Un vent de folie va souffler sur Aix-les-Bains

DECOUVREZ VITE CE QUI VOUS ATTEND DEMAIN AU COEUR DE VILLE


Rappel.
Suite à la pseudoconsultation de février 2019 les élus ont donné la préférence au projet ‘’bas’’( ???)de Vincent Callebaut . On se souvient que tout ceci a été organisé sans aucun contrôle, desélecteurs ont avoué avoir voté plusieurs fois. Le choix était tout relatifétant donné que ceux qui ne voulaient pas de cette désastreuse ‘’affaire’’, montéeen catimini sans aucune concertation par Dord avec Bouygues, le ‘’non’’ auprojet y était interdit. Circulez, y’a rien à voir ! Vous payez et vous lafermez !
A noterqu’officiellement, ‘’ce projet estsusceptible de connaître des amendements, améliorations et évolutions’’. Enclair, on a l’impression que lesAixois n’auront servi qu’à préparer le terrain pour Bouygues à coups demillions d’euros !
Les mots sont de plus en plus vidés de leuressence. Le mensonge devient la règle et la vérité l’exception. Deux documentsont attiré notre attention.

 ''Une écume des ondes" menace les anciens thermes
Le 17 avril  2019  lesite ‘’batiactu’’ et le 29 mai 2019 le site ‘’maisonapart’’ ont mis en ligne unarticle intitulé ‘’Cure de jouvence pour les thermes nationaux’’ qui donnait  la parole à Vincent Callebaut sur l’opération‘’L’Ecume des Ondes’’. C’est une belle plaquette commerciale de présentation. Une  modification majeure de notre ville se met enplace sans que les élus mettent à la disposition des citoyens le programmeexact de l’opération. On va le faire à leur place.

C'est Bouygues et lui seul quia toutes les cartes en main. Les élus regardent passer le train en ayantl’impression d’être importants Les avocats, les commerciaux, les ingénieurset les juristes de Bouygues ne jouent pas dans la même catégorie que les glandus de la mairie. 

Voici ce qu'on peut lire sur leur programme
(les propos extraits des plaquettes sont en italique) :

1-Présentation des anciens thermes.
.  ‘’L’établissementest constitué d’un ensemble de bâtiments disparates.’’ L’ajout ne va-t-ilpas aggraver l’effet disparate ? De toute évidence oui.
.  ‘’Leprojet a séduit les Aixois.’’ Faux, on ne saura jamais qui a voté lors de la parodie de consultation. 
.  ‘’Principede solidarité énergétique. Allier l’existant à un projet actuel à énergiepositive qui fournira de l’énergie pour les deux. ‘’ En quoi les Aixois sont-ilsintéressés par l’énergie d’une opération privée ?
.  ‘’Lesextensions disgracieuses au-delà du R+3 des années 1970 seront démolies.’’Les extensions de 28 ml de hauteur ne seraient donc pas disgracieuses.
‘’Latour Mabileau ne peut-être réutilisée dans le projet de restauration en raisonde sa non-conformité à la réglementation sismique.’’  Faux, elle est démolie parce qu’elle gêne.Sismique, en cas de travaux de restauration sur un bâtiment existant leprincipe de base est la non aggravation de la vulnérabilité de ces bâtiments auséisme. Les travaux visant à renforcer le niveau parasismique d’un bâtiment nesont pas imposés par la réglementation. (Association française du génieparasismique)

2-Un programme vegan. (Ridicule modernitude ! Du béton restedu béton !)
.  ‘’L’alimentationsaine prendra une part importante dans le nouveau projet des thermesnationaux.’’ Bouygues va nous nourrir et va veiller sur notre santé ?
.  ‘’Del’agriculture urbaine produisant fruits et légumes sera pratiquée sur lestoits, balcons et espaces publics.’’ Produit par qui ? A quelprix ? En quelle quantité ? Pour nourrir combien de quidams ?
.  ‘’Lemaître d’œuvre s’appuie sur les données de la FAO.’’ La FAO (Organisationpour l’alimentation et l’agriculture) est un organisme de l’ONU,  ce ‘’machin’’ corrompu jusqu’à la moelle quin’a jamais été foutu de réduire la faim dans le monde.
. ‘’Les jardins potagers peuvent-être 15 fois plus productifs que lesexploitations en zone rurale. Une superficie d’un mètre carré peut fournir 230kg de nourriture par an.’’ Oncomprend mieux pourquoi Dord et Croze font disparaître nos maraîcherstraditionnels pour bétonner nos villes et villages. Nos agriculteurs sont descons ! Ils se suicident au lieu d’aller planter sur les balcons qui sontautrement plus productifs !
.  ‘’Ilest espéré que cette forme d’agriculture créera des emplois.’’ Pour unefois, ils n’affirment pas, ils espèrent ! Qu'est-ce que vous faites dans la vie? Jardinier surla terrasse sommitale des tours des anciens thermes ! Ça en jette, mais çane rentre dans aucune case de la grille chez Pôle emploi ! (erreur 404)

3-Des usages non genrés. (Toujours cette ridicule modernitude !)
.  En élévation : ‘’Des lieux de vie décloisonnés ( ?) qui regroupent hébergementsinnovants, restaurants, (au pluriel), galeriecommerciale et espace coworking.’’ Il serait bien que les Aixois , enparticulier les commerçants, sachent quels commerces vont venir s’installer. Quantà l’espace coworking (en français, bureaux partagés) Aix en possède déjàplusieurs avec des noms prétentieux comme Le Check-in coworking Aix Riviera ouStraight-edge Center. Ce qui ne fait pas reculer le chômage malgré les nomspompeux.
.  Dans les parties conservées : ‘’L’office de tourisme sera installé dans lebâtiment Pellegrini et un centre d’interprétation de l’Architecture et dupatrimoine dans l’annexe Revel. Mais on ne dit pas qui va payer la coûteuse facture de cette installation, sinon le con-tribuable aixois.Un centre de bien être est envisagé dans lebâtiment des Princes, tandis que des locaux d’enseignement de l’écolePeyrefitte occuperont l’extrémité sud du site, (qu'est-ce qu'on vous disait?) dans le bâtiment de la piscinePétriaux. Tout ceci ne remplit pas les immenses espaces disponibles  des parties existantes. Que vont devenir les autres surfaces?
. ‘’Les niveaux souterrains seront aménagésen parkings desservis par l’accès du parking de la mairie.’’  Leparking public va être utilisé comme accès aux parkings privatifs del’opération. Comment vont se répartir les charges, l’entretien, etc… ? Combiende temps tout ce secteur, aujourd’hui public, sera-t-il interdit auxAixois ? Les taxes d’occupation du domaine public seront-elles appliquéesà l’entreprise ?

4-Un design naturel.
Qui peut croire que planter desimmeubles de 28 mètres de haut sur les anciens thermes a quelque chose de ‘’naturel’’ !
La suite, c’est beau comme duVerlaine !
.  ‘’Unearchitecture résiliente, innervée de Nature.’’.  Une ‘’odeà la biodiversité, aux énergies renouvelables et à l’économie circulaire.’’  (Une économie circulaire est une économiequi tourne en rond depuis fort longtemps ! On prend dans la poche ducontribuable pour payer des idéologies à la mode qui demain seront obsolètesmais nourrissent grassement nos politocards et ceux qui les financent.) Toutceci ‘’pour un monde post-carbone,post-fossiles et post-insecticides!’’. ( les multinationales ont trouvé le bonfilon pour faire du fric.)
.  ‘’Environ185 logements premium’’ ( ?) nommés‘’Sky villas’’ ( ?) s’étendront sur13 000 m2, dont 25% seront réservés à du logement social et le reste mis enlibre accession à la propriété.’’ (46 logements ‘’sociaux’’ là dedans?Il faut nous expliquer !!!)
‘’Laterrasse sommitale sera occupée par un restaurant panoramique, offrant une vueentre lac et montagnes, desservi par une batterie d’ascenseurs et une caged’escalier Chambord.’’ ( A double vis ! C’est royal !) Les restaurateurs Aixois en sont-ilsinformés, eux qui ferment les uns après les autres ?)
.  ‘’Laferme pédagogique sera également implantée sur le toit.’’ Une ferme sur letoit ? C'est les vaches et les cochons qui vont être contents!
.  ‘’Lesbâtiments bas et compacts sont calibrés sur le gabarit de l’hôpital ReineHortense.’’ Sauf que la façade Reine Hortense est en arrière de la façadedes thermes d’environ 30 mètres, ce qui en diminue la masse vue depuis la placeMollard. Nul doute que le projet va écrasertout l’environnement .

5-Un foisonnement technologique.
On a droit àtout ! ‘’Champ de sondesgéothermiques, cheminées à vent, phyto-épuration, toitures solaires hybrides,centrale biomasse, des solutions pilotées par de la domotique intelligente. Emploide matériaux avancés.’’
.  Un bilan environnemental multicritère etmulti-étape du programme du projet sur l’ensemble de son cycle de vie seraeffectué pour connaître et comparer les impacts environnementaux du projet.’’ On tentera une explication sur cette remarquedans le dernier chapitre .
Sans oublier peut-êtreune chaîne de télévision qui retransmet du foot 24 heures sur 24 et le journalde 20h présenté par Greta et le ministre de la Vérité ! Nos élus se gargarisent demodernitude ! Beretti a inondé la ville de caméras de surveillance,d’horodateurs, de ralentisseurs, etc… Les Aixois s’en portent-ils mieux ? Ilfaut arrêter de croire que la technologie va sauver le monde. Avec un peu debon sens on constate que les progrès technologiques ne créent plus de bien êtremais de l’aliénation.

6-Un restaurant panoramique .
.  ‘’Entrelac et montagne, les clients du restaurant pourront profiter de la vue, d’unecuisine raffinée, de produits locaux et d’une eau cristalline.’’ Qu’enpense la bonne centaine de restaurateurs Aixois dont beaucoup ont du mal àboucler les fins de mois?

7-Des logis confortables.
.  ‘’Balconsondulants, dotés de jardinières, seront agrémentés de fruitiers :groseilles, cassis, framboises, mures, myrtilles… Plaisir des yeux, plaisir despapilles.’’ Visiblement, le rédacteur de l’article a abusé du Kir  royal . Qui va entretenir de telsbalcons ? Les 46 logements sociaux (25%) seront locatifs. Ceux-ci sont appelés à changer de locataires, vont-ils faire l'objet d'un entretien régulier?

8-En conclusion ?
Cette opération est le parfaitsymbole de l’échec et du grand n’importe quoi chimiquement pur ! Une seulechose est sûre : on sait qui a payé et qui paiera encore: les citoyens aixois ! Les citoyens aixois, ces éternels cocus et contents.

Et pour finir...
On a trouvé surle site Matching up, by Bouygues Construction, un article daté du 28 septembre2015. 
Exemple, à proposde ce type de construction :
.  ‘’Créerdes éco-quartiers (Où est l’éco quartier aixois ?) durables et connectés est la traductionconcrète de ce concept, les bâtiments intelligents ne sont pas considérésindividuellement, mais dans et avec leur écosystème. Concevoir aujourd’hui lesbâtiments de demain amène nécessairement à s’interroger sur la logiqueéconomique qui permettra de les financer. Difficile de passer de l’idée à laréalisation quand l’intégration des énergies renouvelables et des nouvellestechnologies augmente de 25 à 30% le coût de construction. Sur ce point, tousles acteurs sont unanimes : les projets seront finançables uniquements’ils prennent en compte l’ensemble du cycle de vie des ouvrages. ‘’ (Quiva prendre en compte financièrement l’ensemble du cycle de vie du bâtiment)
De touteévidence, nos politiciens sont largués face aux multinationales du fric !Ils pensent être brillants alors qu’ils ne sont que manipulés par ceux qui ontles pieds sur terre. Ils se rejoignent dans le sens où les grands groupes veulentvite faire du fric et les politocards ne vivent qu’en fonction de la prochaineélection ! Combien d’élus Aixois pro projet des tours sur les anciensthermes sont conscients de la fumisterie ?
.  Aixatteint des coûts de logements neufs à 5 000€ du mètre carré ! Avec30% de plus (c'est un minimum) nous allons arriver facilement à 550 000 euros pour un petittrois pièces . Qui peut se payer ça à Aix, ville dont le salaire moyen estde 2500€ mensuel avec un taux de chômage à 13% ? Nos encartés avec leurs indemnités, élus à vie, peuvent-ils comprendre ça?
Face à cela qui peut croire que le résultat final sera bien celui annoncé par nosélus ? Nos élus n’ont-ils pas signé sans tout comprendre ?

‘’Les événements se répètent toujours, lapremière fois en tragédie, (la vente des thermes de Chevalley), et la seconde fois en farce" (la vente des anciens thermes).

Pour info, copie de l'article de ''maisonapart'' du 29 mai 2019, intitulé ''Cure de jouvence pour les thermes nationaux d'Aix les Bains'' en bas de page.

Vous pouvez télécharger cette copie en cliquant ICI.

BF

 


 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter
Cure_de_jouvence_pour_les_thermes_nationaux_d_Aix-les-Bains.pdf