Les élus Aixois font injure à l’intelligence des gens normaux.

Ou l’outrecuidance des hommes sans jugement.


La Boétie, ‘’Discours de la servitude volontaire.’’ (1576)
« Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu’il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu’il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir : il sert si bien, et si volontiers, qu’on dirait à le voir qu’il n’a pas seulement perdu sa liberté mais gagné sa servitude… »
La présidente de l’Union européenne a expliqué qu’il était temps pour l’UE de ‘’réfléchir’’ au sujet de la vaccination obligatoire. L’Allemagne se met aussitôt sur le chemin de celle-ci. Klaus Schwab, économiste allemand et patron du forum de Davos, est un grand partisan du transhumanisme. Il prévoit l’implantation de puces sous la peau ou dans le cerveau. C’est le monde ‘’d’après’’.
Etonnant retour des vieux démons ? On sait comment ces idées naissent, comment les peuples suivent et comment tout ceci finit.
D’ici une vingtaine d’années, peut-être regarderons nous cette période comme nous le faisons actuellement avec la période nazie : avec un regard naïf et innocent, bordé de condescendance avec dans l’esprit : « Comment ont-ils pu ? », sous une forme d’incompréhension on ne peut plus banale. 

Aix, ville sous contrôle d’élus arrogants sous influence médiatique.
Le monde a connu le fascisme, le nazisme, le communisme. Des auteurs ont écrit sur le totalitarisme : Huxley, Orwell, Bradbury, etc… Les récits de fiction de ce genre pullulent au cinéma. Pourtant quand ça arrive, la moitié des citoyens est comme des lapins dans les phares d’une voiture !
Ça commence, pour notre intérêt, par une caméra de surveillance, des élus qui imposent des utopies grotesques et dangereuses, et ça finit par un pass social, comme en Chine communiste.
C’est ainsi que s’installe dans notre ville la vidéo verbalisation !
Après nous avoir juré que seules quelques caméras seraient installées, sans contrôle continu par la maréchaussée et uniquement pour surveiller quelques jardinières.
Le conseil municipal du 13 septembre.
Un élu nous présente le programme de vidéo verbalisation en affirmant :
‘’Ce n’est pas pour verbaliser des personnes qui n’auraient pas acquitté leur stationnement, ce n’est pas du tout le cas.’’. En effet, ils ne se contenteront pas de ça. L’œil de Moscou sera beaucoup plus intrusif dans notre vie privée.
Suite à l’intervention d’un élu de l’opposition, on nous explique que ce contrôle concerne uniquement l’hyper centre, rues piétonnes, zone de rencontre plus le bord du lac, pour éviter les rodéos. Encore un gros mensonge. La plupart des rodéos ne se font pas dans l’hyper centre.
Et à partir de là, surprise, surprise !
Un élu prend la parole, appelons le Alain la Science !
Mais notre homme sort de son rôle en oubliant totalement qu’il a été élu pour représenter les citoyens et défendre leurs intérêts et non pour imposer ses idées propres sur un ton péremptoire et avec l’arrogance d’un LR macron compatible! Il a des idées sur tout, caméras, Covid, radars, pédagogie… Le problème est que ce brave garçon doit être abonné au daubé, à Match ou Gala. Et il nous sort toutes les idées fausses et préfabriquées que l’on trouve dans ce genre de presse subventionnée. C’est-à-dire du bourrage de crâne et de la propagande d’Etat.
Que nous dit ce brave garçon ?
.  ‘’En tant que résident du bord du lac et directement concerné par les 2 caméras qui sont proposées, je crois que c’est justifié. Ça l’est d’autant plus que de 9h à 2 heures du matin, on ne peut pas mettre en permanence des policiers municipaux pour stopper ces dérives.’’. Autrement dit, notre élu est directement concerné par la pose de ces deux caméras. Pourquoi, la veuve Michu, avec deux enfants et smicarde irait-elle payer des taxes pour qu’Alain la Science dorme bien tranquille ? On rappelle que la sécurité est une fonction régalienne. Pourquoi ne pas appeler la police pour embastiller les délinquants ? Pourquoi faudrait-il emmerder des milliers de citoyens automobilistes pour garantir un peu de calme à quelques habitants du boulevard Barrier ?
.  Ensuite notre homme dévie sur la Covid, ce qui n’a rien à voir ici, mais lui, il sait tout! Il attaque ‘’un directeur de recherche du CNRS qui aurait pris des positions partisanes qui ne sont pas scientifiques, (d’après lui), sur les radars et les caméras de surveillance’’. Ce monsieur ‘’je sais tout’’ ‘’peut nous communiquer d’autres travaux universitaires qui prouvent le contraire’’. (soit le bien-fondé de ces installations). Mais ce brave homme ne prend-il pas, lui, des positions partisanes ? D’autres sommités que lui présentent d’autres analyses et d’autres résultats. N’est-il pas normal de douter et de se méfier de la propagande officielle ?
.  ‘’Par ailleurs, à Lyon, les caméras font l’unanimité. Elles sont efficaces.’’. Encore une fois, cette affirmation n’est pas partagée. On ne compte plus les études qui prouvent le contraire. De là à penser que celles-ci ne sont qu’électoralistes… Il faut faire croire aux gens qu’on les protège alors qu'on ne fait que les surveiller.
.  Et notre homme part sur Chirac, le bien nommé Roi Fainéant ! Celui-ci a mis en place les premiers radars. ‘’Force est de constater que les déplacements sont apaisés, (le mot à la mode), on a moins de morts parce que les règlements sont respectés.’’. Encore une fois, ce n’est que la version officielle d’un racket organisé. Il suffit de voir la courbe des morts sur la route depuis l’an 2000. En 2004, année d’installation des premiers radars, la courbe a continué à descendre de façon régulière, sans aucune accélération de la chute de la mortalité. Il est quasi unanimement reconnu que la diminution de la mortalité est surtout due aux systèmes de sécurité des véhicules qui sont de plus en plus performants. Ne serait-il pas plus utile de parler du problème de l’état des routes et de la signalisation bien souvent farfelue.
.  ‘’Samedi, il y avait un mariage, c’était infernal, hyper dangereux. On a eu droit à un défilé de voitures, et je ne vous dirais pas quel type, avec des comportements inacceptables.’’. Là encore, pourquoi pénaliser des milliers d’automobilistes ? Ne faut-il pas s’attaquer au vrai problème ? Lorsque l’on voit des gamins de 20-25 ans au volant d’Audi K7 ou de Porsche, la police ne pourrait-elle pas enquêter pour savoir d’où vient l’argent ?
.  ‘’Il faut que le citoyen sache qu’il peut être sanctionné s’il ne respecte pas les règles.’’. Le problème c’est que l’on fait plus facilement la chasse à l’automobiliste qu’aux multinationales qui ont leurs sièges au Luxembourg pour ne pas payer d’impôts ou aux élus qui tapent dans les caisses.
.  Et là, en toute simplicité, notre élu nous la fait ‘’moi, je suis exemplaire’’! ‘’Cette politique je l’accepte parce que je n’ai rien à me reprocher, ceux qui ne l’acceptent pas, c’est ceux qui ont des choses à se reprocher.’’. Rien ? Vraiment ? N’est-ce pas un peu présomptueux ? Aucun petit avantage au frais des contribuables ? Même en cherchant bien ? Alors bravo ! On en connait peu.
Nombreux sont les citoyens qui n’ont rien à se reprocher, mais l’Histoire nous prouve autre chose !
En 1920, en France, les juifs étaient nombreux à n’avoir rien à se reprocher. Qu’en était-il 20 ans après ?
Bienvenue en parasitocratie! Ce genre de discours dans un conseil municipal est dangereux et inacceptable. Ils mettent en place une prison payante peuplée d’imbéciles et ceux-ci veulent être rassurés car la réalité les emmerde.

BF

 

 

 

  

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter