Pauvre France devenue la risée du monde !

F. Dard : « L’échec, c’est la réussite du con. »


Qui, de la poule ou de l’œuf ?
Les politiciens depuis 50 ans ont-ils fabriqué des cons ou les cons ont-ils élus des gens plus cons qu’eux ?

Etude connographique du pays.
Sketch de Pierre Desproges avec Claude Piéplu. Desproges, le journaliste, interviewe Piéplu, l’organisateur de ‘’l’année des cons’’.

‘’L’année des cons.’’
PD.  ‘’Bonsoir. Il y a eu l’année de la femme, l’année de l’enfant, 1982 a été désignée en haut lieu pour être ‘’ l’année des cons’’. Je me trouve ce soir chez le professeur Macoli Luchard qui a été choisi en haut lieu pour organiser et superviser cette ’’année des cons’’. Tout d’abord, professeur, merci de nous recevoir chez vous. Alors j’imagine que si vous avez été désigné pour assumer cette lourde responsabilité dans cette mission importante, c’est que vous devez être vous-même très con.’'
CP.  ‘’N’exagérez rien, disons simplement que je suis un vrai con ou sacrément con, si vous préférez.’’.
PD.  ‘’La première question que tout le monde se pose c’est, en un mot, où sont les cons ?’’
CP.  ‘’Bien que votre question ne soit pas particulièrement conne, je vais tâcher d’y répondre. Voici la carte connographique de la France qui nous montre assez clairement la répartition géographique des cons dans l’hexagone. En rouge vous voyez les départements à forte densité de cons, en jaune les départements à moyenne densité, et en vert les départements à faible densité déconnographique. Si l’on compare cette carte à celle de la répartition démographique, que constatons-nous ?
   
 Répartition géographique des cons     Répartition démographique des cons
Nous constatons qu’en France c’est dans les départements les plus peuplés qu’on rencontre le plus de cons.’’
PD.  ‘’On peut dire qu’au niveau de la spécificité …’’
CP.  ‘’Absolument. D’ailleurs le con n’est pas immuable. Il migrate, comme le montre cette troisième carte que nous voyons ici. La répartition connographique estivale de la France.
 
L’été, en effet, les cons rejoignent le littoral par hordes très serrées et s’agglutinent ainsi pour ne pas perdre, fusse qu’un mois par an, la chaleureuse promiscuité de la ville. Ils forment un conglomérat continu de Calais à Hendaye et de Port-Vendres à Nice. On dit alors qu’ils sont un peu cons sur les bords.’’.
PD.  ‘’Alors, seconde question, que se posent tous les gens qui nous regardent, c’est à quoi reconnait-on les cons ?’’
CP.  ‘’A sa façon de s’habiller. Disons que c’est le meilleur moyen de ne pas se tromper.’’
PD.  ‘’Alors, comment s’y prend-t-on ?’’
CP.  ‘’Et bien, c’est très simple. Vous mettez 10 personnes dans une pièce, observez les bien. Sur ces 10 personnes il y en aura au moins une qui est habillée comme les autres, c’est un con.’’
PD.  ‘’Est-ce qu’un con peut-être déconnifié ?’’
CP.  ‘’C’est pour ainsi dire impossible !’’
PD.  ‘’Même s’il est pris à temps ?’’
CP.  ‘’A l’heure actuelle, si un con est décelé à temps, disons qu’une fois sur cent il peut être traité.’’
PD.  ‘’De quoi ?’’
CP.  ‘’De con. Vous voyez, c’est infime.’’
PD.  ‘’A vous entendre, professeur, on a l’impression que cette ‘’année des cons’’ s’annonce très bien.’’
CP.  ‘’Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. Comme on dit chez nous, mais je touche du bois, ça ne me semble pas mal parti.’’
PD.  ‘’Quels sont les grands évènements qui vont marquer cette ‘’année des cons’’ ?’’
CP.  ‘’Les évènements habituels, de ce côté-là nous n’avons pas choisi grand-chose par rapport aux autres années où tout s’est bien passé pour nous, nous le reconnaissons. C’est plutôt sur le plan culturel que nous avons fait un très gros effort, parce que nous allons inaugurer le musée des cons. Un musée immense qui montrera toutes les œuvres réalisées par des cons depuis 20 ans.
PD.  ‘’C’est énorme !’’
CP.  ‘’Oui. On s’aperçoit que c’est considérable, bien plus que l’on ne pouvait le penser.’’
PD.  ‘’Que sera le prix de rentrée dans ces salles ?’’
CP.  ‘’500F pour les cons, 10 pour les autres. Je ne vous cache pas que nous espérons faire une recette qui sera intégralement remise pour être sûr qu’elle ne sera pas intelligemment dépensée ou placée. Ce qui serait trop con, après tous ces efforts que nous avons déployés pour organiser cette année.’’
PD.  ‘’Alors je pense que l’on peut dire, professeur, que tout a été prévu jusque dans le moindre détail pour que cette ‘’année des cons’’ 1982 soit une réussite absolument totale sur tous les plans. Je vous remercie professeur. Quant à moi, il ne me reste plus ….
(En se levant, il fait tomber un vase qui se casse.)
CP.  ‘’Alors là, vous êtes trop con ! Vraiment, c’est l’année !’’

Nul doute que 2023 sera une grande année !
On a tout ce qu'il faut pour ça. La connerie des citoyens saute aux yeux à chaque élection, mais elle n’est rien par rapport à celle de nos élites politico médiatiques.
Et ça démarre fort !
.  Le 31 décembre, entre les huîtres et le foie gras, (pour celzéceux qui peuvent encore se les payer.), 9 millions de bougres devant la télévision pour écouter un type hors sol, totalement déconnecté des réalités.
.  Comme par hasard, au premier tour de la présidentielle 2022, 9 millions de bougres ont voté pour un type hors sol, totalement déconnecté des réalités.
Il y aurait donc 9 millions de blaireaux incompressibles? Etonnant, non ?
.  Il y a quelques jours, l’Assemblée a voté un règlement imposant le port de la veste dans l’hémicycle et recommandant celui de la cravate, il interdit le short et le bermuda. Curieusement on ne parle pas du nœud papillon. Pour les femmes, le texte ne dit rien. Jupe au-dessus du genou ou en dessous ? Soutif, pas soutif ? Dommage que le texte n’interdise pas la connerie, la vulgarité et l’ignorance. Certains partis n’auraient plus d’élus.
Quant à la veste, si elle est rendue obligatoire, c’est que l’on peut la retourner facilement.

Tous ces nuisibles politico médiatiques n’ont plus aucune limite, c’est dans leur nature !
Pour sourire un peu, tiré d’un sketch des ‘’Inconnus’’ : ‘’Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont !’’.
Mais ne sommes-nous pas toujours le con de quelqu’un ? Alors …

BF

 


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter