VITE, UN ÉTAT D'URGENCE CITOYENNE !

En attendant, bas les masques!


On trouvera ci-dessous une vidéo mise en ligne initialement sur le site Riposte laïque.
Bien entendu, sans obligatoirement adhérer à toutes les idées défendues par ce site, rien n'interdit non plus de s'informer en sachant faire le tri dans les informations.

A l'heure où les médias traditionnels, télé ou radio-diffusés, nous assènent quasiment tous les mêmes discours alarmistes et entretiennent un véritable climat de peur et de défiance envers les uns les autres, il n'est pas inutile d'aller chercher ailleurs une forme de contradiction.
Cette contradiction serait surtout le signe d'une démocratie qui fonctionne encore. Or ce qui se passe depuis des mois tendrait plutôt à démontrer que nos gouvernants et leurs inspirateurs (leurs financeurs?) sont en train de nous priver non seulement de nos libertés les plus essentielles mais aussi de notre libre arbitre.

Entre confinement, déconfinement, couvre-feu localisé à 21 heures, puis à 20 heures, puis étendu partout à 18 heures, en attendant un reconfinement total si on ne se vaccine pas tous... Entre fermeture, puis réouverture puis refermeture des restaurants et autres salles de spectacles... Entre l'interdiction de fréquenter les stations de ski puis une autorisation mais sans la possibilité de prendre les remontées mécanique... Entre l'interdiction de se réunir à plus de six mais avec l'autorisation de voyager pendant des heures en train ou en avion à moins d'un mètre des autres passagers... Bref entre toutes ces décisions qui, examinées dans leur ensemble, apparaissent soudain dans leur incontournable incohérence, l'homme (au sens large) sage ne peut que s'interroger sur le pourquoi du comment.
Surtout quand on découvre que les gens du pouvoir nous concoctent encore des surprises. Ainsi le premier ministre envisage-t-il de faire voter par un Parlement croupion une loi autorisant le gouvernement à prolonger l'insupportable état d'urgence sanitaire jusqu'au, tenons nous bien, 31 décembre 2021!


Si cette loi était votée, un seul homme, uniquement pa
rce qu'il serait président ou premier ministre par accident électoral, pourrait décider de nous confiner totalement chez nous, limiter nos déplacements dans l'espace et dans le temps, les conditionner à un tas d'autorisations ou d'attestations, y compris en juillet ou en août ou en septembre... Bref à faire fi de nos libertés!  Et ça, ce n'est pas une fake news, c'est une proposition de loi qui a été publiée,la semaine dernière au Journal officiel et qui n'attend plus qu'une vingtaine de membres d'une pseudo majorité de parlementaires asservis l'adopte en catimini un soir entre 23h17 et 23 h 21.
(Projet de loi nº 3733 autorisant la prorogation de l'état d'urgence sanitaire et reportant la date de caducité des régimes institués pour faire face à la crise sanitaire)
Ce n'est pas être complotiste de penser que dans une telle occurrence toutes les élections (y compris la présidentielle) pourraient être reportées (annulées) à la Saint Glin-Glin. Déjà qu'élection rime depuis des décennies avec piège à c..., que dire si demain on ne demande même plus aux Français de voter pour ceux dont on sait qu'ils feront, une fois élus, tout le contraire de ce qu'ils auront promis, voire pire.

Certains vont dire que l'on exagère? Que rien de tout cela ne peut arriver?
Que ceux-là se posent cette simple question: auraient-ils pu imaginer en mai 2017, quand ils ont voté Macron, que ce personnage sorti de nulle part (sauf de chez Rotschild) leur imposerait trois ans plus tard un confinement total de deux mois, renouvelable ad libitum; Qu'il les obligerait à remplir une attestation pour sortir une heure de chez eux et à moins d'un kilomètre; Qu'il leur interdirait d'aller voir papy et mamie, surtout s'ils sont entrés en Ehpad; Qu'il leur interdirait de fêter Noël en famille et de célébrer la nouvelle années; Qu'il leur indiquerait quels sont les magasins essentiels où ils pourraient se rendre et à quelle heure; Qu'il les contraindrait à porter un masque, y compris dehors, alors que la médecine dit que ça ne sert à rien et qu'au contraire c'est mauvais pour sa santé; Qu'il interdirait toutes les réunions où des citoyens, qui sait, auraient pu évoquer la situation politique et y réfléchir ensemble; Qu'il transformerait le Parlement, lieu de la présumée expression populaire, en une ridicule chambre d'enregistrement... Bref qu'il instaurerait une sorte de dictature qui ne voudrait pas dire son nom en affirmant  "Nous sommes en guerre". Tout cela au seul prétexte de l'apparition d'un virus qui fait moins de victimes que le tabac, lequel tabac est resté en vente... LIBRE..?
Non, personne n'avait imaginé que cela puisse un jour arriver dans ce pays dont la devise prône la LIBERTÉ avant même l'égalité et la fraternité.

Bien sûr on peut continuer de fermer les yeux et les oreilles pour ne pas risquer d'être taxé de "complotisme". Mais on peut aussi réfléchir avant qu'il ne soit trop tard. C'est le seul objectif de la mise en ligne de cette vidéo.

N. Hervé.



https://ripostelaique.com/la-goche-collabo-complice-du-couvre-feu-et-de-la-dictature-sanitaire.html

PS: après être retourné sur le site de RP, l'auteur de l'article du jour confirme qu'il ne partage pas du tout l'avis de la majorité des commentaires mis en ligne sur le dit site



Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter