Résumé d’une remarquable et pitoyable hypocrisie.

On l’appelle motodidacte, mais les couillons ne sont-ils pas les électeurs ?


Nos élus de tout poils sont des œuvres d’art ambulantes, des objets inestimables, des Joconde de la jobardise stratosphérique, des hypersoniques de la crétinerie. Ils sont un défi permanent aux lois de la connerie universelle !

On en tient un beau !
Il pourrait servir d’étendard à tous les autres. Il représente à lui tout seul ce que l’on trouve de pire chez chacun, quel que soit le parti.
Dans sa biographie, on peut lire dans le chapitre ‘’carrière professionnelle’’ : ‘’Cette section est vide’’. (Comme nombre de boîtes crâniennes d’élus.)
Certains, dans le petit milieu politico-médiatique, l’appelle ‘’bac -5’’ ou ‘’le motodidacte’’! On connait beaucoup de bac-5 qui sont beaucoup plus intelligent que les charlots qui sortent des grandes écoles où l’on ne fabrique que des crétins. L’instruction n’ayant rien à voir avec l’intelligence ou le simple bon sens.
Le 5 septembre s’ouvre le procès de l’attentat de Nice qui a fait 86 morts et 458 blessés. (A noter que dans la presse nos folliculaires parlaient, comme d’habitude, ‘’d’un camion fou’’ ! Toujours ce refus de nommer les choses.)
Ce maire, formé par Jacques Médecin, (RPR, dont tout le monde connaissait la probité Balkaniesque.), passé de LR à larbin du gourou élyséen, toujours à l’affût d’une photo et d’un article dans la presse, se sert de l’évènement pour faire parler de lui. Il espérait être ministre, mais Narcisse 1er n’a pas voulu de lui. Pourtant il est champion pour choisir les plus nuls.
On peut trouver dans la presse un morceau de bravoure du bonhomme  :

  

Dans la ville de France qui possède le plus de caméras de surveillance par habitant, ça la fout plutôt mal . (Beretti devrait y réfléchir. Il est vrai que pour lui, comme pour les autres, il ne s’agit, comme pour les ralentisseurs, que de récupérer les quelques voix qui feront la différence.)

Mais le vrai problème est ailleurs !
Peut-être aurait-il fallut éviter de faire copain-copain et de poser avec le sinistre responsable du massacre peu de temps avant.
 

Quand un politicien, pour gagner quelques voix, fait des selfies avec l’auteur de l’attentat, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, n’est-ce pas aussi ignoble que les messages sur les réseaux sociaux ?
La question que tout le monde se pose, Foutriquet , suite à sa visite en Algérie , aurait promis plus de visas, mais a-t-il posé la question aux familles des victimes du terrorisme.

BF

 




Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter