ÇA BRANLE DANS LA SERINGUE !

Heureusement les gens du voyage, eux, savent se faire respecter des zozotorités!


Dans cette période ô combien troublée nous avons choisi de laisser libre parole à des intervenants extérieurs


Les vaccinés se sont faits baiser

Publié le 1 août 2021 - par Paul Chalon



1°) Israël qui donne ses résultats nous apprend que le vaccin ne tient que 6 mois. Six mois ? Les gens devraient donc se faire revacciner tous les six mois ? L’enfer. Là-bas on veut piquouzer les gens une troisième fois. Bientôt une quatrième, une cinquième ? Où vont-ils, les malheureux ? Or c’est bien ce que nous prépare Big Pharma et les criminels qui veulent nous l’imposer. Ne croyez pas que seul Israël, ou le Royaume-Uni, en feront les frais. Ça vient, et très vite.

2°) Tout le monde, vacciné ou non, devra présenter un passe sanitaire. Se faire vacciner, prendre des risques avec un produit expérimental, rester masqué, devoir continuer à prendre les distances sociales, se dire que les autres, les non vaccinés ont sans doute us prudents que vous... Et être obligé (toute sa vie car ils vont nous sortir variant sur va de présenter ce passe sanitaire indiscret à n’importe qui alors que c’est un secret médi st vraiment une très mauvaise affaire.

3°) Ils ont cru se faire injecter un vaccin. Or qu’est-ce qu’un vaccin ? Soit un petit morceau de vaccin, soit le virus entier mais désactivé, de façon à ce que nos défenses naturelles le reconnaissent et se préparent en cas d’attaque. Ceci généralement pour sa vie entière. Lorsqu’un enfant est par exemple vacciné contre la rougeole, on sait qu’il ne l’attrapera pas de sa vie. Pas de revaccination tous les six mois, pas de baisse de l’immunité. Mais ici, dans le cas du « vaccin » anti-covid, que nenni. Car ce n’est pas un vaccin !!! Les gens ne sont pas opposés à la vaccination, bien au contraire, mais à condition que ce soit de la vaccination. Pas un produit douteux qui, dans le meilleur des cas, ne protège que durant six mois, avec une perte progressive de cette protection chaque mois durant, et dans le pire des cas la mort, avec entre les deux toutes formes de désastres. Pour mieux tromper le peuple on a inventé le mot “antivax”, comme si ceux qui refusent de servir de cobayes sont opposés aux vaccinations traditionnelles qui ont fait leur preuve. Bande de menteurs au gouvernement !

4°) Cette pseudo-thérapie n’a été faite que pour un seul type de virus. Mais voilà, le variant Delta n’est plus du tout le même virus, ce n’est même pas un variant mais un autre virus, et on va nous faire le coup de l’alphabet grec. Après l’alpha, le beta et le delta, nous avons vu apparaître le iota, l’epsilon et le kapa, puis le gamma et le zeta (https://www.cdc.gov /coronavirus/2019-ncov/variants/variant-info.html)... Bizarre, on nous le cache, en essayant d’effrayer le peuple avec ce terrifiant delta et des chiffres falsifiés d’augmentation des cas d’hospitalisation tandis que dans le même temps on continue à fermer des services. Mais il est vrai qu’on n’est pas à une contradiction près.

5°) les fabricants de vaccin ont pris la peine de bien spécifier qu’ils ne sont responsables ni des morts ni de ceux qui souffrent de réactions secondaires. Ils ne sont donc pas sûrs de leurs produits. Les assureurs, du coup, ne couvrent pas non plus. Alors, contre qui se retourner en cas de « problème » ? Mais contre ceux du gouvernement qui veulent nous obliger à se faire piquer quand eux ne le sont pas. Contre les journalistes, les maires, les préfets... bref contre tous ceux qui veulent nous contraindre. Blessé pour blessé. Mort pour mort. Ce ne serait que justice.

Quant à moi, partout où on me demande le passe, je m’en passe. La santé d’abord, car la santé, c’est la vie. Et puis, ça ne durera pas, la folie. Ça finit toujours par passer et ceux qui auront su résister seront les gagnants.

Paul Chalon

article publié sur ce lien:
https://ripostelaique.com/les-vaccines-se-sont-fait-baiser.html

à voir aussi:


Ces gens-là ne reculent plus devant rien: un "geste commercial" sur un sandwich ou sur une place de ciné contre une première injection d'un produit encore à l'essai clinique!
Honte à ce préfet pour ce mépris affiché vis à vis des jeunes!

(PS: on remarquera que l'un des annonceurs affiche le programme "AMNESIA". Il ne faut surtout pas... l'oublier)

Défendons Notre Liberté

On nous communique:

Selon l'arrêté préfectoral du 20 juillet leur signifiant leur expulsion pour le lendemain matin, mercredi 21 juillet, les gens du voyage et leurs 140 caravanes et 30 fourgons ont quitté les terrains de football selon leur volonté, hier dimanche matin, 1er août...

Fort avec les faibles( les citoyens), et faible avec les forts ( les communautés...) l'État a laissé les gens du voyage pousser les gendarmes avec leurs voitures pour entrer avec effraction ( sectionnement et déplacement des barrières interdisant l'entrée ? )sur le stade.

On ne sait toujours pas si la commune de Voglans a porté plainte pour cette violation avec effraction de son domaine qui n'aurait pas été tolérée, bien sûr, de la part de quiconque d'autre.

En tout cas, comme l'avait écrit le correspondant du Daubé, " les Gendarmes ont voulu s'opposer à l'entrée des gens du voyage sur le stade mais le ton est monté..." Autrement dit ceux-ci ont imposé leur volonté à l'État qui a reculé, les a laissé faire et ne leur a, apparemment, même pas dressé une contravention à 135 euros comme il le fait à ceux qui ne portent pas le masque !
M.G.

Voglans : les gens du voyage ont quitté le stade

 | Vu 2876 fois

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter