Aix-les-Bains, bientôt des coupures d’eau ?

Une preuve supplémentaire de l’incompétence des élus !


Les élus Aixois vont enfin voir l’état de notre ville !
Le roi des labels Beretti a inauguré des balises sonores pour aider les personnes malvoyantes et aveugles !
Maintenant que nos élus ont dessillé leurs yeux, ils vont pouvoir constater la saleté de la ville, l’état déplorables des voiries et des trottoirs, les ronds-points inutiles et les ralentisseurs illégaux, etc …
Tous ces maires se flattent d’être ‘’handi-bienveillants’’. Ce n’est que du simple baratin électoral, la salle du conseil municipal d’Aix-les-Bains n’est pas accessible aux handicapés et que penser de la ville de Viviers du Lac, dont la Poste est fermée au mois d’août pour ‘’fermeture saisonnière’’ ? Nos anciens, sans voiture, sans internet, avec des ressources de misère sont obligés d’aller à Aix-les-Bains pour avoir accès à la banque postale pour retirer leurs maigres retraites ou envoyer une lettre recommandée à une administration tatillonne. Qui plus est, l’emplacement de la nouvelle poste Aixoise ne pouvait pas être plus mal placée ; allée du Grand Passage ! Nos écolos dingos municipaux ne pouvaient pas trouver un endroit encore plus difficile d’accès. On n'a pas entendu les élus de la Région, du département, de la Calb, de Viviers du Lac ou d’Aix les Bains protester. Il est vrai que ces gens n’ont pas ce type de problème !

A Aix-les-Bains, coupures ou pas coupures d’eau ?
Le daubé nous inflige deux jours de suite des articles d’une page sur la sècheresse et les risques de coupures de l’eau potable ! Ça sent la préparation des citoyens à la pénurie qui risque d’arriver, les politicards se défaussant sur tout et n’importe qui, comme à leur habitude.
Ils réfléchissent à comment nous facturer le temps passé à résoudre un problème qu’ils ont eux-mêmes créé.
Déjà en 2017 la question se posait dans l’Essor et Dord y répondait !
Titre : ‘’Eau potable dans le bassin aixois : problèmes sérieux en série pour enjeu majuscule ‘’ .
‘’Dans un territoire bien pourvu en eau, il est difficile d’imaginer autant de problématiques liées à cette ressource. Et pourtant les difficultés s’amoncellent. Dord opte pour un système de gestion à ossature publique. L’agglomération a repris une compétence de l’eau potable qui était encore communale avant. Une gestion tenant compte des réalités ! Le lissage progressif doit aboutir à un prix commun, évalué à 1,68€ le m3. (Que chacun calcul combien il paie aujourd’hui . Surprise!). Fuites de l’eau potable 40%, c’est trop ! Jetez un coup d’œil à votre facture, depuis 2007 vous tomberez sur la surtaxe qui devait permettre de réaliser les travaux de remplacement des conduites d’eau potable usées. Une urgence car les pertes sont sérieuses ! Cette surtaxe augmente chaque année pour que le réseau s’améliore.’’ (Pour les élus, c’est simple, un problème ? Ils créent une taxe !). On a du mal, reconnait Dord, ‘’Le réseau s’améliore mais pas le taux de fuite, car en rénovant d’un côté, ça accroit la pression ailleurs. On n’en voit pas le bout.’’ On se demande comment font les autres villes …
Un autre détail. Les eaux usées sont encore à Aix en grande partie unitaires et non en séparatif. La station d’épuration étant insuffisante, en cas de grosse pluie celle-ci rejetait les eaux usées dans le lac. (Autrement dit, toute la m…. !) Il a été construit un bassin d’orage, fort onéreux pour le contribuable, pour les stocker, mais celui-ci ne reçoit que ‘’l’essentiel des surverses’’ des déversoirs d’orage. Il y a encore des déversoirs non raccordés au bassin d’orage. Autrement dit on rejette encore de la m…. dans le lac !  
On rappelle que l’eau potable d’Aix est pompée dans celui-ci !

L’eau potable manque, mais c’est de notre faute !
Le daubé a donné la parole aux élus et aux service des eaux de Grand Lac.
Que nous disent-ils ?
.  ‘’Ils en appellent à la responsabilité individuelle.’’ Qu’ils commencent à donner l’exemple.
.  ‘’Pour la première fois ce territoire se trouve confronté à un risque réel de pénurie.’’. Non ! Il suffit de lire l’article de l’Essor pour se rendre compte que le problème est posé depuis longtemps .
.  ‘’La ressource est limitée par la capacité de production de l’usine de Mémard’’. On bétonne à tour de bras, on passe de 25 000 habitants à 30 000 mais personne ne s’inquiète de la capacité de la station de pompage.
.  ‘’Le comble, c’est que les spécialistes observent une consommation d’eau à la hausse ces dernières semaines.’’ Puisque l’on vous dit que c’est de votre faute s’il y a pénurie ! Et si tout simplement les citoyens, lassés des mensonges des élus, ne les écoutaient plus ?
.  ‘’Heureusement que Grand Lac gère la compétence de l’eau au niveau du territoire.’’. N’est-ce pas plutôt son incompétence qui fait qu’il y a pénurie ?
.  ‘’Si les gens ne font pas plus attention à leur consommation, les décideurs se préparent à des coupures d’eau dans les foyers.’’ . Et si les ‘’décideurs’’ avaient anticipé depuis longtemps le nombre d’habitants, les fuites, la station de pompage, etc … Puisque l’on vous dit que c’est de notre faute … et pas de la leur ! Le politicien et le fonctionnaire étant par définition jamais responsables .
.  Et, toute honte bue, ces gens nous disent ce qu’il faut que l’on fasse : ‘’pas de bains, peu de douches, peu de lave-vaisselle, diminuer le nombre de machines à laver, etc…’’. Notre réponse est plutôt, moins d’élus et de fonctionnaires incompétents !

A Aix-les-Bains, ne se fout-on pas des citoyens ?
Ainsi, dans notre ville, les élus accablent les citoyens ! Qu’ils nous expliquent cet article du daubé sur Chambéry : ’Pas de coupure d’eau en perspective à Grand Chambéry. (Qui ne pompe pas dans le lac !). Le niveau dans les puits est bas. Les sources de l’Epine ont réduit leur apport aux réservoirs. L’agglo se sert également de sa nappe phréatique de Chambéry et de saint Jean de la Porte.’’
La ville d’Aix-les-Bains envisage donc de couper l’eau du robinet et pas la ville de Chambéry ! Pourtant elle puise son eau potable dans le plus grand lac de France !
On rappelle que celui-ci contient 3 620 300 000 m3 d’eau ! Ce qui représente un an de consommation domestique de toute la France !
Les salopards, les couillons décérébrés, ce seraient donc les citoyens aixois qui gaspilleraient l’eau ?
Ne peut-on pas penser que les gestionnaires de tous poils de ce pays, le plus taxé et le plus endetté, sont en réalité les vrais responsables ?
Selon le principe de Peter, nos hiérarques ont atteint leur niveau d’incompétence.

BF


 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter