Qui nous sortira de ce merdier local et national ?

La politique n’est que l’ambition des médiocres.


Macron se fit élire en 2017 sur un récit : la disruption, la fin du bipartisanisme hérité de la 5ème, la fin des grands clivages, le rassemblement des ennemis de l’ancien monde sous une nouvelle bannière, et l’arrivée de la société civile en politique. On s’en doute bien, tous ces tombereaux de désinformation, de manipulations, de coups fourrés et, osons le dire, d’endoctrinement, n’ont qu’un seul but : que la majorité adhère et continue d’adhérer au récit. Le récit, c’est ce qui maintient en place ce qui autrement est épars …

Etre élu, c’est un mandat, pas un métier !
‘’Ils suivaient leur idée, c’était une idée fixe, et ils étaient surpris de ne pas avancer.’’
Rien ne changera, le déclin fait partie de la dynamique de la vie.
   
Notre triumvirat ! A ne pas confondre avec les ‘’2b3’’.
.  Le grand chef, 30 ans de tranquille  fonctionnariat, l’œil fixé sur la ligne bleue du macronisme rémunérateur ainsi que sur les gentils moutons municipaux qui lèvent la papatte plus vite que leur ombre pour approuver tout et surtout n’importe quoi.
.  Un adjoint qui a déjà trahi ses électeurs et qui ne manquera pas de recommencer! On aime son regard suffisant et dominateur sur le petit monde de larbins qui l’entoure.
.  La femme est bien l’avenir de l’homme ! Vice-présidente de la Région, vice-présidente Gand Lac, présidente Chambéry Grand Lac, titulaire ou suppléante dans 23 commissions permanentes, 8 commissions et comités de désignations président ! Quelle santé ! Enfin, elle, au moins, a un vrai métier ! Elle a une profession : consultante en finances locales. On ose espérer que son entreprise ce n'est pas le McKinsey Aixois .
.  Rome antique . Le second triumvirat composé de Marc Antoine, Lépide et Octave appelé le ‘’triumvirat des rageux ’’ marque la fin de la République Romaine ! Etonnant, non ?

Le budget de la ville ne vous regarde pas !
Comment un personnage fonctionnaire depuis plus de trente ans peut-il être capable de gérer une ville et une communauté d’agglomération ? Il n’a jamais dirigé une entreprise qui doit équilibrer ses recettes et ses dépenses sous peine de déposer le bilan.  Il suffit d’augmenter les taxes ou d’emprunter, d’être sur les photos du journal local de distribuer des subventions et on est réélu à vie !
Le daubé commente le budget 2022 de la ville.
.  Le débat d’orientation budgétaire : Beretti fait l’impasse ! Pour l’opposition : ‘’un débat d’orientation budgétaire sans orientation budgétaire alors qu’un trimestre de dépenses s’est déjà écoulé, c’est du jamais vu !’’. L’explication n’est-elle pas que l’orientation budgétaire doit comporter l’évolution des taux des taxes locales et la gestion et la structure de l’endettement ? (Et donc des emprunts.) En période électorale ne vaut-il pas mieux mettre tout ça sous le tapis ? Pour les taxes et les impôts on verra plus tard, après les élections !
.  Moins de recette : ‘’C’est la chute vertigineuse du produit des jeux du casino grand cercle. ‘’ Sauf que la chambre régionale des comptes rappelle depuis des années qu’il est illégal qu’une collectivité locale soit actionnaire d’un casino ! Le maire qui récupère du fric du casino en toute illégalité n’hésite pas à verbaliser pour un simple dépassement d’horodateur. (La mairie récupère ainsi tous les ans de façon illégale dans les 4 millions d’euros !)
.  ‘’Les dépenses de la ville se sont accrues de 600 000€. Une hausse due aux charges de personnel qui flirt avec les 25 millions d’euros.’’. On ne comprend pas que la mairie soit le plus gros employeur de la ville étant donné qu’en 20 ans elle a pratiquement passé au privé tout ce qu’elle faisait ! Malgré ça : ‘’En 2022 les charges de personnel devraient encore augmenter de 5%, soit 1,2 millions d’euros !’’. (Par contre grâce à Macron et madame Gaymard, Alstom Aix est passé de 1000 employé en 2015 à 850 !)
.  ‘’Le montant de l’épargne brute de la ville se situait entre 12 et 16%. Elle est tombée à 9,5% . Les experts considèrent que la zone de vigilance est atteinte’’. Alors, la solution ? On a une petite idée …
.  ‘’Aucun emprunt nouveau en 2022.’’ On a déjà entendu ça ! Les paris sont ouverts.
.  ‘’La capacité d’endettement s’améliore depuis 2020. Elle culminait à 10 ans.’’. Ainsi, Dord était donc un très mauvais gestionnaire, ce que l’on savait !
.  Le désendettement en berne : ‘’La faute à la Covid et à la réhabilitation des anciens thermes.’’. La Covid a bon dos. S’il est vrai qu’elle a coûté quelque chose, il est aussi vrai que quantité de travaux prévus n’ont pas été exécutés ! Quant aux anciens thermes, Beretti est gonflé ! Qui nous a embarqué il y a dix ans dans cette énormité ridicule dont il est incapable de donner la moindre nouvelle?
.  ‘’Une politique volontariste, assumée par le maire, qui prévoit la moitié de la somme engagée l’an passé.’’.  Alors là, il nous prend carrément pour des abrutis ! La moitié, et il s’en vante ! Nos élus ont perdu tout sens commun.
.  ‘’Nous ne savons pas sur quoi vont porter ces millions d’euros.’’ Nous disent les élus de l’opposition ! Rassurez-vous, Beretti non plus ne le sait pas.
.  Le maire : ‘’Nous sommes perfectibles ! Nous n’en sommes qu’à notre 2ème année de mandat ! Il en reste 4.’’.
Autrement dit, ils peuvent encore faire pire !
.  Marina Ferrari : ‘’On va droit dans le mur.’’. N’est-elle pas mal placée pour critiquer ? On lui rappelle que sous le tandem Dord-Beretti, elle a tout approuvé, même les pires âneries et la mauvaise gestion de la ville.

Pourquoi ce pays va mal ?
Un peu de sérieux. Comment un Beretti, notre couteau Suisse multifonction, peut-il gérer plus de 1200 employé et de tels budgets ? (Ville d'Aix et agglo.)
On a entendu au salon des maires de Savoie : ‘’Nos forces sont la proximité et l’écoute.’’. Quand on dit que ces professionnels nous prennent pour des couillons ! Les maires politicards, proximité et écoute ? Mais quelle blague, à part leur nombril et les cumuls … Beretti, qui voit-il et qui écoute-t-il, à part sa cour et le photographe du daubé ?
Le monde de demain, celui que nous ont fabriqué les LR, PS et autres macronistes :
Alors une dernière pour la route:
T’imagines un peu le mec qui s’est fait faire 3 vaccins Pfizer et qui s’est préparé un petit dîner avec une pizza Buitoni, un fromage Lactalis et en dessert un Kinder surprise ?  Pour peu qu’il vote Macron dimanche, il a coché toutes les cases de la connerie chimiquement pure!

BF

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter