L’abstention favorise les vieux parasites.

La pantalonnade des départementales savoyardes.


Surprise, surprise ! Gaymard réélu !!!
Houellebecq, à propos du monde d’après : ‘’La même chose, mais en pire !’’

Les responsables du déclin en quête de subsides.
79% des 18-34 ans se sont abstenus !
Pourquoi iraient-ils voter ? Gaymard est depuis 1994 élu au conseil départemental, 27 ans qu’il est en place… Elu encore pour 6 ans, il y aura traîné ses guêtres pendant 33 ans. Autrement dit ces jeunes n’ont jamais connu d’autres personnages que ceux des bandes de Barnier et Repentin! N’ayant jamais vu autre chose, pourquoi iraient-ils voter pour des vieux de 60 balais, qui leur ont fabriqué un monde fermé devenu fou dont ils ont été exclus? Le peu de jeunes qui se sont présentés ont été élus ! Pourquoi ? Tous étaient cooptés par les vieux professionnels. Formés par eux, ils feront les mêmes erreurs et viseront une carrière de fonctionnaires élus à vie ! (Regardez le parcours d’un Beretti !) Nos jeunes abstentionnistes, étudiants ou travailleurs, sont conscients que cette génération est responsable de la misère morale, intellectuelle et économique du pays qui les a abandonnés! Ils n’attendent rien de leur part.
On en arrive là quand les élus se servent au lieu de servir !
Les valeurs républicaines de ces élus ne sont que du pipeau.
Le parti de Gaymard - La Savoie nous unit - fait au premier tour 14% des inscrits ! (A noter qu’ils n’osent même pas se présenter sous l’étiquette de leurs partis). Par le hasard d’une démocratie représentative bien étudiée pour être à leur avantage, ils occupent 74% du conseil départemental !
Est-ce bien utile d’aller voter dans ces conditions ? Noter que le président dans son canton d’Albertville n’a fait que 2119 voix ! Le grand patron du département ne représente donc directement que 2119 citoyens sur 292 702. (soit 3,4%)
Les mal élus sont frappés de surdité et ne veulent rien voir !
Mais les places sont bonnes ! Il suffit de voir leur patrimoine, les cumuls des indemnités, des retraites, quand ce n’est pas une fonction, en plus, de haut fonctionnaire plus ou moins cachée et quelques revenus dans de discrètes petites entreprises privées.
On est heureux d’apprendre la nomination de Marie-Pierre Montoro Sadoux à la vice-présidence du conseil régional !
Voilà pourquoi, vous, les jeunes, vous restez sur la touche ! Vous n’avez pas la puissance de travail de ces élus ! Elle est ou a été : conseillère régionale, présidente de Chambéry Grand Lac économie, vice-présidente économie et numérique à Grand Lac, adjointe au maire d’Aix-les-Bains, consultante finances locales à l’agence alpine des territoires, assistante au conseil général Savoie, maire de Saint-Oyen, assistante à la communauté de communes des Vallée d’Aigueblanche. Sans oublier ses rapports avec les groupes Savoie Technolac, Savoie Hexapol, French Tec in the Alps !
Tour ceci est-il bien raisonnable ou n’est-ce qu’une vaste farce ? Qui peut assumer un tel nombre de fonctions et en tirer un maximum de résultats positifs pour la collectivité citoyenne ?

Et pendant ce temps à Aix-les-Bains.
Théâtre de verdure. Beretti pose sur la photo pour l’opération : ‘’Aix-les-Bains de soleil’’ ! (Kolossale finesse !). Dans le parc thermal et le théâtre de verdure des transats sont proposés aux curistes, aux Aixois , aux vacanciers. Bonne nouvelle, Beretti annonce que tout ceci est gratuit. Sauf qu’une fois encore on est obligés de lui faire remarquer que rien n’est gratuit ! Il y a du matériel et du personnel a été embauché pour expliquer aux gens que c’est gratuit. (!!!) . Tout ceci est payé par les contribuables ! C’est peut-être une très bonne chose, mais c’est tout, sauf gratuit ! Pour mémoire, on rappellera aux benêts une des promesses électorales de 2001 du baratineur Dord, la couverture du théâtre de verdure.
Ecole Peyrefitte . Après quinze ans, celle-ci s’en va ‘’la mort dans l’âme’’ et ‘’on ne sait où.’’. ‘’L’affaire’’ des anciens thermes dure depuis bientôt 10 ans !
Et si,  Beretti, au lieu de faire le beau au milieu des transats, nous tenait au courant de l’avancement des travaux des anciens thermes ? Dix ans après la signature de l’achat de ceux-ci on ne sait toujours rien ! Il nous a fait un simulacre de démocratie bidon avec la machine à voter. (On pouvait tout dire, sauf que l’on n’était pas d’accord avec la folie béretto-dordienne).  ‘’La date du lancement du chantier de rénovation demeure, elle, inconnue.’’ On attend de Beretti des explications officielles ! Ce ne sont pas les questions qui manquent ! Combien la plaisanterie nous a-t-elle déjà coûtée ? Pourquoi paie-t-on le désamiantage ? Pourquoi les délais de livraisons à Bouygues sont-ils dépassés depuis longtemps ? Pourquoi Bouygues aurait-il fait cadeau du report de la livraison par la ville ? Pourquoi il a fallu dix ans pour se poser la question sur la faisabilité du parking ? Que va finalement faire Bouygues dans les 50 000 mètres carrés d’espace dans les niveaux existants ? Y a-t-il des procès en cours qui ralentiraient le démarrage ? Etc…
Il n’est pas normal que cette énorme opération, qui va remettre en cause de façon profonde la nature de notre ville et son fonctionnement, ne fasse pas l’objet de réunions d’explications de la part des élus! Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup !

Des Nérons allumés ont coupé le courant avec le peuple !
N’est-il pas grand temps de mettre fin à un système de plus en plus mafieux et corrompu qui met ou maintient en place des gens qui ne représentent plus qu’eux-mêmes.
Ainsi ne sommes-nous pas gouvernés par une minorité qui s’occupe en priorité des minorités parasites en oubliant totalement la très grande majorité de gens honnêtes qui travaillent dur pour les entretenir ?
Que le petit monde faisandé politico médiatique n’aille pas chercher ailleurs que dans son mépris pour le peuple la raison de l’abstention.
Un seul exemple : ‘’A science Po, on vous enseigne désormais de façon très sérieuse que la cuisine française est un instrument visant à renforcer la blanchité comme identité raciale dominante.’’
Il n’y a plus à discuter ! Il faut simplement envoyer certains de ces gens à l’asile le plus proche.

BF

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter