D. Dord: Si c'était à refaire, je ne le referais pas!

Ce qui ne l'a pas empêché de recommencer.


Rappel à Beretti, notre emprunteur compulsif. Pas une réunion du conseil municipal sans qu'il annonce avoir fait des emprunts. On n'entend personne poser des questions ou râler. Etonnant esprit de soumission.
Loi n° 2010-737 du 1er juillet 2010:
''Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.'' . Il s'en fout... C'est le contribuable qui remboursera!

Rénovation urbaine Roosevelt-Lafin-Sierroz.
Nos politiciens ne font ça que pour se faire mousser, les hauts fonctionnaires s'en foutent royalement, ces gens n'ont aucun souci des habitants et ceux-ci le lui ont fait savoir le jour de l'inauguration en mars 2016. La plaisanterie dordienne a coûté 60 millions d'euros. Ce qui n'a réglé en rien les problèmes du quartier! Ca brûle les voitures, ça caillasse les bus, les flics, les pompiers, etc...
 
Dans la nuit, vitres caillassées, murs tagués.  A son arrivée, Dord a été pris à partie par les habitants. Beaucoup de promesses non tenues, augmentation des loyers, etc...Grosse colère de Dord contre ces gueux qui osent critiquer l'amuseur public de l'Assemblée. 
Pour tous ces politicards le petit peuple n'est qu'une variable d'ajustement électoral.

Dord: ''Si c'était à refaire, je ne le referais pas.'' 
Et le 12 juillet 2019, il signe Marlioz!
On retrouve pour la signature  la même équipe de perdants, Dord, Beretti, Giroud. Les rois de l'argent jeté par la fenêtre. C'est un spectacle qui porte à rire, pour ne pas pleurer, de voir ces élus fonctionnaires qui, après avoir fait le malheur de ce pays et l'avoir mené à la ruine par leur incompétence et leur étroitesse d'esprit, mettre en place des aventures analogues aux précédentes.

Rénovation de Marlioz ou la catastrophe annoncée.
Le daubé nous en a fait les 3/4 d'une page! Il nous présente ça comme un bouleversement. Aussi raté que Lafin-Roosevelt? De quoi être un peu inquiets, le ''journaliste'' utilise le terme présidentiel ''en même temps'' pour décrire la situation. (Le ''en même temps'' , c'est tout et son contraire qui permet de noyer le poisson! Au daubé, ils n'ont encore rien compris de cette posture martiale qui cache un vrai renoncement.) 
Ca démarre mal. On nous annonce le 12 mars 2021 un coût de l'opération de 49 millions d'euros; le 24 avril 2019 on citait le chiffre de 55 millions d'euros et l'Opac nous parle de 60 millions d'euros. Lorsque l'on connait le dépassement habituel de tous les chantiers publics, on craint le pire.
Mais il y a encore plus inquiétant, c'est l'équipe en place qui s'occupe du projet: Beretti, Guigue, Poilleux!

Un triumvirat d'enfer!
 
On touche là le vrai problème de notre pays!
Quelles qualités ont ces gens pour gérer une opération de 60 millions d'euros?
Qui sont-ils? Quels sont leurs parcours? On résume:
Renaud Beretti.

Fonctionnaire depuis plus de 30 ans! Les thermes Chevalley vendus 3 millions nous en avaient coûté 50! Anciens thermes, achetés il y a 8 ans sans savoir quoi en faire, revendus à bas prix et projet en panne! Bétonnage de la ville pire que Dord, après avoir été élu sur l'arrêt de celui-ci! Complice du délabrement de notre hôpital avec Gaymard alors secrétaire d'Etat à la santé! Des emprunts à tour de bras! Prolifération des caméras sans aucune justification, si ce n'est qu'électorale! Multiplication de la police municipale, la police nationale ne servirait donc à rien? Talairdun veut un ralentisseur, on lui met un ralentisseur! Trouduc veut une caméra, on lui met une caméra! 

Et il y a les porteurs de valise et serveurs de cafés!
On connait les ''Compagnons du Tour de France''. Ils ont fait pendant des années le tour de France pour apprendre un vrai métier! Ils ont fait des ''Chefs-d'Oeuvre'' en fin de parcours. 
Et puis il y a les ''Compagnons de Politocards'', qui traînent des années derrière les élus en place en attendant leurs tours par cooptation! 

Le discret Nicolas Poilleux. (Dixit le daubé.)En quoi est-il capable de gérer les 60 millions de Marlioz? Il est titulaire d'une licence d'histoire. Adjoint du maire. Travaille dans une agence web en Suisse. (On connait des frontaliers qui travaillent en Suisse, mais on n'en connait pas qui aient suffisamment de temps disponible pour faire autre chose.) Milite pour Edouard Philippe en 2022. Il nous donne ses compétences: réseaux sociaux, relations presse, communication visuelle! (Comment peut-on s'enorgueillir de telles fumisteries? C'est une aimable plaisanterie?) Président de la mission locale jeune, un truc qui coûte cher et ne sert pas à grand chose. Président de l'association Union pour Aix, un micro parti qui sert surtout à collecter des fonds privés pour les campagnes électorales de ces messieurs. Il siège également à Grand lac dans les commissions 2 et 3! Curieusement, à Grand Lac dans sa rubrique ''Mes activités'' on peut y lire ''Aucune activité''! Rien d'étonnant! Ce jeune est sans doute pleins de qualités, mais avant de vouloir gérer une opération de 60 millions d'euros qu'il monte son entreprise et qu'il aille se frotter aux fonctionnaires de l'Urssaf, à l'inspection du travail et aux syndicats. Plutôt que bidouiller sur Fesse de Bouc on préférerait qu'il sache compter et gérer le budget, ça éviterait à Beretti à régler tous les problèmes à coups d'emprunts.

L'homme qui a tout compris: Thibaut Guigue. 
Ecce homo:
https://www.dailymotion.com/video/xhdxby

Symbolique et ridicule de prétention; le coup de menton superbe, sourire entendu, ''Je suis... je suis... je vais... je vais... moi je... moi je...!''
Rappel: en octobre 2010, Guigue, à propos de la subvention à l'OT entre les mains de Frugier, quitte avec fracas la réunion du conseil municipal en parlant de ''mascarade''! Il demande des explications sur des millions d'euros d'écart entre ses comptes et les comptes officiels. (Dépenses de fonctionnement, d'animation, de bénéfice du camping, des sommes dont il ne trouve pas la trace, etc..) Il menace d'utiliser la voix judiciaire pour obtenir les documents.
Rappel des résultats électoraux de Guigue dans l'opposition. Municipales 2008: 1100 voix, soit 5,4%. Cantonales 2011: 195 voix, soit 1,6%!
Voyant qu'il ne gagnerait jamais sa vie de cette façon, il alla vite se soumettre à Dord qui le prit sur sa liste aux municipales de 2014! (Eliminant au passage quelques risque d'opposition.) Au diable les 1100 rigolos qui lui avaient fait confiance. 
Depuis, l'homme fait carrière et cumule les indemnités! 4 ème adjoint à la mairie. Vice président à Grand Lac. Président de commission 3 et membre de la commission 1à Grand Lac.
L'homme parle beaucoup et n'agit guère. Il devait s'occuper des anciens thermes, puis il a disparu du dispositif...
Etant dans la place en tant qu'élu et adjoint, il a accès à toutes les archives de la mairie. Il doit pouvoir poursuivre son enquête sur les désordres de l'OT qu'il avait soulevés à l'époque où il était dans l'opposition!
On attend les résultats avec impatience.

Etonnante démocratie.
Les citoyens qui désignent leurs représentants renoncent à faire eux-mêmes la loi. Ils n'ont donc plus de volontés particulières à imposer. Tout les pouvoirs appartiennent donc à leurs mandataires. Si les citoyens dictaient leurs volontés, ce ne serait plus un état représentatif, ce serait un état démocratique.

BF 











Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter