Ne sommes-nous pas dans un système mafieux corrompu?

Quelques courageux commencent à en parler.


Comment expliquer ça à nos enfants ?

Le prolo doit se masquer et se calfeutrer, les ‘’élites’’ s’embrassent et s’applaudissent !
  
Les clowns sont reçus à l’Elysée et l’électricité des véhicules est fabriquée avec du diesel !

Nos politiciens ? Des fossiles archaïques !
Nous aurions dû vivre une époque formidable. Le spectaculaire développement de la technologie, la diffusion des connaissances, auraient dû servir à bâtir un monde plus heureux et surtout plus juste. Les espoirs étaient là, mais depuis 40 ans, les politiciens au pouvoir se sont servis au lieu de servir et ce qui devait arriver arriva, leur petit monde mesquin et ridicule s’est écroulé et le pire est arrivé ; un monde devenu fou sans espoir et perspective est entre les mains d’élites corrompues.
Contrairement au progrès technologique notre monde politique s’est fossilisé dans ses vices et ses turpitudes. Des hommes sortis d’un chapeau et ont été hissés à la tête du pays au prix de manipulations médiatiques, sondagières et judiciaires. Les ploutocrates les ont faits rois. Certains pensaient avoir hérité d’hommes d’état brillants que les médias vendaient comme des êtres exceptionnels d’intelligence. Ce n’était en fait qu’une histoire bidon qui ne résiste pas à l’analyse. Chacun de leurs discours est sidérant de platitude, de vacuité et de bêtises. D’âpres Rastignac étroits et amoraux qui ne connaissent rien de ce pays et de la nature humaine ! Certains correspondent à la définition du mot sauvage : ‘’Enfant qui a grandi à l’écart d’un milieu humain.’’.
Forts de leurs collusions avec les puissances financières qui les ont mis en place, alors qu’ils n’en sont que les vassaux, ils osent tout, tant ils sont sûrs de leur impunité.
Et surtout que l’on ne vienne pas dire que ces constats sont exagérés… 

Il faut mettre fin à un système mafieux corrompu.
Il faut que les citoyens se réveillent et nettoient les écuries d’Augias. Mais n’est-il pas déjà trop tard ? Il y a longtemps que les élus se sont assis sur le Titre Premier-Article 2 de la Constitution. ‘’Gouvernement du peuple par le peuple.’’. Les citoyens, écœurés, ont-ils encore la volonté de balayer tout ça?
Limiter la pyramide administrative .
Ce pays a vécu longtemps avec un découpage administratif simple : la commune, le département et l’état.
Le système actuel ne fait que fabriquer des cumulards et des parasites ! Faut-il autant d’élus dans ces administrations territoriales ? Que ce soit dans les unes ou les autres, la tête de liste et sa bande, même mal élue est majoritaire ! Il dirige donc seul avec deux ou trois complices du même parti politique. Les autres ne sont là que pour faire la claque ! Supprimons les régions et les communautés d’agglos et réduisons le nombre d’élus dans les communes, et départements.
Les assemblées , Sénat et Parlement .
Suppression du Sénat.
Assemblée nationale. Diminution de 50% des députés. Un seul mandat non renouvelable et non cumulable. Elections à la proportionnelle. Diminution des scandaleuses indemnités. Les condamnés seront inéligibles à vie.
Règles générales pour toute personne élue.
Faire un état des lieux de son action au début et à la fin de son mandat. Faire un état des lieux de son patrimoine au début et à la fin de son mandat.
Généralités .
Referendum d’initiative populaire. Rétablir pour les élus la condamnation pour haute trahison. Suppression de l’article 49-3 et suppression des ordonnances, article 38 de la constitution.
Enfin et surtout : suppression des subventions à la presse !
Les électeurs redevenus maîtres de leur destin retrouveront peut-être le chemin des urnes.

Il faut nommer le mal et dénoncer les puissants.
Voilà ou nous en sommes : à nous contenter de ce que l’on nous donne. A regarder ce que l’on nous montre. A désirer ce que l’on nous permet. A ne jamais fouiller dans ce que l’on nous cache .
Quand notre maire se réclame du général de Gaulle… Le gaullisme sert à bon compte de déguisement patriotique aux personnages publics qui trahissent systématiquement la vision politique de celui-ci.
Notre maire continue à courir après des fadaises pour paraître sur les photos. Voilà qu’il veut son festival du cinéma français à Aix-les-Bains ! Et s’il commençait par refaire les voiries et les trottoirs aixois défoncés et éventuellement réduire les 40% de pertes du réseau d’eau potable ?
On a un gros problème avec nos mal élus. Comment peuvent-ils penser que le souci premier des Aixois soit que la ville ait son festival du cinéma français?

BF

 


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter