Ainsi, on nous aurait violenté notre maire. (suite)

Il affirme avoir eu très peur.

 

Contre la peur un seul remède, le courage !
’Un échange rapide de quelques dizaines de secondes, où l’élu a été empoigné.’’
Rappel d’une affaire rocambolesque comme seuls les politicards professionnels sont capables de faire mousser. Ils ne survivent que dans les coups tordus. Le citoyen lambda pris dans la tourmente a peu de chance de s’en sortir face souvent à des gens sans scrupules rodés à l’entourloupe!
‘’L’agresseur’’, en décembre 2016, dans l’affaire dite du ‘’piratage informatique’’ de la mairie, alors que la vice-procureur avait demandé des peines de prison, celui-ci avait été relaxé pour une absence totale de preuve. Comme par hasard, en appel en 2017, il avait été condamné.
Notre ‘’agresseur’’ ces derniers mois, a été expulsé de son logement par l’Opac. (Suite à des problèmes d’entretien de son logement, il se serait énervé contre cet organisme .)  Il se retrouve ‘’séparé de sa compagne et père de trois enfants dont le dernier a trois ans, il ne travaille plus, vit chez ses parents mais s’occupe des enfants chez son ex-compagne qui travaille de nuit.’’. (DL)
Après avoir été copains, avoir servi le maire et réclamé pendant des années un rendez-vous avec celui-ci, n’y a-t-il pas un peu de quoi être énervé ? Il y voit l’affrontement ‘’du pot de fer contre le pot de terre.’’.
‘’Notre ‘’agresseur’’ selon l’expertise psychiatrique, serait ‘’non accessible à la critique.’’.  Pour rire un peu, un quidam se trouve dans le kiosque à projet en même temps que Beretti. Il fait remarquer au premier adjoint d’alors, les problèmes de transports en commun qu’il y a entre Aix et Chambéry ; celui-ci lui a répondu ‘’si vous n’êtes pas content, allez habiter Chambéry.’’ (Il oublie qu’il n’est que notre employé.)
Ainsi Beretti a eu très peur !
On pose la question à celui-ci. Il a déjà eu l’occasion d’assister et même d’organiser des expulsions. On sait comment ça se passe. A l’heure du laitier arrivent en meute, huissier, forces de l’ordre, etc … Vous êtes saisi et embarqué devant toute votre petite famille.
Monsieur Beretti, peu de temps avant les fêtes, en assistant à ça, les trois enfants n’ont-ils pas eu très peur ?

R. Beretti, on va vous dire ce qui fait peur aux citoyens !
Et votre parti y est pour beaucoup!
Le seul critère pertinent pour juger de l’importance d’un élu cumulard fonctionnarisé, est le nombre de personnes auxquelles chacune de ses erreurs ou manipulation peut nuire.
. C’est d’avoir un maire qui a eu très peur pour avoir été ‘’empoigné et bousculé’’. Les pouvoirs d’un maire sont énormes. Il est officier de police judiciaire, chargé de l’exécution des mesures de sureté générale. Il est à la tête d’une police municipale armée … N’est-ce pas ça qui fait peur lorsque l’on voit d’où sortent quelques élus et ce dont certains sont capables ? Le nôtre aurait eu très peur d’un accrochage avec un copain de 25 ans avec qui il serait en litige. Imaginons un instant que demain se déclenche le grand merdier qui couve dans ce pays depuis déjà longtemps du fait de la lâcheté des politiciens. Comment se comportera un élu qui dit avoir très peur d’un petit accrochage ?
.  Comment ne pas avoir peur quand on voit ce que les copains et les coquins ont fait de ce pays en moins de cinquante ans ?
.  Le smicard, avec son vieux diesel de 15 ans, n’a-t-il pas peur lorsqu’il voit sa voiture brûler sur le parking,
.  La dette en 1978 était de 72 milliards d’euros. On file à la vitesse d’un TGV vers les 3000 milliards.
.  La smicarde, divorcée, mère de deux enfants qui le 15 du mois a le porte monnaie vide, n’a-t-elle pas peur ?
.  Faut-il avoir peur de la dette de la ville qui est de 30% supérieure à la moyenne nationale ?
.  Plutôt que d’encombrer les services de police et judiciaires avec des histoires de copinage qui tournent cornecul, ne faudrait-il pas plutôt s’occuper de l’homme qui a poursuivi un enfant de 9 ans à la sortie de l’école Choudy ? Il aurait attrapé le gamin par la capuche avant de s’enfuir en voiture. Le gamin a pu s’enfuir. Question au très peureux Beretti. Le gamin et ses parents, ont-ils eu ‘’très peur’’ ?
.  Doit-on avoir peur du nouveau variant lorsque l’on écoute tous les soirs le débat entre un pédophile assumé et un ‘’philosophe’’ (Ancien ministre, d’une catastrophique éducation nationale, qui demandait de tirer sur les gilets jaunes.) nous expliquer pourquoi les non-vaccinés sont des criminels.
.  La mort annoncée de l’hôpital public. Ce qui arrive serait arrivé, Covid ou pas ! Grâce à l’action des ‘’partis de gouvernement’’ et Bruxelles. (Sarkozy, Chirac, Dord, Barnier et autres.) Doit-on avoir peur ?
.  Ce qui fait peur, c’est que les partis aux commandes depuis 40 ans aient été tellement nuls que les citoyens ont voté pour des fils à papa incultes dont certains relèvent de la psychiatrie lourde.
.  Que penser du vrai problème, celui qui fait le plus peur ? Pas le dernier variant, mais le virus politico-médiatique qui ne cesse de mentir et de laver les cerveaux, après les vieux, maintenant les enfants.
.  Les Savoyards n’ont-ils pas peur d’une classe politique locale au pouvoir depuis si longtemps qu’elle s’est habituée à faire ce qu’elle veut, comme elle veut ?
.  Ça fait très peur un Bruno le Maire qui annonce froidement que le prix de l’électricité pourrait augmenter de 40% d’ici février ! Le Maire, fait partie de ces LR au pouvoir depuis longtemps. Comment ont-ils fait pour que notre pays passe de notre indépendance en énergie électrique à un rôle de mendiant international ? C’est vrai que nos élus, avec leurs indemnités, leurs logements de fonction, leurs avantages acquis ne sont pas concernés par la vie chère!
.  Ceux qui ont peur, ce sont les citoyens qui ont des élus maniaques de la vidéosurveillance et des référendums bidons où il n’ont pas la possibilité de dire non .
.  Une affaire qui a fait très peur, où l’on y retrouve la caste UMP-LR Savoyarde en place. L’affaire de l’incinérateur de Gilly-sur-Isère, que notre maire connait très bien étant à l’époque directeur de cabinet du maire d’Albertville. Le maire était président du SIMIGEDA, sensé gérer l’incinérateur. Or, celui-ci crachait 700 fois les normes autorisées et les élus le savaient ! (6800 bêtes abattues, plus de 2 millions de litres de lait et 24 tonnes de produits laitiers détruits, 8500 tonnes de foin contaminé !). Greenpeace annonce 80 cancers dans une seule rue de Grignon. Les ‘’experts’’ ont indiqué qu’aucun décès ne pouvait être imputé aux rejets. (Pourquoi classer comme dangereux ces sites si ça ne risque rien ?) On pose la question aux élus impliqués dans cette affaire, et toujours en place à donner des leçons et parler de leurs ‘’valeurs’’ : les habitants ont-ils eu très peur d’avoir ‘’une longue maladie’’ ?. 
.  Comment ne pas avoir très peur lorsque l’on voit dans cette ‘’affaire’’ qu’il a suffi aux élus de dissoudre le syndicat gestionnaire de l’usine d’incinération pour échapper à la justice.

Les partis de gouvernement, LR, PS et autres hurluberlus au pouvoir bien trop longtemps ont détruit des administrations prestigieuses comme la justice et la police. Et aujourd’hui, les mêmes, pour un pet de travers vont encombrer des tribunaux débordés par une délinquance devenue folle. Messieurs les élus, les citoyens ont d’autres problèmes que votre nombril !

BF

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter