Du passé faisons table rase !

En moins de 50 ans nos élus ont détruit notre nation.


A mille ans disparus.

Que se passe-t-il ? Je n’y comprends rien.
Y’avait une France, et y’a plus rien !
Des géants l’avaient faite quand chuta un empire
De Massilia la blonde au pays des Menhirs,
Abélard, Héloïse, Charles VII, Henri IV
Et Louis le quatorzième, le soleil opiniâtre…

Maintenant se déroule, à l’infini brisée,
La ruine singulière des villes écrasées.
Les Lombards triomphants sur le rien font la fête
Alors que fument encore les ombres des poètes…

Il a suffi qu’un jour des financiers rapaces
Choisissent de changer l’or en paperasse,
Le génie en faux-semblant, la fierté en gourdasse,
Les villes en lupanars, les quartiers en menace !

Et tout cela s’est fait sans que bougent les fronts,
Que s’ébrouent tous les poings de nos anciens larrons,
Que de flétris enfants se lèvent en révolte,
Que la voix du pays mugisse, désinvolte !

Que se passe-t-il ? Je n’y comprends rien.
Y’avait une France, et il n’y a plus rien !

Nota : texte d’un inconnu qui prouve que certains ont une culture ; contrairement à la voyoucratie donneuse de leçons en place! Les auteurs des Lumières sont remplacés par des auteurs à basse consommation intellectuelle comme les élus Renaissance, les Nupes , les LR, BHL, Enthoven, Bachelot, Cohn-Bendit, Glucksmann, Hanouna, Salamé, Ferry et autres bateleurs télévisuels.

Et pendant ce temps dans notre ville.
Nous avons la chance d’avoir un maire, conseiller départemental, président de Grand Lac et président des LR Savoie qui ne manque pas d’idées pour sauver le pays de la décadence morale et financière. Pour lutter contre l’état catastrophique dans lequel nos élus ont mis nos PME, TPE, artisans, commerçants, agriculteurs, retraités, smicards, cadres, employés, etc … notre maire a dû faire intervenir le consultant cher à Macron, McKinsey ! (Même très, très, très cher !)
Nous ne sommes pas encore sauvés, mais nous avons bon espoir ! En effet il semble que McKinsey ait suggéré à notre élu l’idée d’installer devant la gare d’Aix-les-Bains un cendrier qui permet de régler un profond débat de société ! Suivant dans quel orifice les fumeurs jettent leurs mégots, le conseil municipal pourra connaître ce que les gens préfèrent : raclette ou tartiflette ! N’est-pas là un véritable progrès qui va faciliter la vie des citoyens malmenés par des élus qui ont perdu tout sens de la réalité ?

Et il y a des gens qui pensent que si ce pays va mal, c’est parce que les élus sont à court d’idées. Jusqu'où va se nicher le complotisme ...

BF

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter