On a retrouvé la 7ème compagnie !

Retour vers le futur !

La ‘’une’’ du daubé du 25 mars 2021 !
Ils jouent dans la même fine équipe que nos Gaymard, Dord et Beretti ! 
Ces gens et leur parti ‘’dit de droite’’ sont depuis 47 ans au pouvoir en alternance avec leurs copains ‘’dits de gauche’’ ! Notre déclin a évolué, grâce à eux, à une échelle logarithmique ! Ne tapons pas que sur Macron, il n’est que la suite logique engagée depuis 1974.
Quelqu’un se rend-il compte que nous sommes passés d’André Malraux à Roselyne Bachelot, d’Antoine  Pinay à Bruno Le Maire, de Félix Houphouët-Boigny à Assa Traoré ou de Michèle Morgan à Corinne Masiero ?
Ces petits nouveaux ont des ‘’valeurs’’ ! Beretti, a voté avec eux le traité de Lisbonne après le NON au référendum et consulté les Aixois sur les tours des anciens thermes sans leur laisser la possibilité de dire NON. Ce sont leurs ‘’valeurs’’ ! Mensonges et trahisons des citoyens.
Rire avec ‘’On a retrouvé la 7ème compagnie’’ : ‘’De mémoire de militaire, jamais une armée n’avait reculé aussi vite et aussi bien. Les généraux français disent même que c’est presqu’un plaisir de reculer aussi efficacement !’’ Nos politocards se disent la même chose.

On résume nos petits nouveaux en quelques lignes !
Tous ces gens s’adorent ! Il suffit de voir les surnoms qu’ils s’attribuent.
Valérie Pécresse. (Surnom : Valérie Traitresse)
54 ans ! En politique depuis trente ans. Haut fonctionnaire n’ayant jamais travaillé. A été ministre du budget, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. Deux secteurs en perdition !
Xavier Bertrand . (Surnoms : floc-floc, le plouc, le beauf)
56 ans ! En politique depuis 32 ans. Profession : agent d’assurance, il a toujours milité pour la privatisation de la Sécurité Sociale. A voté Non à Maastricht et Oui au traité de Barcelone. Ministre de la santé, certains de ses conseillers étaient payés par les laboratoires Servier fabriquant du sinistre Médiator. En 2017 il soutenait Macron , (la rumeur parlait de lui comme premier ministre) : ‘’Je le dis clairement, il faut voter Macron.’’ Ministre de la santé, ministre du travail. Deux secteurs en perdition ! Il a nommé Dord trésorier de l’UMP avec le résultat que l’on connaît : Bigmillions, 18 millions pris dans nos poches disparus. (Pas pour n’importe quoi ou qui !) Toujours minoritaire aux élections, mais toujours élu grâce à la gauche. Après avoir voté des années des subventions à un lycée musulman, l’affaire ayant paru dans la presse, il fait suspendre la dernière subvention. Sa dernière déclaration : ‘’Macron se prend pour Dieu.’’ , et lui les pieds dans le tapis. Il s’augmente de 4000€ pour compenser la fin de son cumul des mandats. Une phrase de Copé à Sarkozy lorsque celui-ci l’a nommé à la tête de l’UMP : ‘’Tu as prévu de filer les clés de l’UMP à Xavier Bertrand ; tu devrais garder un double.’’  Le bonhomme est bien ce qui se fait de pire en politique ! Après Macron, pour tomber encore plus bas, ce sera très dur, mais il fera l’affaire.
Michel Barnier. (Surnom : Le crétin des Alpes)
A propos de gens comme Barnier. Napoléon ne disait-il pas : ‘’L’histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d’accord.’’  Rien à dire sur lui ! Ce n’est qu’une légende bâtie de toute pièce autour d’un personnage insignifiant. La cinquième république est pleine de ces personnages falots montés en épingle par la presse ! Des idoles intouchables sacralisées dont on se demande bien pourquoi. Ce genre de fausse gloire a tellement coopté de politiciens locaux que le critiquer ferait s’effondrer tout le système.
Comme d’habitude, la presse et le monde politique ont fait d’un individu lambda une légende ! Ils se sont servi des JO d’Albertville ! Or, la réalité est toute autre. Barnier avait monté le dossier d’Albertville avec J. C. Killy et Dujol, le maire d’Albertville ! Il s’était nommé président du Comité d’Organisation des JO d’Albertville. Antonio Samaranch n’ayant aucune confiance dans nos hommes politiques exigea que J.C. Killy soit coprésident sous peine de ne pas attribuer les JO à Albertville. Autre gros problème, les JO qui devaient payer les JO ont en fait laissé un déficit phénoménal que les contribuables ont dû combler ! Nous avons bien connu le personnage, dans une association de professionnels du BTP dont il était président honoraire. Il était ministre et président du département. Il devait voir au niveau de l’Etat des solutions financières incitatives pour supprimer les lits froids en montagne. Il n’a strictement rien fait ! 30 ans après Emilie Bonnivard nous parle encore du problème des lits froids. Le plus drôle : un homme d’affaires tunisien installé en France, qui avait fait Sup de Co, avait monté de nombreuses entreprises. Il a construit en montagne de nombreux clubs qu’il a revendus au Club Med. Lors d’un repas d’affaire, il nous a dit avoir été très gêné en revoyant Barnier, alors président du conseil départemental Savoie, et qu’il regrettait un peu ce qu’il avait fait à Sup de Co. Pourquoi ? Il s’en voulait parce qu’il avait bizuté Barnier ! ‘’C’était le plus bizuté de sa promotion, parce qu’il était un peu benêt !’’ .
Laurent Wauquiez. (Surnom : PHP, Petit Homme Politique, Judas)
46 ans ! En politique depuis 26 ans. Haut fonctionnaire, jamais travaillé. Secrétaire d’Etat auprès de Fillon, porte parole du gouvernement, secrétaire d’Etat chargé de l’emploi, ministre chargé des affaires européennes, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. Que des secteurs en perdition . Soutien le referendum de 2005 et le traité de Lisbonne pour ensuite les critiquer. Il dénonce les roitelets locaux qui dépensent l’argent des autres. (Là, il est gonflé, compte tenu de son budget com !) Sa qualité principale ? Sans aucun doute l’opportunisme. Il soutient avec notre argent une économie déjà morte pour que les faillites arrivent si possible après les élections.
Bruno Retailleau. (Surnom : Le chanoine)
61 ans. ! En politique depuis 28 ans. Il est un des rares à avoir un vrai métier. Plutôt proche politiquement de ce que l’on appelle la ‘’vraie droite’’, celle qui déplait aux Juppé et autres Bertrand. Pas grand-chose à en dire… Vendéen, proche de de Villiers, il ne hurle pas avec les loups du politiquement correct ! Ce qui le discrédite automatiquement ! Sans doute hors concours, car contrairement aux autres, il a très peu changé d’idées au fil de sa carrière politique. 
Notre Beretti, que nous dit-il ?
Grand chef des LR savoyards, il devrait nous donner son avis. Après avoir été gaulliste et sarkosiste, (Comment peut-on être sarkosiste après avoir été gaulliste, sinon par intérêt ?) pourquoi a-t-il eu besoin de l’appui de l’inaudible et transparente députée LREM Savoyarde pour assurer son élection ?

La réalité, selon Georges Frêche.
‘’Quand je fais des campagnes, je ne les fais jamais pour les gens intelligents. Des gens intelligents, il y en a entre 5 et 6% et il y en a 3% avec moi et 3% contre. Donc je fais campagne auprès des cons, et là je ramasse des voix en masse !’’
Sur leurs perchoirs nos perroquets politiques se prennent pour des aigles alors que le pays est en état de mort cérébrale.

BF


 


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter