L'édito du dimanche: Trop tard pour se réveiller?

America first - France out


Sous l’impulsion des Allemands, légendaires supplétifs des Américains, l’Europe vient de nous fâcher avec le Maroc. 

Sous l’impulsion des Américains, qui utilisent leurs supplétifs allemands pour assurer une suprématie menacée par ailleurs, l’Europe vient aussi de quasiment déclarer la guerre à l’Iran en qualifiant de « terroristes internationaux » l’armée iranienne.


Laquelle armée, certes, gère son pays d’une manière implacable et dans le non respect des droits de l’Homme (et de la Femme)… mais qui, jusqu'ici, ne menaçait pas la paix mondiale. Et pas la France en tout cas. 



Et quand on sait que c’est pour complaire aux Américains que le président français, toutou docile, a quasiment déclaré la guerre à la Russie en prétendant venir au secours des dirigeants de l’Ukraine, l’un des pays les plus corrompus du monde… grâce aux Américains (voir le scandale caché de la famille Biden avec Kiev), on devrait comprendre que la France s’est engagée dans un processus d’auto destruction jamais encore imaginé.

Quand les américains assurent vouloir grandir, la France, elle, rapetisse
Bref, en moins de deux ans, en suivant aveuglément l’Allemagne qui suit aveuglément les USA, le président français a quasiment déclaré la guerre à la Russie, il s’apprête à le faire avec l’Iran, et il n’hésite plus à se fâcher avec l’un des derniers pays de l’Afrique du nord où la culture française est encore présente. 


C’est aussi ce même président qui a endetté la France de plus de 500 milliards d’euros dans la gestion catastrophique d’une crise sanitaire qui était avant tout une gigantesque manipulation comme tout un chacun peut désormais s’en rendre compte. 
Et personne ne dit rien…?
C'est ce même président qui choisit d'acheter aux Américains une énergie polluante (du gaz de shit!) alors que les Russes nous vendaient cinq fois moins cher une énergie moins destructrice de l'environnement. Une décision qui va ruiner à court terme l'économie française.


Alors, quand on découvre que le seul motif d’insatisfaction populaire (artificiellement créé par ce même président pour détourner l’attention) qui semble mobiliser les Français serait une réforme des retraites qui ne sera jamais applicable, on se demande à quel point nous, citoyens français, avons le cerveau assez ramolli pour tomber dans ces pièges.



Nous les Français, dont les ancêtres ont fait que le pays a longtemps rayonné sur le monde, sommes-nous devenus un peuple avachi dont la disparition n’étonnera et n’émouvra personne?

C’est, hélas, à craindre.



JG

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter