Après la muselière, le collier à chien !

Et Grand Lac sabote le marché du logement .


Ce monde marche sur la tête !
Le hasard nous fait tomber sur un débat télévisuel sur la vaccination. Les chroniqueurs :
.  Cohn-Bendit : profession éducateur.
.  Luc Ferry : profession professeur de philosophe.
.  Gérard Miller : profession psychanalyste.
.  Caroline Fourest : profession journaliste .
Il ne manquait que le clown Cymes dans cette équipe de bras cassés ! Cymes que l’on croyait médecin et qui, en fait, n’est qu’un indispensable: animateur radio, animateur télévision, écrivain, cinéaste, acteur, patron de presse, etc…
On les a écoutés quelques minutes, puis l’on s’est dit : ‘’Tiens, demain, j’ai rendez-vous avec mon dentiste. Je me demande si je ne vais pas lui demander de réparer ma voiture !’’

En plus des masques, des colliers ?
Une entreprise veut imposer aux salariés un boîtier autour du cou qui sonnera en cas de contact trop proche !
Ce qui est scandaleux, c’est que nos énarques n’y aient pas pensé plus tôt et que notre administration, toujours à la pointe de la modernitude, se soit laissée dépasser par le privé !
Essity est une multinationale suédoise spécialisée dans le papier hygiénique, les mouchoirs, les couches, et les protège-slip. La France compte des usines dans le Loiret, l’Eure, la Vienne et le Haut-Rhin .
C’est un système comparable à celui qui dissuade les chiens d’aboyer. Il s’agit d’un badge fixé sur une dragonne autour du cou qui émet un son de 85 décibels si une distanciation sociale de moins de deux mètres n’est pas respectée ! (Pourquoi appelle-t-on ‘’distanciation sociale’’ une mesure qui n’a rien de sociale puisqu’elle impose une distance entre les individus plutôt que d’en favoriser le rapprochement ?)
Tout ceci n’aurait rien d’étonnant si l’on était en Chine, ce pays de citoyens modèles clonés. Mais nous sommes en France et, depuis la prise de pouvoir de Maocron Zedong, plus rien ne nous étonne. Le représentant Rantanplan du syndicat canin pense que les discussions vont être houleuses ! Quand aux journalistes, on ne sait pas s’ils ont levé la patte ou remué la queue en entendant ces délires ! Peut-être que des croquettes à la chloroquine suffirait, après tout !
L’affaire devrait intéresser Beretti, avec les masques, les caméras de surveillance, les ralentisseurs, les policiers municipaux, les colliers pourraient être un réel progrès pour notre protection. Saint Renaud, protégez-nous, après les masques, offrez-nous des colliers !

Grand Lac. Le marché du logement tourne au ralenti !
Grâce à qui ? A Grand Lac !
Titre dans le daubé : ‘’Grand Lac. Le marché du logement collectif neuf tourne au ralenti.’’
La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) des Alpes a fait part de ses observations du marché dans le bassin aixois. Analyse du président.
.  ‘’Ralentissement de ce segment d’activité sur le territoire de Grand Lac. Due pour partie à l’impact de la pandémie.’’
‘’Le marché sur Grand Lac accuse une baisse de 40%. Au-delà de la pandémie cette baisse est le résultat de la de-densification due à la mise en œuvre du PLUi Grand Lac.’’.
.  ‘’Baisse de plus de 50% des mises en vente de logements neufs. Le plus faible nombre depuis 5 ans. Il faut y voir la diminution des capacités constructives sur les périphéries des centres bourgs, frein au développement de nouveaux projets.’’
.  ‘’Nous prévoyons un prix moyen en hausse de 4% à 4420€ par m2, hors stationnement.’’ .
Voilà ce qui arrive quand des élus qui ne connaissent rien à rien se mêlent de tout sans demander l’avis de ceux qui savent ! Ils ont saturé les périphéries de surfaces commerciales, il n’y a plus de terrains maraîchers, plus de terrain de proximité pour y faire des logements ! On envoie ‘’plus loin’’ les futurs habitants dans des zones sans transports en commun, sans structures routières, etc… Et ils se disent champions de la mode écolo et du ‘’développement durable.’’.
Grand Lac, les rois de l’immobilier !

BF

 

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter