strauss-Kahn, pour la présidentielle de 2007. Mais l’éléphant lubrique est victime d’un accident de braguette. La tuile pour Stanislas et la fin d’une future brillante carrière en politique.
Des beaux quartiers parisiens où sa relation avec un conseiller spécial de Macron lui a permis d’essayer de faire des affaires dans la campagne grenobloise, il y monte un business de panneaux solaires. En 2000 cette énergie était à son apogée et l’état subventionne le prix de rachat de l’électricité. Rentabilité assurée ! (Avec encore une fois l’argent du contribuable !). Appuyé par les réseaux du père de son associé, ça marche et ça fait du fric. Ecologie, business et fric facile. La mayonnaise montée avec l’argent public prend ! Botanic entre dans le capital, mais le marché est déjà saturé d’objets solaires jetables. Mais l’état, inquiet du trop grand nombre d’installations photovoltaïques coupe le robinet d’argent public et baisse le prix du rachat de l’électricité. La bulle éclate, le chiffre d’affaire s’effondre. (Un employé : ‘’On a acheté des produits tout faits (En Chine) pour le plus grand nombre. On a mis notre marque dessus. C’étaient des merdes jetables.). Le Guérini avait créé des succursales de partout . Licenciements, fermetures, etc… La formule habituelle : pomper l’argent public jusqu’à la lie et se barrer dès que le vent tourne ! Le fric facile des bobos brasseurs de vent !
Mais notre homme a filé avant les purges, évitant d’avoir une ligne de trop sur son CV. Bref, les rats ont quitté le navire… ! Il a repris un boulot à Paris, comme directeur d’Elis ! (Le même Elis que Dord s’est appliqué à faire venir aux Combaruches !) Mais le grand chauve se fait sortir de son trou par son copain qui lui fait rencontrer Macron, alors conseiller à l’Elysée. Macron quitte Hollande  qui le rappelle pour devenir ministre  de l’économie. Et requitte Hollande pour lancer sa campagne. Stanislas lève le pognon pour la campagne, il est même investi pour les législatives. Seul candidat, il est nommé délégué général d’en Marche.  Le business politique lui va mieux que les affaires. Son art, selon ses proches : ‘’Il ne répond pas précisément aux questions et esquive les réponses.’’ Un expert en langue de bois. Le chef des marcheurs sait surfer sur les thèmes à la mode, la transition écologique .
Autrement dit : un vrai de vrai politicard dont on est sûr qu’il ne nous apportera rien de bon !

Le Guerini n’a rien inventé ! Il y a des précédents inutiles et odieux .
Macron a mis en place des personnages qui présentent l’avantage de ne pas lui porter ombrage en raison de leurs personnalités très médiocres. Leur rôle est de rendre hommage au président et de relier leurs tâches au génie présidentiel. Ils ne sont plus des ‘’représentants’’. Leur raison d’être principale, dans les circonscriptions et sur les plateaux de télévision, est celle de louanger le président ou de dénigrer (complotistes, souverainistes, populistes) ceux qui ont à redire !On dirait des jouets que l’on remonte et qui , où qu’ils se trouvent, se livrent aux mêmes contorsions !
La médiocrité des élus est liée au déclin de la cinquième république et de la démocratie ! Guérini, Dord, tous deux collecteurs de fonds pour leurs partis se ressemblent. Rappelons nous la nomination de Dord  en 2010 comme trésorier de l’UMP. Le Canard enchaîné avait fait un article à l’époque sur le nouveau trésorier, il y a du Guérini la dedans !
 

BF

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter