Sans commentaire.

Dégueulasse!

Théo Luhaka. Star des plateaux télés !
   
Symbole des violences policières après son interpellation en 2017 et grosses manifs !

Au cœur de l’enquête .
En juin 2016, le parquet de Bobigny a ouvert une enquête, (Antérieurement aux actes dont Théo a été victime en 2017) pour abus de confiance et escroquerie entre 2014 et 2016 contre l’association Aulnay Events que préside un de ses frères. Ils auraient détourné en 18 mois 678 000 € de subventions publiques accordées au titre d’emplois aidés tout en laissant 350 000 € de cotisations sociales impayées. Huit membre de la famille Luhaka ont reçu de l’association 170 000 € dont 52 000 virés sur le seul compte de Théo. Le 5 juin 2018, Théo Luhaka, ainsi que ses deux frères et trois autres personnes liées au monde associatif sont interpellés pour soupçons d’escroquerie aux aides de l’Etat. Le lendemain, Théo et son frère sortent libres de garde à vue. En septembre 2018, Théo est mis en examen pour escroquerie en bande organisée. Théo est le neveu de Thomas Luhaka, ministre des infrastructures de la République démocratique du Congo .
Son avocat : Dupont-Moretti.
Ses soutiens officiels : Mélenchon, Thuram, Mamère, SOS racisme, le Cran, la ligue des droits de l’homme, le Mrap, la CGT, la FSU ; (entre autres)
Toujours les mêmes signataires millionnaires de service : Patrick Bruel, Hugues Auffray, Josiane Balasco, Mathilda May, Nils Tavernier, Olivier Py, Anne Roumanoff. (Entre autres)

Théo. Aussi discret que la femme du soldat inconnu !
   

Qui parlera encore de lui dans huit jours ?
Il avait juste 18 ans, il venait d’avoir son bac. Il consacrait ses loisirs à un job d’été dans une agence de Bouygues Telecom ! Il faisait son travail et il est tombé ‘’sur un client mécontent’’ . Que sait-on de la victime, de sa famille, de ses amis ?
Poignardé par un immigré au casier judiciaire épais comme un bottin. Sa carte de résident a été renouvelée pendant plus de 20 ans.
Les médias en parleront deux ou trois jours . Pas d’interviews de ses potes, de ses voisins, de sa famille pour en dire du bien. Rien ! Théo n’est qu’un petit fait divers .

Qu’en disent nos élus locaux ? On ne les entend guère.
Les Barnier, Gaymard, Repentin, Vial, Bouvard, Dord, Dantin, Santais, Laclais, Berthet, Degois, Rolland, Bonnivard, Mignola, Beretti. Entre autres.
Au pouvoir depuis longtemps, ne sont-ils pas responsables de l’état délétère de ce pays ? Ils nous doivent des explications. Pour satisfaire leurs graves préoccupations alimentaires et patrimoniales, nos élus n'ont-ils pas sacrifié notre pays aux ploutocrates et à leurs serviteurs de Bruxelles?
Jacqueline de Romilly : ‘’S’il n’y a pas un sursaut nous allons vers une catastrophe et nous entrerons dans une ère de barbarie !’’ N’y sommes-nous pas déjà ?

BF

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter