Au centre du néant, il y a le milieu de nulle part !

Quand les faux prophètes inventent les faux remèdes .


 ‘’Grâce’’ à François Mitterrand (traité de Maastricht), à Sarkozy (traité de Lisbonne) et à l’ensemble de la classe politique française, paradoxalement le peuple ne  décide plus de rien du tout, tout en conservant le droit de vote ! Etonnant ce système que l’on appelle encore ‘’démocratie’’.
Toutes les chaînes, tous les journaux, tous les reportages sont à l’unisson, les mêmes personnes font le prêche. C’est ‘’devenez riches, vous serez heureux, aspergez-vous de Moraline et vous serez dans le bien de tous.’’. Des opinions étalées avec componction, des experts qui passent leur temps à écumer les plateaux télé, des ‘’journalistes’’ qui n’aiment pas les faits réels, des humanistes qui n’aiment qu’eux-mêmes et surtout pas les gens modestes. Il faut chatouiller l’affect des gens pour écarter l’intelligence et le raisonnement, il faut ensevelir sous les émotions pour déclencher des élans de solidarité, même plus que douteux. (Le dernier exemple étant l’étrange unanimité de l’occident sur le traitement de ce qui se passe en Ukraine.). Certains ‘’experts’’, encore plus zélés que les autres, appellent même, face à une journaliste décolorée avec un visage trop net pout être naturel, à assassiner froidement ceux qui n’ont pas la chance de leur plaire.
Il faut faire peur, et le peuple, en bon petit soldat suit bien tout ce qu’on lui dit de faire, que ce soit en matière sanitaire, géopolitique ou intérieure, et cela en toutes circonstances malgré les retournements et mensonges qui ne dérangent plus personne. On leur dit qui aimer ou qui détester et ils le font.
Alphonse Allais : ‘’Une fois que l’on a passé les ‘’bornes’’, il n’y a plus de limites.’’. Mais heureusement au pays des aveugles les ‘’Borne’’ nullissimes sont reines.

Le propre de la médiocrité est de se croire supérieur !
L’époque est aux lâches, aux traîtres, à l’ouverture !
   
A la gamelle ! Il manque Schiappa. (En italien, Schiappa veut dire ‘’gifler’’ ou ‘’nullité’’).
Il est vrai que ça nous démange de plus en plus de distribuer des calottes. 
     
Les braves toutous. Comment peut-on s’abaisser autant devant l’incarnation du néant ?

Même problème dans les collectivités territoriales. Exemples. 
Marina Ferrari interroge le maire sur l’absence de budget pour les routes de la ville. Le maire aurait-il des actions chez Speedy ? Un exemple parmi tant d’autres : l’avenue St Simond.  Il a une voiture de fonction, les factures pour changer régulièrement les triangles et les amortisseurs de son véhicule ne sont pas à sa charge. Dans son entourage, il n’a certainement personne qui ait des problèmes d’éventration, de descente d’organe ou de mal de dos. Pourquoi dans des voiries défoncées dépenser autant d’argent pour mettre des ralentisseurs, alors que les nombreux nids de poule suffisent. On fera remarquer simplement à Marina Ferrari que ceci ne date pas d’hier et qu’elle a été 12 ans adjointe du maire et que l’on ne l’a jamais vue soulever le problème.
.  Marina Ferrari est auteur, (ce qui sonne mieux à l’oreille qu’autrice), d’un rapport sur les lits froids à la demande du gouvernement. Pour lui éviter du travail, on lui suggère de se rapprocher d’Emilie Bonnivard qui est à l’origine également d’une proposition de loi sur le même thème en février 2019. En cherchant un peu, elle trouvera même, au début des années 90, des traces de la chasse aux lits froids avec l’association ‘’l’Arbre’’ dont Barnier était président honoraire et Gaymard vice-président honoraire ! Ils devaient s’intéresser à la partie fiscale de l’affaire. On attend encore les résultats de leurs cogitations. Ça fait 30 ans que nos élus se penchent sur le problème. Ils sont sans doute, en se penchant trop, tombés dedans.
.  Notre maire nous explique sa nouvelle offre de transport. Il s’enorgueillit des pistes cyclables, sauf que tracer des voies à contresens dans des rues minuscules, il est évident que celles-ci ne sont là que pour être comptabilisées ‘’voix cyclables’’. Il veut doter toutes les gares d’un parking relais ! Sauf qu’avec DD l’Embrouille, il a supprimé le parking du Bd Wilson pour y bétonner des logements on ne peut plus hideux.  Il nous parle d’un tram Grésy-Montmélian. On rappellera que, déjà en 2008, l’artiste Dord avait présenté, place de la mairie, une rame de tramway Alstom qui devait être géniale. (Alstom, donné aux américains par Mme Gaymard et Macron.). Pour rigoler, on ne parlera pas du contournement d’Aix, pour éviter les bouchons à la fin de la VRU de Chambéry, dont on nous parlait déjà il y a plus de 30 ans !  
 . Notre vaillant maire, oui, celui qui a eu très peur lorsqu’un employé qu’il a fait licencier s’est précipité sur lui et l’a attrapé par le bras, a été confronté à un mariage agité comme il y en a tant ! Débordements, cris, chants, fumigènes et ‘’courses’’ de voitures de sport ! (Au journaleux du daubé, pourquoi utiliser le mot ‘’runs’’ ?). Qu’a fait le maire ? ‘’Il a condamné !’’. Comme le fait Darmanin, ex LR , à chaque fois que quelqu’un ‘’se fait attaquer à la gorge au couteau’’. (On ne dit plus égorger, en novlangue, c’est discriminatoire !). On pose la question à Beretti : pourquoi lorsque l’on voit des gamins d’à peine plus de 20 ans, au volant d’une Ferrari, d’une Porche ou d’un Q7, ne leur demande-t-on pas la justification de leurs revenus ? (Alors que les artisans font l’objet de nombreux contrôles du fisc). Par contre, emmerder le premier pékin venu pour un dépassement de 7 ou 8 km/h, ou un arrêt de 30 secondes pour acheter le journal, fait l’objet d’un PV de la part de nos politicards ? Cette semaine nous avons été témoins de deux interventions ridicules des ASVP. Des véhicules verbalisés parce qu’ils étaient en arrêt avec les warning, dans des zones sans risque, pour trente secondes pour acheter leur pain ou le journal ! Les ASVP les envoyait à 10 mètres de là pour qu’ils garnissent l’horodateur !) Que va faire le génial Beretti pour contrer le phénomène des abrutis de services invités aux mariages ? Il va mettre en place la ‘’vidéo verbalisation’’ ! Ce qui permettra, non pas d’arrêter les abrutis m’as-tu-vu, mais de faire entrer du pognon dans les caisses vidées par les élus par les conneries qu’ils enchaînent.

Nos politicards professionnels ne sont-ils pas dangereux ?
Aujourd’hui, vidéo-surveillance ! Demain, vidéo-verbalisation et reconnaissance faciale ! Après demain pass-social ! Tout ceci est connu et ça a un nom ! Arthur Koestler : ‘’Si l’homme ne risque pas de s’endormir dans un état totalitaire, il risque de se réveiller dans un monde qui le soit devenu pendant son sommeil.’’.
Grâce aux partis en place depuis plus de 40 ans notre pays est devenu un cloaque et un coupe gorge.
Toujours moins de liberté pour les citoyens honnêtes : ‘’le Sénat préconise l’expérimentation de la reconnaissance faciale durant trois ans !’’ . On sait comment tout ça va finir si les citoyens ne se réveillent pas.
Nos politicards-cumulards ont tout compris ! Les armes de Big-Brother : divertir, diviser, isoler !
  Les politicards aux ordres de Bruxelles sont dangereux! 

BF

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter