Bienvenue dans La Nef des Fous furieux.

De dangereux salauds, nous en avons eu d’historiques, Savonarole, Fouquier-Tinville, etc …


Frédéric Dard : ‘’Prenez garde en traversant la vie, un con peut en cacher un autre.’’.
Oui, mais ça, c’était avant ! Aujourd’hui ils sont tellement nombreux qu’ils occupent la quasi la totalité du petit monde politico médiatique. Ils sont de partout. Pour faire carrière la servilité l’a toujours emporté sur l’intelligence et le problème est que les fautes politiques se payent par les peuples.
Deux exemples de clowns à seringues qui encombrent nos plateaux télévisuels ! Impossible d’y échapper.

Les propos de ces gens ‘’qui ne sont rien’’ ne sont-ils pas dangereux ?
‘’L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doute.’’
Ils sont tellement nombreux que l’on a du mal à sélectionner parmi eux ceux qui font croire qu’ils sont indispensables, alors qu’ils ne sont que superflus …  On en a trouvé deux qui, récemment, se sont exprimés et qui valent leur pesant de grattons Lyonnais.
N’ayant pas les compétences de ces experts télévisuels , on se gardera bien de porter un jugement sur la façon scandaleuse dont est traitée ‘’l’affaire’’, car c’en est une, du Covid.
Un faux philosophe autoproclamé !
Connu surtout à Saint germain des Prés, fils d’un papa millionnaire, animateur radio, animateur TV, essayiste.
Et surtout chroniqueur sur les chaînes publiques ! Là où s’étale toute l’inculture de nos fausses élites, il est incontournable. Après avoir traité les abstentionnistes de ‘’fainéants et ingrats’’, il a pris la tête de la guerre contre les ‘’antivax’’. Alors que chaque jour, des scientifiques, de plus en plus nombreux, se posent des questions sur le virus, lui, il sait tout et désigne les ‘’cons et les monstres’’.
Pour info, il n’a commis que 14 livres en tant qu’auteur entre 2007 et 2020 ! Etre clown télévisuel officiel rapporte beaucoup plus. (Combien de livres vendus ? On ne sait pas.).
‘’Certaines gens, plantés devant leur miroir, croient qu’ils réfléchissent, alors que c’est le contraire.’’ F. Dard.
On cite notre philosophe de comptoir.
‘’Raoult, c’est quelqu’un qui est objectivement dangereux et redoutable. – Les antivax sont dangereux – Ils ont cru Raoult, ils en sont morts. – Raoult, un druide et un fou. – On vit dans un monde parallèle. – (Qui ‘’On’’ ? Lui, sans aucun doute …). Raoult est-il compétent ou pas, ce n’est certainement pas à lui d’y répondre.
Et, comble du crétinisme, sa présentation des vœux :  ‘’Bonne année à tous, sauf aux antivax, qui sont soit des cons soit des monstres !’’.
‘’Je suis en guerre contre les antivax .’’ Nous dit-il depuis un salon privé du Fouquet’s où il doit y réfléchir avec d'autres ''intellectuels'' , des Arielle Dombasle, Nagui et Chantale Goya.
Il veut faire la guerre ? Qu’il aille s’engager à Aubagne, on lui donnera un casque lourd, un treillis, un HK416F, un couteau pour le corps à corps, des gants, des brodequins et une musette de combat ! Direction : le Mali.
La minute de philosophie. Question : un type, (surnommé ‘’l’aide de lit de son papa’’), qui fait un enfant à la conjointe de son père est-il bien placé pour faire la morale ? 
Un vrai politicard type de la cinquième. Il ose tout !
Attention … Il est sénateur et pas très loin de battre un record. Ce fils de grand bourgeois a été : soixante huitard à 18 ans, puis extrême gauche, PS, Giscardien, Juppéiste, Filloniste, LR, LREM et maintenant Horizon . (Philippiste !) Que nous dit cet emblème de l’inutilité en politique à propos des antivax ?
‘’Les Camille Desmoulins des boulevards de la démagogie avaient battu le rappel des anti Macron, des antivax, des antisystème et des antisémites. - (On ne saisit pas bien le rapport entre la vaccination et l’antisémitisme.) – Les trafiquants de fake news. – Les résistants des boulevards. – Les has not been de la chanson. – Les Sakharov de la dictature sanitaire. – Les agités du bocal.’’.
Ecouter les discours sur la liberté d’expression et la lutte contre la haine de ce bonhomme sont de grands moments de la comédie du pouvoir. Dord amusait l’Assemblée nationale, l’autre sort les sénateurs de leur sieste digestive. Etant sénateur, on ne peut même pas mettre ça sur le coup d’un pétage de plomb dû au surmenage. Le grand âge, peut-être ? Un repas trop arrosé ? 
Mais n’est-il pas difficile de demander à des paons de ne pas faire la roue ?
On arrive à comprendre la position de ces faux experts. Il faut passer à la télé, autrement on disparait. C’est leur métier, leur intérêt et ils en vivent grassement. Demain, ils diront le contraire sans aucun état d’âme. On comprend moins le brave homme qui écrit au courrier des lecteurs du daubé pour tenir les mêmes discours en avançant les arguments : ils l’ont dit sur TF1, la 2 et BFM .

Il ne suffit pas d’être inutiles, il faut aussi avoir de l’appétit.
Ceux à qui ça n’arrive pas de faire la queue, d’être masqués, contrôlés, verbalisés, malmenés, licenciés, etc ..
Bonjour et bon appétit, monsieur le Sénateur, expert covidien.
  
Menu normal au restaurant du Sénat. (2015) Réservé aux Sénateurs au prix de 16,45 € .
. Salade de nos maraîchers crème truffée.
. Vol au vent de homard ou hachis Parmentier de bœuf, foie gras fumé ou dos de sandre rôti à la moelle.
. Fromages affinés.
. Sabayon de Calvados ou Baba au Rhum.
(Ce menu à 16,45€ est possible grâce à une subvention de 800 000€ par an, que les sénateurs s’accordent en puisant dans nos impôts.)

BF

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter