Barnier. Tout ne peut pas être recyclé!

La bruxellisation. Ni nation, ni peuple !


Antonio Gutteres complotiste?
L’ONU, ce ‘’machin’’ comme disait de Gaulle, aurait donc de temps en temps une petite idée qui ne soit pas une vaste fumisterie ?
Extraits du discours du Secrétaire général de l’ONU du 22 février 2021 :
.  ‘’Les restrictions liées à la pandémie servent d’excuses pour miner les processus électoraux, affaiblir les droits des opposants et réprimer les critiques.’’
.  ‘’Brandissant la pandémie comme prétexte, les autorités de certains pays ont pris des mesures de sécurité sévères et adopté des mesures d’urgence pour réprimer les voix dissonantes, abolir les libertés les plus fondamentales, faire taire les médias indépendants.’’
Sans blague ! C’est pas possible ! Pas chez nous… Nos politocards de tous bords ont des ‘’valeurs’’ !
Même le fils Debré a compris, c'est dire. Il était missionné par le gouvernement pour négocier le report des élections départementales et régionales de mars 2021 à juin 2021. Le 13 janvier 2021, devant le Sénat :
.  ‘’Certains ne cachaient pas les conclusions auxquelles il fallait que j’arrive ! On voulait que j’arrive à la conclusion qu’il fallait que l’on reporte ‘’tout’’ après la présidentielle.’’
N’y a-t-il pas là une explication au grand merdier actuel? On sent que le gouvernement pourrit la situation sanitaire et s’engage vers plus de confinement au point que certains tenants du confinement de 2020 quittent le navire, ne voulant plus être complices d’une forfaiture ?
Le report des élections arrange les élus en place ! Un an de plus, c’est toujours ça d’indemnités gagnées ! (Qu’en dit Beretti ?) Et Macron pourra cacher une défaite cinglante qui ne manquera pas d’arriver à ces mêmes élections.
Toutes ces magouilles sont inquiétantes. Certains commencent à se poser la question : y aura-t-il des présidentielles en 2022 ? En Italie, c’est la commission de Bruxelles qui vient de mettre en place le président du conseil Mario Draghi. Cet ancien de Goldman Sachs, ancien président de la BCE, n’a aucun mandat électoral du peuple italien.

Barnier candidat en 2022 ?
Michel Sapin, personnage de la même veine que Barnier : ‘’Le traité d’union européenne se traduira par plus de croissance, plus d’emplois, plus de solidarité.’’ . On a rien vu venir et on attend encore. Et si les peuples bottaient les fesses de ces gents pour les avoir trahis en mettant en place un système de plus en plus de type soviétique ?
En pensant à la carrière de Barnier, on pense à Pierre Dac : ‘’Un chemin qui descend est un chemin qui monte en sens inverse et réciproquement.’’ . En fait, beaucoup de légendes et rien de transcendant. Le mieux serait peut-être de l’empailler et de le mettre au musée Grévin ! Compte tenu de l’état du pays, il nous faudrait plutôt quelqu’un de ‘’sévèrement burné’’, comme disait Tapie,  et pas un vieux robinet d’eau tiède ?
Le daubé est allé poser la question aux ‘’ténors’’ locaux autoproclamés et ce n’est pas l’euphorie ! Un mot fait l’unanimité : compétences ! Il fallait bien lui trouver quelque chose.... alors ils inventent !
.  Hervé Gaymard : ‘’Glisse être davantage préoccupé par la gestion de la crise sanitaire et de ses suites. Sauf erreur il ne s’est pas déclaré.’’ Il sent arriver la fameuse machine à perdre de la fausse droite.
.  Cédric Vial : ‘’Attend de voir quel projet il a à proposer pour la France. A-t-il une capacité de rassemblement ? Il a une image technocratique.’’ . Autrement dit : pas emballé le Cédric !
.  Martine Berthet : ‘’Pas forcément hostile, mais, on a besoin de responsables qui inspirent la confiance, la sagesse et la connaissance. Tout comme Gérard Larcher. ‘’ Peut-on trouver pire symbole de la cinquième finissante que le ventripotent Larcher qui nous rappelle les pires élus de la troisième République ?
.  Louis Besson : ‘’Est-il armé pour la bataille suprême et est-il capable de passer au dessus des colossales exigences de la fonction ? Son approche est basée sur l’écoute de propositions a son intérêt.’’ Se poser ces questions, alors qu’il a fait route commune et parallèle  avec lui depuis plus de 40 ans, montre l’étendue du doute qu’il a sur le personnage.
.  Patrick Mignola : ‘’Je l’ai croisé et je lui ai trouvé un optimisme jouvenceau. Je doute sur sa possibilité de rassembler une droite aux racines gaullistes et sociales. Il est au centre d’équilibre de l’union de la droite et du centre. ‘’ La fausse droite et le Modem ! Autrement dit l’extrême centre qui depuis 40 ans avec leurs amis socialistes ont emmené ce pays droit dans le mur ! Patrick Mignola qui, en quelques années, a coulé une superbe entreprise que son père avait mis 50 ans à construire.
Même les anciens copains de cette fausse légende ne sont pas très emballés.

Bizarrement son supporter principal, Dord, n’est pas dans la liste des vieilles et incontournables ‘’pointures’’ politiques savoyardes.

Giscard-Mitterrand-Chirac-Sarkozy-Hollande-Macron.
Et maintenant Barnier ! Suite logique de la dégringolade.
Barnier-Bruxelles, l’immense forfaiture.
Une pub  nous vante les bienfaits d’un monde sans frontière où tout le monde il est beau , tout le monde il est gentil. Les multinationales, chères à la commission de Bruxelles, nous vantent toutes les mérites d’un monde sans frontières. Ce que l’on ne nous dit pas, c’est que sans frontières, les nations n’existent pas, donc pas de souveraineté du peuple et finalement pas de démocratie. Le peuple n’est plus la source de la loi. Les dirigeants seront les multinationales et les lobbys. Les seules lois qui existeront seront celles du plus fort et de fric. Macron a été mis en place par ces gens, pour servir ces gens ! Barnier et Bruxelles l’ont aidé.
Pour la nouvelle année, Barnier avait tweeté : ‘’Là où il y a une volonté, il y a un chemin.’’. Citation de Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine ! Faut-il s'inspirer de lui?
Comme dit la chanson : ‘’Ils sont devenus fous.’’

On a envie de pasticher Cassandre. Ne laissez pas entrer ce nouveau cheval dans nos murs, après Macron il finira de nous détruire. Pas physiquement, mais ce que nous sommes, notre essence même, notre culture. Sauf que Cassandre n’est jamais crue, pour le malheur de tous.

BF

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter