Election présidentielle, la grande illusion.

Comme en 2017, une élection dans le dos du peuple français.


Superbe manipulation : se faire élire en 2017 grâce à l’affaire Fillon avec 18% des voix au premier tour ; et déclarer que le ‘’principal danger pour la démocratie est la persistance de manquement à la probité parmi des responsables politiques.’’. Et présenter un tel bilan cinq ans plus tard. Vertigineux.
Dans le Macron, tout est bidon !

  

Petit résumé des pitoyables années Macron.
  
Biden, le 21 mars 2022 : on comprend mieux ce qui se passe en Ukraine et la dangereuse folie macronesque. La ‘’momie’’ et Bilal Hassani, représentant la France à l’eurovision de 2019.

   
Pour la presse : un député Bulgare, fasciste, pas bien ! Macron, soirée électorale : génial ! Beaucoup de drapeaux européens, très peu de drapeaux Français.

   
Dissolution de Génération Identitaire qui n’ont, contrairement aux blacks blok jamais rien cassé ! Massacre de Sarah Halimi, au cri de Allah Akbar. Son assassin, Kabili Traoré déclaré irresponsable à cause de sa consommation forte de cannabis. Le caractère antisémite est pourtant reconnu par le tribunal.

     
Tous les jours des français massacrés par la racaille. Mais ce n’est qu’un ‘’sentiment’’ d’insécurité ! On nous dit qu’il y a aussi des salopards français, c’est vrai, mais on a assez des nôtres sans en importer.

Macron : ‘’Il n’y a pas de culture Française.’’
Il a tout faux ! La réalité c’est que depuis 1981, il n’y a ‘’plus’’ de culture Française !
Les rappeurs avec Macron ! Du bon usage de la haine.
Une question taraude les équipes de Président : ‘’Comment engager les rappeurs et rappeuses dans une campagne présidentielle 2022 ?’’ La mission est confiée à Karim Amellal, fondateur du mouvement Pluriel, de ‘’ toucher les diasporas africaines.’’ Une figure influente du mouvement est Olivier Laouchez, patron du groupe de média Trace et proche de Macron .
Dans le monde merveilleux du rap, nous avons trouvé par exemple : ‘’Brigitte, femme de flic’’. Désolé de vous infliger ça, mais ce délire pervers, pornographique et raciste n’est officiellement que de la culture et de la liberté d’expression !

Paroles de ‘’Brigitte, femme de flic .’’.
Aucune force d’état ne peut stopper une chienne en rut. Surtout pas quand c’est la putain d’fille d’une brute.
C’est-à-dire d’un flic de pute. Monique se fait culbuter, Monique se fait sodomiser.
Tout l’monde dans l’quartier n’a cessé d’répéter. J’ai shooté la fille du shérif.
J’ai usé toute ma boîte de préservatifs. A 4 pattes à l’air, elle m’parlait d’son père.
Un gros commissaire, chef divisionnaire. Elle avale de travers. Au début l’coup d’la religieuse.
Une seconde passée, la reine des pipeuses. Et elle suçait les gros noirs, suçait les arabes du matin au soir.
Deuxième couplet, une autre femme prend la raclée. C’est la femme d’un flic. Quand le soir il patrouille.
Montez, montez, les grosses couilles. Tous les jeunes de la cité pour la sauter.
Cependant Brigitte s’fait éclater la teuch. Se prend des beutes dans la cheub, c’est dub.
Les novices du vice pissent sur la police. Scratch sur le clitoris, crachent sur toutes les varices.
Je suis OK, elle sortira KO. Brigitte femme de flic aime les négros. Chaud, chaud dans sa culotte.
Dans la ve-ca, on lui fait le kamasoutra. Plus je te flanque, avec mes boules tu joues à la pétanque.
Alors vite Brigitte, prépare toi, j’vais cracher. Quand elle suce, sent-on ses dents ? Non.
J’dois m’accommoder, la tarauder. Sur le bidet, la dénuder, elle est bien nue, bien décidée.
Femme de condé, fille de kisdé persuadée de m’faire bander, à m’vider.
Stop, on en a assez … On vous fait grâce de la suite !
Le pire, un bobo qui se croit grand comédien, habitant Neuilly, nous dit sérieusement qu’il faut accueillir tous les immigrés : ‘’il y a là-dedans peut-être des futurs Montaigne.’’. Malheureusement il y a plus de Coulibaly que de Montaigne ! La preuve par notre intellectuel rappeur.  Merci Bachelot la LR-macroniste. Qui se ressemble s’assemble. Ca fait rire nos élites, mais pas les veuves et les orphelins de la police ni les gamins ou les vieillards massacrés par la racaille. 

Le prix de la morgue, du mépris et du mensonge.
Les Républiques n’ont pas toutes été brillantes, mais là, les premiers de cordée ont atteint des sommets dans la crasse intellectuelle et morale.
Il est clair qu’un deuxième mandat serait une catastrophe pour le pays. Souveraineté disparue, Etat-providence détruit, grands services publics anéantis, industrie vendue à l’encan, république bananière définitivement installée, la France serait méconnaissable dans cinq ans .

BF 

 



Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter