La débâcle en chantant et la déconstruction de notre pays.

Quand les français remonteront ils leurs culottes ?

La défaite de la musique !
Après la superbe fête de la musique élyséenne de 2018, qui était la preuve que la culture Française avait bien été balayée d’un revers de la main par les locataires de l’Elysée. Rappel :
 
En 2022, la fête fut plus sobre, mais toute aussi décalée par rapport au peuple Français ! C’était un hommage à Jack Lang, l’inventeur de cette fête qui a le gros avantage de permettre à tous les mauvais musiciens et chanteurs de pouvoir s’exprimer ; ce qui est plus que normal dans une république égalitaire où il faut tout niveler par le bas.
 
Pour ceux qui ont eu du courage, ils ont pu voir et entendre Charlie Wiston, (avec un costard étonnant),Youssou N’Dour, (richissime , de gauche, musulman, ancien ministre sénégalais), Synapson, (en recherche de leurs synapses), et l’inévitable DJ, invitée par notre chef de guerre, qui ne pouvait-être qu’Ukrainienne. Tout s’est bien passé, à part que les invités ont chanté en anglais et avec quelques fausses notes. On a même pu voir mamie Brigitte se trémousser telle une collégienne dans son jean Dior. Avec un superbe déhanché …
On a eu de la chance, il nous a épargné, mais il aurait pu le faire, la venue sur la scène de l’Elysée, du chef de guerre mafieux joueur de piano debout avec sa quéquette. Un tel talent ne pouvait qu’émouvoir notre président.
      
        Des gens meurent-ils pour le kiki des kékés?
Nous avons eu droit également à la nouvelle ministre de la culture … Après l’ineffable Bachelot nous avons Rima Abdul Malak, ancienne responsable de ‘’clowns sans frontières’’, ça ne s’invente pas, elle ne pouvait que rejoindre ceux du gouvernement. Il faut l’écouter attentivement car notre ministre de la culture a quelques problèmes avec la langue française.
Après le spectacle désastreux de la fête de la musique de 2018 et ses invertis on ne peut qu’en déduire que notre Président est beaucoup plus à l’aise avec des gens un peu décalés qu’avec les citoyens.
Une preuve du déclin de l’occident ?
Biden, (le sénile donneur d’ordres à l’Europe à qui il sous-traite ses guerres), a nommé une drag queen fétichiste des chiens à la tête de la principale agence nucléaire américaine. Cette dernière recrue a un style de vie ouvertement déviant. Progrès ou décadence ?
    

Rien ne va changer, tout va continuer.
De nombreux citoyens ont dépassé le stade de la colère contre les français. Ils en sont au stade de l’indifférence avec même une petite joie sadique de voir ce qui arrive et ne manquera pas d’arriver à ce peuple devenu majoritairement un ramassis de veules et trouillard décérébrés. Ils ont une pensée attristée pour leur territoire France qui disparait, comme l’Empire romain, sous les invasions barbares et la corruption de ses ‘’élites’’.
Le résultat des élections ? Il est évident qu’une telle Assemblée, avec la reconduction du naufrageur de la France à l’Elysée, ne réglera aucun de nos problèmes. Insécurité, communautarisme, pouvoir d’achat, islamisation, fiscalité, école, hôpital et autres services publics, endettement ne feront que s’aggraver !
Les critères acceptés montrant une société qui tend à basculer de la démocratie vers la dictature :
.  Le commandement absolu de l’armée.
.  La garantie et l’entretien par le pouvoir de l’impunité de certaines catégories policière.
.  La législation effectuée par le dirigeant et ses conseillers sans les élus de la nation.
.  La pratique de la censure et de la propagande d’Etat par les relais des médias.
.  L’absence, le report ou la falsification des élections.
.  Le narcissisme ou la cruauté du chef de l’Etat, doublé du culte de la personnalité.
.  La supériorité de l’émotion sur le droit.
.  La limitation des libertés fondamentales.
.  La limitation de l’enseignement ou la falsification de l’histoire.
.  Un degré anormal de corruption ou d’enrichissement personnel des premiers cercles du pouvoir.
Il serait bien que Marina Ferrari nous explique pourquoi elle participe avec les macronistes au déclin de ce pays. Par incompétence politique ou par intérêt personnel, ce que l’on comprendrait mieux … Sans l'excuser ...

BF


 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter