Nos élus ou l’art du mensonge.

Vidéo verbalisation, dix ans qu’ils se foutent de nous !

    
Ce ne sont pas les mensonges des élus qui dérangent les citoyens, c’est l’insulte à leur intelligence que l’on trouve offensante ! 

Retour sur la vidéo verbalisation !
Nous avons assisté depuis 2010 à un numéro de clowns de la part de nos élus ! Ils se sont bien foutus de nous. Le Clown Blanc et l’Auguste, le maire et son premier adjoint. Le Clown Blanc, sérieux, tempéré et moraliste. L’Auguste, le pitre qui lui sert de faire valoir.
C’est sous l’impulsion de Sarkozy en 2007 que ce système onéreux et ridicule a commencé à se mettre en place. Le directeur du CNRS lui-même dénonçait ‘’un bluff technologique qui cache les problèmes en les déplaçant.’’. Nos élus, aux ordres, savent bien que leurs carrières dépendent de leur souplesse d’échine par rapport au chef du parti. Ils se sont vite emparés de la chose, conscients de l’argument électoral : ‘’la France a peur !’’. Et l’électeur gogo en les croyant se piégea tout seul.
Nos élus, politiciens fonctionnaires à vie, ne raisonnent pas en terme de ce qui est bien ou pas pour les citoyens, mais en ce qui est bien ou pas pour leur carrière ! Et ce fut le jackpot !
Aix-les-Bains va bientôt pouvoir demander le label de la ville la plus vidéo surveillée de France en battant l’inénarrable Estrosi pour le nombre de caméras par habitant.

Les Dupont et Dupond de la surveillance nous ont enfumés.
Que nous ont dit ces duettistes depuis 10 ans sur la fumeuse vidéo surveillance, devenue vidéo protection pour finir vidéo verbalisation .
Entre 2010 et 2013 .
.  Le premier adjoint(Beretti) : ‘’Aix est une ville sûre et tranquille.’’. Alors pourquoi autant de caméras ?
.  Toujours lui : ‘’Plus un endroit est surveillé et moins les forces de l’ordre ont à intervenir.’’  Alors pourquoi le maire actuel ne cesse d’augmenter les effectifs de la police municipale ?
.  Le maire (Dord) : ‘’Les caméras ont une vocation touristique. Il est important de ne pas foncer tête baissée et de prendre le temps de la réflexion.’’
.  ‘’L’Etat appelle les collectivités locales à la rescousse et les incite à s’équiper en ‘’vidéo surveillance’’. Notre maire (Dord) était député à l’époque et on nous parlait bien de vidéo surveillance. (Double langage)
.  Le maire (Dord) : ‘’L’important c’est d’apporter aux Aixois la meilleure condition de vie possible. Si la ‘’vidéo protection peut le permettre, pourquoi pas.’’ A noter que pour enfumer il nous parle de ‘’vidéo protection’’ et plus de ‘’surveillance’’.
’Le maire (Dord) considère qu’il conviendrait de se limiter à une sauvegarde dans le temps (48 heures) et des captations d’images qui ne seraient consultées qu’en raison et pour les besoins d’une enquête précise.’’. Encore de l’enfumage !
.  La Chambre Régionale des Comptes : ‘’Il ne saurait être question d’affecter du personnel à un visionnage continuel des dispositifs de ‘’vidéo surveillance’’.  Oui, mais après, la CRC que fait-elle ? Rien !
En 2013.
.  Bulletin municipal : ‘’Leur rôle (les caméras) est de dissuader. Accès nominatif et restreint au local sécurisé qui centralise les images. Interdiction de regarder les vidéos en temps réel. Visionnage des images uniquement quand une procédure est engagée. Un comité d’éthique est mis en place.’’. Qui donc est dans ce cabinet de voyeuristes ?
En 2014.
.  Le maire (Dord) : ‘’Il n’est pas prévu de visionnage en direct. La vidéo protection touchera aussi bien le bord du lac que les quartiers excentrés.’’ En 2021, les habitants du Petit Port sont obligés de créer une association pour se faire entendre, les rodéos dénoncés depuis longtemps continuent !
En 2015.
.  FR3 Auvergne Rhône Alpes. ‘’La ville d’Aix-les-Bains sous surveillance. Gérée par la police municipale. (Maire Dord. Grand chef, le premier adjoint). ‘’C’est un support précieux pour la police judiciaire qui peut consulter et identifier d’éventuels suspects.’’ . C’est aussi un support précieux. Imaginons un maire vicelard qui veut être réélu ! Les caméras suivent son principal concurrent qui, nuitamment, rend visite à une dame qui n’est visiblement pas la sienne…
En 2015-2021.
Discrètement ils continuent leur sale boulot de surveillance des citoyens. Les endroits les plus mal famés sont largement épargnés par la surveillance. La peur des problèmes sans doute ! 

Où en sommes-nous aujourd’hui ?
Après avoir tout minimisé, nous en sommes aujourd’hui quasi au niveau de la Chine communiste ! Il ne manque plus que la reconnaissance faciale. Rassurez-vous, nos élus ont tellement peur pour eux, que c’est pour demain ! En février 2021, le daubé annonçait 230 caméras et le maire en promettait 20 supplémentaires par an ! Le minuscule politicard Estrosi est en passe d’être battu.
Aix est donc devenue une des villes la plus fliquée, le visionnage direct 24 heures sur 24, la verbalisation, le commissariat est aussi en visionnage direct et peut même prendre la main sur les caméras pour en disposer en direct ! Ils peuvent vous suivre, voir chez qui vous allez, quelles sont vos relations, etc… Une sacrée plus-value pour un candidat en campagne pour sa réélection.
Chat échaudé craint l’eau froide ! Il y a eu des précédents à Albertville. Du temps du maire Gibello. (A noter que Beretti y a été directeur de cabinet du maire.) La police municipale tenait le fichier Troubadour. Celui-ci contenait en toute illégalité des plaques d’immatriculation qui concernaient des maghrébins et des homosexuels. Le fichier a été dénoncé par un commandant de la police nationale et le maire a fait détruire le fichier informatique. Que croyez-vous qu’il arriva pour les responsables ? Rien ! 

Le bal des menteurs !
Pendant que nos élus faisaient semblant de se chamailler sur ce qui fallait mettre en place (ou pas) comme système de surveillance, Dord à l’Assemblée Nationale présentait le 9 décembre 2014 une proposition de loi visant à étendre à la police municipale la lecture automatisée des plaques d’immatriculations !
Proposition de loi du 9 décembre 2014 dont Dord est signataire.
Edifiant sur la rouerie des personnages qui nous dirigent. On accable les citoyens pour des dépassements de vitesse de 5 ou 6 kilomètres heure ou 10 minutes de dépassement d’horodateur et ils regardent ailleurs pendant que la pouillerie prolifère. Qui peut accepter que le premier Beretti venu puisse voir qui entre ou sort de chez vous ou contrôler qui est assis sur le fauteuil passager de votre voiture?
   
 

BF


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter