Bygmalion, étrangement, au Dauphiné, on ne connait pas !

UMP, Dord trésorier, jamais entendu parler…


Si vous ne voulez pas savoir, lisez le Dauphiné .
 
Salut les complices ! Le PDG du daubé de l’époque et ses ciseaux à découper l’actualité au gré des désirs des élus. Plusieurs fois placé en garde à vue pour violence conjugale en récidive sur sa concubine. (Suspendu de ses fonctions depuis). D. Dord, témoin assisté dans l’affaire Bigmalion.  La cheffe de l’agence locale du Dauphiné qui nous surprenait toujours en faisant la bise à Dord lorsqu’elle le rencontrait. Que du beau monde. Mélange des genres, copinage, distribution des rôles et financements des uns et des autres… ? Si ce n’est pas ça, on en a l’impression !

Le Dauphiné Libéré. Pas un mot sur l’affaire Bigmalion !
Pourtant le procès a bien démarré. Toute la presse en parle, même à l’étranger… Seule une petite agence du daubé, peuplée d’irréductibles journalistes dordo-berettiens-LRistes dépassés et largués, résistent encore et n’osent pas appeler un chat, un chat ou une magouille, une magouille !
D. Dord,  grande figure locale survalorisée par les médias depuis 37 ans, grand cumulard et  bonimenteur de foire. Avec lui, Aix pouvait se passer d’éoliennes… Et pour notre malheur, il veut revenir en politique et il le fait savoir… (Peut-être aussi pour retrouver une immunité parlementaire … Avec ces gens, allez savoir !)
Le Dauphiné n’a jamais pu se libérer. Hier Dord, aujourd’hui le Beretti .
Ce journal appartient à une Grande Banque. Mais les contribuables en sont en partie les actionnaires. Nous en sommes un peu les propriétaires. En effet il ne vit que par l’argent des contribuables ! Sans eux il aurait déjà mis les clés sous la porte. Le projet de loi de finance 2021 prévoit 120 millions d’euros de crédit dans le cas des aides à la presse pour le programme 180, soit une augmentation de 6,46% par rapport à loi de finance 2020… « Ces crédits permettent de majorer les aides à la presse de près de 59,3%. » note le rapport sénatorial ! Le 5 juillet 2020, le gouvernement aura débloqué plus de 2 milliards pour les médias. Pour la presse écrite, le daubé est 14ème dans le top cinquante des subventionnés! Et il n’y a pas d’argent pour les retraites !
En plus des aides directes, la presse reçoit des aides postales, des abattements de cotisations pour les colporteurs et les agences de presse, des abattements d’impôts pour les ‘’journalistes’’, des aides à la presse française à l’étranger, des aides à la presse en ligne ! On finance donc en partie le daubé pour ne pas être informé d’une affaire où un élu local important est témoin assisté.  

Lu dans une autre presse, à défaut du daubé.
Et si on sortait la boîte à gifle ?
Serait-on à Aix-les-Bains dans une tentative de minimiser des informations ? La rédaction n’aurait pas jugé le sujet digne d’intérêt ? Il y a pourtant beaucoup d’informations sensibles dans ce dossier qui intéressent les citoyens locaux soumis à ce parti et à ses cadres depuis longtemps.
On a déjà noté les contradictions de D. Dord dans notre article du 06 juin 2021, et chaque jour de procès soulève de nouvelles questions.
Les dernières étant les déclarations de Copé, ancien patron de l’UMP et personnage clé qui ne fait pas parti des inculpés aussi étonnant que ça puisse paraître. Ni pire, ni meilleur que les autres.
On cite quelques phrases clés de son témoignage :
.  ‘’Je ne signais pas les chèques et je ne faisais pas les factures, toute cette partie relevait du trésorier, Dominique Dord, du directeur général, Eric Cesari, et de la directrice financière Fabienne Liadzé.’’
La réunion du bureau politique de l’UMP l’a marqué au fer rouge. ‘’On se serait cru au tribunal .’’ dit un participant. Copé : ‘’J’ai vu la haine physiquement dans le regard de mes collègues.’’. C’était le jour où D. Dord lui jette : ‘’Barre-toi.’’ Au bout d’une heure et demi de réunion. (L’inquisiteur Dord n’a pas osé le ‘’Casse toi, pov’ con !’’)
.  ‘’Non, je n’étais pas au courant ! Les questions financières étaient du ressort du trésorier Dominique Dord. Aucun de mes collaborateurs ne m’a jamais alerté.’’ Les rois du poker menteur !
Question d’un avocat à Copé : ‘’Avez-vous demandé, après la campagne, ce que le parti avait dépensé ?’’. ‘’Non, ce n’était pas de ma compétence, mais celle du trésorier. (Dord).’’ Le trésorier étant ‘’Quelqu’un de particulièrement rigoureux et sérieux.’’ selon X. Bertand.
D. Dord, des contradictions, encore et encore !
Réunion du bureau politique de l’UMP.
‘’Au bout d’une heure et demie de réunion, toujours pas de fumée blanche. Tension extrême : « barre-toi » lui jette Dominique Dord. L’ex-trésorier de l’UMP est convoqué à la police financière. ‘’Pour ma famille, ma mère, c’est terrible.’’. Et les 20 millions d’euros volés aux contribuables n’est-ce pas terrible ?
Restons dans la chanson : « Allô, Maman bobo ! » , «  Mon dieu quel homme, quel petit homme ! »
Et encore l’art de se défausser !
.  A la question : ‘’Pourquoi avoir lancé ‘’Barre-toi’’ à Copé de manière aussi violente ?’’
.  D. Dord : ‘’Ces mots ont été sortis de leur contexte. J’ai brandi ma convocation de police pour dire que l’heure était grave. La pression judiciaire, médiatique et même politique est telle que j’ai insisté pour que les choses changent vite. J’ai dit ’’barre-toi’’ en langage familier pour dire ‘’renonce, sauvons le parti et préserve-toi sinon tu vas continuer à prendre des coups.’’ Ce n’était pas dans un sens accusateur.  Ça n’avait rien d’agressif, mais ça a été rapporté comme tel.’’
Autrement dit, c’était par pure amitié.

Le daubé, ce grand journal d’investigation.
On rappelle l’affaire Carignon, à Grenoble , dans les années 80-90 ! Il aura fallu pratiquement que Carignon soit mis en examen et condamné pour que le daubé en parle…
Etonnant ! Jean Guy Cupillard était maire d’Huez, vice-président du conseil général et trésorier de l’UMP Isère. Dans cette affaire il a été condamné à 3 ans d’emprisonnement, dont un avec sursis ; pour recel et complicité d’abus de biens sociaux, corruption passive, entente frauduleuse, concussion.
A l’époque il était marié à madame Hélène Pilichowski, cousine de Hollande et surtout une des principales éditorialistes du Dauphiné ! Elle travaille également pour RTL, C dans l’air, la chaîne parlementaire, LCI et France Info !
Encore plus étonnant : Le daubé devrait s’intéresser un peu à Bigmillions et éclairer les citoyens. En effet une rumeur commence à circuler en ville sur le fait qu’étant trésorier de l’UMP, Dord ne soit ‘’que’’ témoin assisté dans cette affaire.
Question au daubé. Campagne électorale pour le conseil départemental. Beretti est le président des LR 73. Sachant qu’il n’y a pratiquement plus d’adhérents et plus d’électeurs pour ce tout petit parti, comment et par qui cette campagne électorale est-elle financée ?

BF

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter