La propagande est profondément ancrée dans l’esprit des citoyens.

Les maîtres du mensonge ont tout appris sur la fabrication du consentement.


Albert Jacquard : ‘’Transformer les citoyens en moutons soumis est le rêve de bien des pouvoirs. Pour y parvenir les moyens sont nombreux ; les intoxiquer de parasciences peut-être fort efficace.’’.

Aix. Energie, comment la ville compte faire baisser la note.
Le daubé tresse des couronnes à notre génie des alpages, maire-président, sans poser la moindre question, on espérait : ‘’comment en est-on arrivé là ?’’. Comme Bulot Le Maire, celui qui parle en se regardant dans une glace, il est content de lui. ‘’La flambée des prix des énergies risque de faire exploser les factures des particuliers.’’. Sans blague, on n’y avait pas pensé. Heureusement le daubé nous présente l’homme des situations difficiles : ‘‘ Cette partition, Renaud Beretti assure l’avoir travaillée depuis plusieurs années.’’. Il savait ! Peut-être suite à une visite à madame Irma, au salon de la voyance. Et les lèche-bottes en rajoutent : ‘’Qu’il coiffe sa casquette de maire ou celle de président de Grand Lac, l’élu dit avoir anticipé au maximum en actionnant plusieurs leviers.’’. On se demande bien pourquoi, avec un tel génie d’anticipation, on en est là. Et le daubé de nous dérouler les actions sorties du chapeau du prestidigitateur.
Entre autres gadgets, il remplace les véhicules légers par des électriques ! On nous demande de baisser notre consommation d’électricité tout en nous recommandant d’acheter des voitures électriques !
On rappellera à l’anticipateur en chef que nos problèmes d’électricité ne sont dus qu’à l’incurie des différents gouvernements depuis des dizaines d’années ! Incurie dont notre président local LR est responsable avec les autres partis dont l’incompétence nous ramène à la bougie moyenâgeuse. Tous coupables et responsables.

Comment accepter l’inacceptable ?
Ne faut-il pas exciter les foules et entretenir la peur pour obtenir la soumission ? Réchauffement, covid, chômage, guerre, pénuries, insécurité, etc … Etonnant, non ?
La preuve en est dans un supplément au Dauphiné qui titre, à propos de l’empreinte carbone : ‘’Ici, on agit.’’.
Il ne s’agit que d’un lavage de cerveau supplémentaire où le pauvre couillon de citoyen est encore accablé ! Tout ce qui arrive est de sa faute ! Le smicard ne roule pas en Tesla, il a un vieux diesel et ceux qui le condamnent sont les mêmes qui n’y trouvaient que des avantages hier et qui l’interdisent aujourd’hui. Mais ça marche ! Ce supplément en est la preuve ! C’est un mea-culpa général des moutons.
Le sous-titre : ‘’Empreinte carbone : l’appel à l’aide des français.’’. Ce qu’ils veulent ? Des aides financières ! (Que l’État prend dans leur poche !). Si les citoyens ne travaillaient pas 8 mois par an pour l’État, peut-être n’auraient-ils pas besoin d’aides. Mais allez leur faire comprendre ça.
On a envie de leur dire : ‘’Mais sortez-vous le doigt du c.. !’’. L’État et les élus ne feront rien pour vous, les seules valeurs auxquelles ils s’intéressent sont leurs valeurs patrimoniales acquises sur votre dos.
Au lieu de pleurer sur la pénurie organisée, la moutarde, le PQ, le désastre industriel d’EDF, (grâce à l’État, les syndicats, les gouvernements successifs, l’Europe.), le carburant, etc …, les citoyens ne devraient-ils pas aller demander des comptes à leurs élus, (corrompus pour certains.), et autres profiteurs du système, les déculotter en place publique et les passer à la plume et au goudron ? 

La propagande locale fonctionne bien. Quelques extrait de ‘’Ici, on agit.’’
La culture des aides et des subventions a pris le pas sur celle du travail rémunérateur.
Des citoyens conscients de l’urgence climatique.’’ Qui croire ? Si on reprend la ‘’une’’ du Time, en 1973 : the big freeze ; en 1977 : the big freez ; en 1979 : the cooling of America; en 1987: the heat is on; en 2001: global warming; en 2007: the global warming survival guide. Alors, marcel ou doudoune?
.  ‘’Les français convaincus que leur mode de vie doit changer.’’. 77% sont convaincus qu’il faut changer notre manière de vivre et que c’est l’État qui doit conduire le changement. Brejnev, à qui un économiste américain demandait comment il faisait avec le peuple : ‘’On leur prend tout et on ne leur donne rien.’’. On en prend le chemin. (K. Schwab, grand prêtre du forum de Davos : ‘’Vous ne posséderez rien et vous serez heureux.’’.).
.  ‘’95% des français ont entendu parler de l’empreinte carbone, mais ne savent pas de quoi il s’agit.’’. Ils devraient se renseigner car à Bruxelles, les Ausweis sont déjà dans les cartons ! Il y aura un pass carbone comme il y a eu le pass sanitaire ! (Qui va revenir avec un autre nom.) En cas de dépassement de vos quotas, vous ne serez plus qu’un sous citoyen. (Comme le sont déjà beaucoup de français.) Sans parler du pass énergie.
.  ‘’78% sont prêts à limiter le nombre de douches.’’. On l’avait déjà ‘’senti’’ dans les transports en communs. ‘’50% veulent une prime pour trier leurs déchets.’’. Un nouveau métier, contrôleurs de déchets.
.  ‘’30% des français sont éco-anxieux. La catastrophe est déjà là. On n’a plus le choix. Eté catastrophique. Il y a de gros efforts à faire. Etc ..) On passe sur la nuée de sondeurs, chercheurs, experts, sociologues, maître de conférences, journalistes, chroniqueurs, qui vivent grassement de tout ça. Il faut faire peur.
.  ‘’Les gens pensent que ce sont leurs voitures qui émettent 81% de leur CO2, alors que la réalité n’est que de 25%. ‘’. On trouve des nuées de chiffres qui ne veulent rien dire et se contredisent.
.  Une petite phrase attire notre attention : ‘’Les indices de l’empreinte carbone sont à utiliser avec discernement.’’. Alors pourquoi jeter à longueur de temps ceux-ci à la figure des gens ?
.  Le daubé a interrogé des témoins pour qu’ils fassent des propositions concrètes. Résultat ? Ils veulent une législation plus rigide qui sanctionne plus sévèrement les comportements déviants.
L’Etat a gagné. Demain, on aura droit à la psychiatrie punitive aux ordres, pas de goulag, la camisole.

Qui peut-on encore croire dans ce système devenu fou ?
.  Greta Thunberg, la tête de gondole la mieux payée au monde, après avoir voué le nucléaire aux gémonies, reconnait maintenant son utilité. Ne disait-elle pas : ‘’Ce n’est pas une solution d’avenir et c’est cher.’’. Ce qui est grave, ce n’est pas que cette gamine inculte sorte de telles âneries, mais qu’elle soit reçue par tous les ‘’grands’’ du monde occidental, l’ONU et les parlements.
.  Ursula von der Leyen, dont on se demande bien de quoi se mêle cette incompétente notoire, jamais élue, et qui ne rend de comptes à personne. Après avoir poussé à investir dans les voitures électriques et programmé la fin des véhicules essence et diesel pour 2035, change son fusil d’épaule ! Elle avait dit en 2020 : ‘’L’évaluation des voitures électriques sous la poussée de la commission européenne est plus rapide que ce que l’on aurait pu prévoir.’’. Une affaire qui marche à Bruxelles? Ce serait bien la première fois. Devant le fiasco du manque d’électricité, elle investit 3 milliards d’euros dans l’hydrogène. (Après notre argent dans l’électrique, notre argent dans l’hydrogène.) Et tout ceci n’affole aucun de nos politocards. Pour les spécialistes de l’énergie sa production émettrait autant de CO2 que le secteur aérien et le transport maritime. L’hydrogène fabriquée avec de l’électricité nucléaire entrera dans la taxinomie. (Invention d’un cerveau déconstruit.)
L’Occident avec ses dirigeants non élus ou mal élus a un vrai problème démocratique. Malheureusement il semble que les citoyens s’en accommodent. Inconscience, écœurement ou les deux ?
Il faut en rire. D’un rire ironique et revigorant! Lorsque nous voyons dans quel état les pseudo élites ont mis la population, c’est par le rire que nous savons à qui nous avons affaire, c’est grâce à lui que nous distinguons un citoyen sensé du jeanfoutre décérébré.

BF

 

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter