L’effondrement de l’éducation nationale n’est pas fortuit.

Les responsables sont pourtant bien connus.


Le franglais, quand les couillons se croient brillants alors qu’ils ne sont qu’incultes ! Aujourd’hui, on traduit une pensée par un Emoji, là où Molière en faisait une pièce de théâtre et Baudelaire un poème. Milan Hübl :
‘’Pour liquider les peuples, on commence par leur enlever la mémoire. On détruit leurs livres, leur culture, leur histoire. Puis quelqu’un d’autre leur écrit d’autres livres, leur donne une autre culture, leur invente une autre histoire. Ensuite le peuple commence lentement à oublier ce qu’il est, et ce qu’il était. Et le monde autour de lui l’oublie encore plus vite.’’.

Ceux qui accompagnent le déclin de notre langue et de notre pays.
En premier lieu, au sommet de l’Etat ! Alors que Bruxelles autorise les états membres à faire leurs discours dans leur propre langue, notre micro-président s’obstine à parler anglais ! Et en dessous de lui, c’est la débandade, le grand cirque ! On en est à mettre un Coquerel chef à la commission des finances, (on a 3000 milliards de dette !), un wokiste à la tête de l’Education nationale, et bientôt Cohn Bendit directeur d’une maternelle ! Aujourd’hui un bachelier serait recalé au certificat d’études des années 1955.
Rappel, budget de l’Education nationale, 57 milliards d’euros pour un effectif de 1 100 000 élèves. (Soit 51 000€/an/élève et 1 employé pour 4,5 élèves.). Lorsque l’on compare avec les autres pays, on est les champions.
  
            Niveau de maths CM1                                  Niveau de sciences CM1
L’éducation nationale devrait s’appeler l’instruction nationale, ce n’est pas à l’état d’éduquer les enfants, il doit les instruire. Ce sont les parents qui sont chargés de l’éducation.

Ne sont-ils pas en partie responsables?
Parmi les causes du déclin de notre langue, nos politicards qui, à force de courir derrière les électeurs, ont sombré dans le ridicule, la presse couchée qui les suit pour toucher les subventions et l’Education nationale plus soucieuse de préserver ses intérêts que d’instruire les gamins ! Il est vrai aussi que les vieux syndicalistes se font muter dans le Var et les jeunes se retrouvent dans le 9-3 avec 80% de gosses qui parlent cinq dialectes différents ! 50 ans de laxisme et de ministres incapables de dégager les hauts fonctionnaires qui encombrent le ministère avec des ‘’référentiels bondissant aléatoires’’ pour parler d’un ballon de rugby ! Par pure bonté d’âme, on ne parlera pas des parents qui ont renoncé depuis longtemps à leur rôle d’éducateurs, laissant à des profs, souvent hors sol, le soin de le faire !
   
Ces élus rigolent alors qu’ils sont coresponsables de la fabrique du crétin. On en trouve même là où on ne devrait pas en trouver, l’éducation nationale ! Sur la photo la présidente de l’agence touristique, l’ineffable et très rigolo Frugier, le directeur général du très subventionné daubé, et le président de Grand Lac et son adjoint ! Heu-reux ! Nos employés surpayés toujours à courir après une ânerie à faire et le daubé toujours à nous les vendre contre subventions ! Les rois du franglais abrutissant les gamins qui en sont à ne parler que le sabir ou 150 mots de mauvais français ! On nous assomme dans le daubé avec leurs mots fumeux qui respirent l’ignorance et la bêtise ! Tous ces termes possèdent un équivalant en français autrement plus agréable à l’oreille.
.  Ils nous parlent de: '' Be Fit, tee-shirt, fitness, paddle, Be Flop, zen, un mois de juillet très ‘’show’’ (colossale finesse.), before, escape game, Race and care, after musical, coach … etc.''  
Le pire dans ces déclarations revient à Beretti qui annonce un évènement ‘’totémique’’, ‘’L’Aix Riviera way of life’’. Avec ça, comme dit l’autre plein de bon sens : ‘’On n’est pas dans la m….!’’. Quand on voit la débandade dans laquelle ce professionnel de la politique vaseuse nous a mis. Un exemple : après Jacques Chancel qui, il y a longtemps, présentait ‘’Le grand échiquier’’, (aujourd’hui présenté par la Chazal!) ; vendredi, sur FR2, le thème de l’émission était ‘’le rayonnement culturel français’’. Les invités principaux en étaient Sarkozy et Carla ! On mesure le désastre et le chemin parcouru.
On a tous lu dans la presse un extrait d’épreuve de philo 2022 d’un candidat au bac :

Faut-il en rire ?
Ne sommes-nous pas dans les mêmes délires que Jack Lang qui veut qu’en 2028, la ville de Saint-Denis soit la capitale de la culture ?
Audiard : ‘‘’Le fait que les méduses aient survécu 650 millions d’années sans cerveau donne beaucoup d’espoir aux cons !’’

BF

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter